Earn2Trade Blog
La bourse d’Hollywood

La bourse d’Hollywood – La brève histoire des contrats à terme sur films

L’industrie cinématographique a failli avoir ses propres contrats à terme. Cela aurait permis de spéculer sur les recettes du premier mois d’exploitation d’un film en salles. Les racines de cette pratique remontent à 1996. Deux traders ont créé un jeu en ligne appelé The Hollywood Stock Exchange, ou HSX. Il permettait aux joueurs d’échanger des dollars fictifs sur un marché qu’ils appelaient “MovieStocks®”. Ce marché fictif pouvait constamment fournir des prédictions utiles sur les recettes d’un film en raison du grand nombre de joueurs spéculant sur le résultat.

La CFTC a entamé le processus de ratification de ces contrats à terme en 2009. En juin 2010, elle a donné son accord pour les “contrats à terme sur films”. La CFTC a déclaré :

“Les contrats sont destinés à permettre aux acteurs de l’industrie cinématographique de gérer les risques financiers liés à la production et à la distribution de films.”

La Motion Picture Association of America, qui représente les six principaux studios de cinéma, a fini par s’opposer à ces contrats. Elle affirmait que ces contrats à terme ouvriraient la possibilité de manipulations du marché. Elle craignait également que cela nuise à la vente des billets et mette la pression sur les studios. Enfin, elle a ajouté qu’elle n’avait pas l’intention d’utiliser ce système comme un mécanisme de couverture. Le Congrès a finalement cédé à la pression de la MPAA et a accepté, en ajoutant l’interdiction des contrats à terme sur films à une autre législation financière.

Malheureusement, le Hollywood Stock Exchange a disparu après l’éclatement de la bulle Internet. Après cela, Cantor Fitzgerald l’a racheté. En conclusion, si Hollywood est un peu fasciné par le trading et les marchés financiers, il ne veut toujours pas s’en approcher de trop près. Si vous souhaitez en savoir plus sur les interactions entre le trading et l’industrie cinématographique, consultez notre autre article sur les films de trading.