Earn2Trade Blog
Trader des contrats à terme sur le cuivre

Trader des contrats à terme sur le cuivre – Aperçu et stratégies de trading

Le cuivre est un métal commun avec une large gamme d’applications dans de multiples industries. Les sociétés minières et les distributeurs utilisent souvent les contrats à terme sur le cuivre comme couverture contre les pertes éventuelles dues aux fluctuations de prix. Cependant, ces contrats sont également populaires parmi les spéculateurs cherchant à tirer profit de ces mêmes fluctuations de prix. En raison de son importance, les contrats à terme sur le cuivre sont tradés sur la plupart des grandes bourses. Le volume des transactions sur le marché a augmenté au fil des ans, les investisseurs particuliers et institutionnels cherchant à exploiter ce marché à différentes fins. Cet article explique ce que sont les contrats à terme sur le cuivre et comment on peut les trader.

Que sont les contrats à terme sur le cuivre ?

Les contrats à terme sur le cuivre sont des contrats standardisés dans lesquels deux parties conviennent d’acheter ou de vendre du cuivre à une date ultérieure au prix actuel. La personne prenant une position longue sur le contrat accepte d’acheter une certaine quantité de cuivre à une date et à un prix prédéfinis. La personne prenant une position courte a l’obligation de livrer et de vendre le cuivre au prix spécifié à la date contractuelle.

Prenons un exemple du fonctionnement des contrats à terme sur le cuivre. Imaginons que deux personnes conviennent de trader un contrat portant sur 25 tonnes sur le LME et dont le prix par tonne est de 9172,50 $. Si la date d’échéance du contrat est de 3 mois, alors l’acheteur doit payer environ 25 fois 9172,5 $, soit un total de 229 312,50 $ pour livrer 25 tonnes de cuivre après 3 mois. Dans la plupart des cas, l’acheteur du contrat opte rarement pour les options de livraison. Habituellement, il règle la transaction avec une position de compensation ou un règlement en espèces.

De même, une personne prenant une position courte sur un contrat à terme doit livrer la quantité équivalente du métal au moment spécifié. Imaginons, dans le cas ci-dessus, qu’un trader prenne une position courte sur le contrat à terme. Il s’engage à livrer 25 tonnes de cuivre dans 3 mois et à recevoir 229 312,5k $.

Les spécificités des contrats à terme sur le cuivre et un aperçu technique

Comme les autres contrats à terme, les contrats à terme sur le cuivre sont un contrat standardisé. Le tableau ci-dessous souligne les spécificités des contrats à terme sur le cuivre sur le London Metal Exchange (LME).

Code de contratCA
Métal sous-jacentCuivre grade A
Taille du prix25 tonnes
Prix relevéDollars américains par tonne
Monnaies de référenceDollar américain, yen japonais, sterling, euro
Source : LME

En général, ces contrats sont liquides par nature, et l’acheteur du contrat peut sortir de sa position avant la date d’expiration réelle. Par exemple, une personne prenant une position longue sur un contrat expirant dans 3 mois peut simultanément prendre une position courte sur un contrat similaire. De cette façon, l’effet combiné des positions courtes et longues n’a aucun impact sur la rentabilité. Une autre façon de traiter le contrat est de le reconduire à une date ultérieure. C’est une façon courante de prolonger une position existante.

Pourquoi les gens tradent-ils les contrats à terme sur le cuivre ?

Comme mentionné précédemment, le cuivre est un métal important. La demande de cuivre est souvent un indice de référence utile pour aider à déterminer la santé d’une économie. De nombreux investisseurs conservent une partie de leur portefeuille dans des métaux tels que le cuivre afin de diversifier ce dernier. Dans la plupart des cas, le cuivre offre une option moins volatile pour les traders. En prenant une position à terme, le trader peut prendre un contrat à effet de levier au lieu d’acheter le montant équivalent du métal. Il doit payer une marge initiale à la bourse tout en s’assurant de ne pas dépasser le niveau de marge de maintien.

