Earn2Trade Blog
Dérapage

Qu’est le dérapage dans le trading et comment l’éviter ?

Le dérapage est un phénomène courant lors de l’exécution de transactions. Il se produit lorsqu’il y a une différence de prix entre le moment où l’ordre est passé et celui où il est exécuté. Le dérapage peut mener à une différence significative de ces prix. Nous devrions le surveiller pour comprendre comment ces écarts affectent la rentabilité d’une transaction réussie. Cet article va vous montrer comment.

Qu’est le dérapage ?

Comme mentionné précédemment, le dérapage représente la différence entre le prix auquel une transaction est censée être exécutée et le prix réel auquel elle a lieu. Le dérapage peut être classé comme dérapage positif ou dérapage négatif, selon que la différence soit favorable ou non. Dans le cas d’un ordre d’achat d’une action, le dérapage positif se produit lorsque le cours vendeur baisse et que vous l’achetez à un cours inférieur. De même, si le cours vendeur avait augmenté, il y aurait eu un dérapage négatif. Lorsque vous passez un ordre au marché, le dérapage peut être positif ou négatif. Toutefois, dans le cas d’un ordre à cours limité, vous pouvez éviter le dérapage négatif en fixant un prix afin que la transaction soit exécutée à ce prix ou à un prix plus favorable.

Pourquoi le dérapage se produit-il ?

Nous pouvons principalement attribuer le dérapage à deux raisons : une faible liquidité et une forte volatilité.

Sur un marché à faible liquidité, le temps d’exécution d’une transaction peut être suffisamment long pour modifier le prix de l’actif sous-jacent. L’indisponibilité d’options permettant d’équilibrer la position peut entraîner une déviation du prix, ce qui conduit à un dérapage. Un trader doit être conscient de la liquidité disponible sur le marché et placer un ordre en conséquence. Il est toujours conseillé de passer un ordre à cours limité afin que le dérapage reste dans les limites de la marge prévue.

Une autre cause de ce changement de prix pourrait également être une augmentation de la volatilité. Pendant une période de forte volatilité, les traders doivent se méfier du dérapage négatif, qui entraîne une perte importante pour le trader. Contrairement à un dérapage négatif, les traders peuvent également récolter les bénéfices lorsque la volatilité est élevée pendant un dérapage positif et que le prix évolue dans la direction qui le rend plus rentable.

Quand se produit-il ?

Below you’ll find some of the instances of when slippage happens: Vous trouverez ci-dessous certaines des situations où le dérapage se produit :

  1. Le volume des ordres est élevé : parfois, il peut être difficile d’exécuter une transaction à un prix spécifique. Dans ce cas, les ordres peuvent être exécutés à plusieurs prix.
  2. Un actif illiquide : lorsqu’un trader souhaite passer un ordre sur un actif illiquide, celui-ci peut ne pas être disponible au prix indiqué. Vous devrez peut-être payer une prime pour l’acheter ou le vendre.
  3. Des annonces importantes : un événement affectant le prix d’un sous-jacent peut avoir tendance à faire fluctuer les prix. Cela peut augmenter le dérapage dans une transaction. Il est essentiel que les traders en tiennent compte. Il s’agit d’événements d’actualité tels que les mises à jour des bénéfices qui ont tendance à augmenter la volatilité d’une transaction.
  4. L’urgence de sortir d’une position : parfois, un trader peut se trouver dans une situation l’incitant à sortir d’une position avec un haut niveau d’urgence. Dans ce cas, le dérapage de la transaction peut être important puisque le trader est prêt à accepter un différentiel de prix élevé.

Quand le risque est-il le plus élevé ?

Le dérapage peut s’avérer désastreux dans certains cas. Prenons l’exemple d’un trader ayant vendu une option d’achat sur un actif illiquide et n’ayant pas couvert sa position. Lorsque le prix augmente au-dessus du prix d’exercice, il y a un gain négatif pour le trader. Si le trader s’attend à ce que le prix augmente davantage, il peut compenser sa position courte en achetant l’actif ou en achetant une option d’achat sur le même sous-jacent. La position de compensation peut s’avérer difficile si le prix continue à augmenter, et le trader peut être exposé à un dérapage élevé étant donné la nature illiquide du sous-jacent.

Un autre cas où le niveau de risque est élevé est celui où la volatilité est extrêmement élevée et où le trader doit liquider sa position immédiatement. Nous pouvons observer ces scénarios lors de transactions intrajournalières. Si un trader prend une position longue et que le prix commence à baisser rapidement à la suite d’actualités négatives, le trader subira vraisemblablement un dérapage négatif lorsqu’il exécutera la transaction dans le but de minimiser la perte d’une position intrajournalière. La situation pourrait se compliquer si le prix atteint un circuit inférieur.