Les contrats à terme sur le cuivre sont un instrument financier crucial pour les entreprises extrayant ce métal. En concluant un contrat à terme, ces entreprises peuvent bloquer un prix pour la vente du produit et rester à l’abri des fluctuations de prix pouvant survenir.

Le cuivre est un métal trouvant son application dans plusieurs industries. Il est couramment utilisé dans la construction de logements, le câblage électrique, les produits de consommation et les équipements industriels. Toute hausse de son prix peut rendre ces produits coûteux. Cela signifie également que ces fabricants ne répercutent pas nécessairement ce coût supplémentaire sur leurs clients. Par conséquent, ces entreprises entrent sur le marché des contrats à terme et fixent à l’avance un prix d’achat pour le métal. L’inconvénient d’une telle position est que si le prix baisse, le fabricant ne bénéficiera pas de cette réduction. En bloquant un taux fixe, ces fabricants peuvent se concentrer sur leur activité principale. Ils peuvent ainsi ne pas trop se soucier du prix.

La section suivante élaborera plus spécifiquement sur les acteurs du marché tradant des contrats à terme sur le cuivre et comment ils peuvent profiter du marché.

Qui trade les contrats à terme sur le cuivre ?

Pour faire simple, nous pouvons classer les acteurs du marché des contrats à terme sur le cuivre dans les catégories suivantes :

  1. Les compagnies minières : ces entreprises ont un intérêt direct dans les prix du cuivre puisque leur résultat net y est directement lié. Bien que les sociétés minières puissent quelque peu contrôler l’offre, la demande joue un rôle important dans la détermination du prix et sa volatilité. Les grandes compagnies minières ont des fonctions financières spécialisées jouant un rôle actif sur le marché des contrats à terme.
  2. Les fabricants : cette catégorie regroupe principalement des entreprises ayant besoin de cuivre comme matière première. Auparavant, les fabricants se consacraient uniquement à leur activité principale sans intervenir sur les marchés financiers. En raison de la flexibilité des marchés financiers, les services financiers de ces entreprises utilisent des contrats à terme pour contrôler le coût de leurs intrants. La concurrence accrue entre eux a également incité les fabricants à contrôler leurs coûts en recourant à la couverture.
  3. Les investisseurs : les investisseurs sont nécessaires pour créer de la liquidité sur le marché des contrats à terme. Ils peuvent avoir différentes motivations pour entrer sur un tel marché financier. Il pourrait y avoir une transaction spéculative basée sur l’analyse technique que les traders pourraient chercher à exploiter. Les contrats à terme sur le cuivre offrent également une classe d’actifs supplémentaire aux investisseurs cherchant à diversifier leurs portefeuilles en utilisant des instruments alternatifs. Il pourrait également y avoir des investisseurs qui pourraient couvrir leur exposition au métal en prenant une position compensatoire. Si un investisseur s’attend à ce que l’investissement en actions dans une société minière de cuivre chute en raison d’une réduction du prix du cuivre, il peut entrer dans un contrat à terme court.

Comment trader les contrats à terme sur le cuivre

Trader les contrats à terme sur le cuivre est simple. Plusieurs plateformes en ligne sont accessibles pour cela. Voici un guide simple étape par étape sur comment commencer à trader les contrats à terme sur le cuivre.

Étape 1 : ouvrez un compte sur une société de courtage

Un investisseur potentiel doit soumettre ses informations, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’une entreprise. Il doit également mettre en place un certain montant de capital avant de trader des contrats à terme sur le cuivre.

Étape 2 : élaborez une stratégie avant de prendre une position

Les stratégies peuvent être basées sur des événements macroéconomiques ou des indicateurs techniques. Les indicateurs macroéconomiques comme la production du PIB et la production industrielle peuvent parfois être utiles pour prédire le prix futur du cuivre. Les indicateurs techniques couramment utilisés sont le RSI, le MACD et l’EMA.

Étape 3 : sélectionnez les intrants nécessaires pour l’exécution d’une transaction

Par exemple, si vous tradez des contrats à terme sur le cuivre au London Metal Exchange, le code pertinent serait CA. Le trader doit également choisir le bon contrat en fonction de la durée. Enfin, la marge initiale requise doit être déposée sur le compte. En fonction de la valeur du contrat que vous souhaitez trader, vous pouvez spécifier le nombre de lots approprié.

Il faut savoir que le compte est réglé quotidiennement. Si le solde du compte tombe en dessous de la marge de maintien en raison de pertes subies, le trader devra ajouter des fonds supplémentaires.

Étape 4 : surveillez le prix et exécutez votre stratégie de sortie si nécessaire

Un trader accompli a une stratégie de sortie aussi bien pour une transaction rentable que pour un scénario perdant. Il est essentiel de créer une limite stop-loss pour réduire votre risque. Lorsque le prix atteint ce niveau, vous pourriez envisager de prendre une position compensatoire. La création d’un ordre de vente stop est l’un des outils de gestion des risques les plus fondamentaux mais aussi les plus efficaces pour un trader.

Il est important de suivre les événements pouvant avoir un impact sur le prix du cuivre et d’agir en conséquence. Dans des cas extrêmes, le règlement du contrat peut se faire par livraison, et dans ce cas, il y a une livraison physique de cuivre à la contrepartie ayant pris une position longue sur le contrat à terme. La prise de livraison peut entraîner des difficultés supplémentaires, comme trouver un espace de stockage pour un énorme volume de cuivre.

De nombreuses plateformes disposent également d’une option permettant aux traders de simuler un compte de trading sans argent réel. Ces plateformes peuvent être des outils utiles pour s’entraîner. Elles permettent également de se familiariser plus facilement avec leur interface utilisateur. Les traders peuvent les utiliser pour mettre en pratique leurs théories et tester le résultat de leurs transactions. Il n’est que trop facile de commettre une erreur sur le marché des dérivés. Étant donné que vos transactions ont un effet de levier par nature, une erreur d’inattention peut vous coûter très cher.

Les frais de trading peuvent également avoir un effet sur les rendements potentiels que vous pourriez obtenir. Comprendre la structure des frais proposés par les différents courtiers en bourse est également un aspect que les nouveaux investisseurs ne doivent pas négliger. Certaines sociétés de courtage proposent une structure de frais fixes ne dépendant pas de la taille de la transaction tandis que d’autres exigent des frais basés sur le volume de la transaction. Les frais annuels tels que les frais de maintenance peuvent également éroder la rentabilité du trader.

Où peut-on trader les contrats à terme sur le cuivre ?

Les contrats à terme sur le cuivre sont des contrats standardisés et ne peuvent être tradés que sur des bourses réglementées. Nous donnerons plus de détails sur certaines de ces bourses ci-dessous. Bien que chaque pays ait généralement sa propre bourse pour trader les contrats à terme sur le cuivre, les bourses dont il est question ici sont celles dont le volume de transactions est le plus élevé. En raison de leur taille et de la liquidité qu’elles offrent, les traders préfèrent généralement ces bourses à d’autres plus petites.

Le COMEX

La première bourse sur la liste est le Commodity Exchange ou COMEX. Le COMEX fait partie du groupe CME et propose une large gamme de dérivés sur différentes matières premières. Le CME Group est, en fait, le marché proposant les offres les plus diverses en matière de dérivés. Un contrat à terme standard sur le cuivre comprend 25 000 livres de cuivre en poids, et le prix est coté en dollars américains. Le COMEX a également introduit des contrats à terme E-mini sur le cuivre, permettant aux traders d’opter pour un contrat de 12 500 livres au lieu des 25 000 livres standard. La taille plus petite garantit que les traders de détail peuvent toujours entrer sur le marché. L’ouverture à un plus grand nombre de traders apporte une liquidité supplémentaire sur le marché.

Le London Metal Exchange

Le London Metal Exchange est la deuxième bourse la plus populaire pour le trading des matières premières. C’est un lieu crucial pour le trading des contrats à terme sur le cuivre. Cela s’explique principalement par le fait que la majeure partie de la consommation et de l’exploitation minière du cuivre a lieu en dehors des États-Unis. C’est le marché préféré des traders recherchant une opportunité en dehors des États-Unis. Par rapport au COMEX, le LME a un contrat avec un sous-jacent de 25 tonnes pour chaque contrat à terme. Cela équivaut à une position à terme E-mini sur le marché du COMEX.

Le Multi-Commodity Exchange

Les deux premiers noms de cette liste dominent le marché des dérivés depuis un certain temps. Cependant, d’autres bourses se sont développées et ont gagné en popularité auprès des investisseurs. Le Multi-Commodity Exchange ou MCX est une plateforme basée en Inde, créée en 2003. Elle est devenue un marché mature pour les contrats à terme sur le cuivre. Le contrat standard a une taille d’une tonne, soit environ 2 200 livres. Un mini contrat fait 1/4 de la taille du contrat standard.

Qu’est-ce qui impacte les prix du cuivre ?

Pour comprendre ce qui impacte le prix du cuivre, il faut connaître la source de l’offre de cuivre et ses diverses applications.

What Affects Copper Prices 1
Source : Statista

Si l’on regarde le graphique ci-dessus, on constate que, bien que le Chili soit en tête du peloton, la différence globale de production entre les pays n’est pas très importante. Une autre observation intéressante est que la volatilité de la production au cours de ces années pour la plupart des pays est faible. Du point de vue de l’offre, le cuivre n’est généralement pas confronté à des perturbations majeures. En général, les perturbations du côté de l’offre ne sont pas un facteur majeur affectant les prix du cuivre.

La demande pour le cuivre représente le facteur majeur ayant un impact sur le prix. L’activité économique joue un rôle majeur dans la demande créée pour le métal.

What Affects Copper Prices 2
Source : Statista

Si l’on considère l’utilisation du cuivre aux États-Unis, la construction de bâtiments représente 43 % de l’utilisation globale. D’autres secteurs ont également un impact direct sur la santé générale de l’économie. Pour que le prix du cuivre soit orienté à la hausse, la demande doit être soutenue dans les secteurs mis en évidence dans le tableau. Il est courant de voir les prix du cuivre chuter pendant une récession. L’application de l’action du prix du cuivre est parfois aussi utilisée comme un indicateur avancé des estimations du PIB, rien qu’en raison du large éventail d’applications du cuivre. Ceci, à son tour, peut être utilisé pour extrapoler le prix au comptant attendu. Vous pourriez théoriquement utiliser ces attentes comme base de votre décision d’effectuer ou non une transaction à terme sur le cuivre.

Conclusion

Le cuivre reste un composant important de nombreux produits. Son prix a un impact notable sur les actions des entreprises qui en dépendent. En raison de son importance, nous avons vu se développer autour de lui un marché de contrats à terme important et sophistiqué, offrant de nombreuses opportunités de trading.

Il convient également de souligner que le processus de placement d’un contrat à terme sur le cuivre est très simple. Il est donc tentant pour de nombreux investisseurs d’essayer d’exploiter un actif présentant l’une des plus faibles volatilités parmi les principales matières premières. Par exemple, le prix du pétrole brut est connu pour être assez inconstant. Il est constamment impacté par les chocs de l’offre résultant des décisions prises par les pays de l’OPEP. La production de cuivre, en revanche, est décentralisée. Le risque que les producteurs manipulent le prix en le monopolisant est donc minime.

Les traders disposent également d’un large éventail d’options pour l’échéance du contrat. Les bourses mondiales mentionnées précédemment proposent également différentes tailles de contrats. En outre, nous pouvons facilement accéder à ces instruments par le biais de plateformes de courtage en ligne. Étant donné qu’il s’agit d’un contrat dérivé, les traders doivent d’abord être conscients des risques de ces produits financiers avant de s’engager dans une transaction. Il est également important d’avoir une stratégie de trading ainsi qu’un ordre de vente stop. Cela permet de minimiser les pertes si la transaction se retourne contre nous. Nous espérons que cet article vous a permis de comprendre pourquoi le trading des contrats à terme sur cuivre est si populaire. Si vous avez l’intention d’essayer, n’oubliez jamais de faire preuve d’application raisonnable !