Bons exemples de dérapage

Le premier exemple concerne un ordre d’achat au marché de 100 actions de Microsoft alors que le cours vendeur est de 230 $. Comme Microsoft est une action liquide, nous nous attendons à ce que les fluctuations de prix soient plutôt stables. Par extension, cela signifie que nous supposons que l’ordre sera exécuté immédiatement. Si le nouveau prix coté est de 230,50 $, le coût total de l’achat de 100 actions est de 23 050 $. Si l’ordre avait été exécuté au prix initial, le coût encouru aurait été de 23 000 $. Dans ce cas, le dérapage s’élève à 0,50 $ par action, soit 50 $ pour les 100 actions achetées.

Considérons ensuite un investisseur ayant une position ouverte de 100 000 pesos mexicains. Il veut les convertir en dollars américains lorsque le cours vendeur est de 20 MEX/USD. Les pesos mexicains sont assez illiquides par nature. Le trader peut être amené à exécuter la transaction à un taux de 20,50 MEX/USD. Au lieu de recevoir 5 000 $ (100 000/20), le trader doit régler 4 878 $ (100 000/20,50). Le dérapage, dans ce cas, s’élève à environ 122 $.

Les dérapages positifs et négatifs

Les exemples de la section ci-dessus étaient des cas de dérapage négatif. En d’autres termes, la fluctuation du prix a entraîné une perte pour le trader. Ce n’est pas toujours le cas, et le dérapage peut aussi être positif pour un trader. Imaginons que dans le premier exemple, le cours vendeur pour les actions Microsoft ait en fait baissé à 229,50 $. Dans un tel scénario, le trader aurait bénéficié d’un dérapage positif d’une valeur de 50 $. De même, dans l’exemple concernant les pesos mexicains, un taux de change de 19,50 MXN/USD vaudrait 128 $ en termes de dérapage positif.

Dérapage sur le marché des contrats à terme

Comme sur les autres marchés, les acheteurs et les vendeurs font des offres sur les contrats à terme jusqu’à ce qu’ils arrivent à un prix commun. Le processus de découverte des prix peut ne pas correspondre exactement pour ces deux parties, ce qui donne lieu à un dérapage. La bourse joue le rôle d’intermédiaire, en essayant d’obtenir le meilleur prix disponible pour les parties concernées. Cependant, il peut arriver que le prix exécuté pour le contrat à terme ne soit pas avantageux pour l’une des contreparties.

De petites marges peuvent jouer un rôle important dans une transaction à terme. En effet, votre exposition au risque pour ces contrats est exponentiellement plus élevée que si vous aviez investi sur le marché au comptant. Pour le même investissement, le bénéfice ou la perte est plus important pour un contrat à terme. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est impératif de surveiller le prix d’exécution. Dans ce cas, même une petite quantité de dérapage négatif pourrait effacer vos bénéfices. Il est donc essentiel de surveiller ces fuites, en particulier pour les contrats dérivés. Le dérapage peut également constituer un goulot d’étranglement majeur dans les stratégies de trading, comme le scalping, qui reposent sur des mouvements de petits ticks.

Comment éviter ou réduire le dérapage

Même si les plateformes de trading évoluent grâce à une technologie de pointe, il est pratiquement impossible d’éliminer les inefficacités menant au dérapage. Bien qu’il ne soit pas possible de l’éliminer complètement, il existe des moyens de le réduire :

  1. Placer des ordres à cours limité : un ordre à cours limité peut être un moyen efficace par rapport à un ordre au marché, mais la possibilité qu’un ordre ne soit pas exécuté ne peut être exclue dans le premier cas.
  2. Ne pas placer de transactions pendant les périodes de forte volatilité : il a été observé que le dérapage a tendance à atteindre un pic lorsque la volatilité est élevée. L’annonce de nouveaux taux lors du FOMC ou l’annonce d’un manque à gagner pour une action peuvent provoquer des fluctuations de prix pouvant être préjudiciables à une transaction. Si, en tant que trader, vous ne tenez pas compte de ces événements et n’en faites pas le suivi, vous pouvez facilement être victime d’un dérapage élevé.
  3. Réduire l’exposition aux actifs illiquides : cela garantit que le prix d’exécution n’est pas compromis lors du règlement d’une transaction. Il est impératif d’en tenir compte, étant donné la forte déviation des prix que l’on observe pour les actifs illiquides ne disposant pas d’un marché très actif.
  4. Choisir un courtier en bourse proposant des ordres de vente stop : certains courtiers en bourse gardent la trace des prix auxquels leurs utilisateurs s’attendent à ce que les transactions soient réglées. Si le prix disponible entraîne un dérapage élevé, ces transactions ne seront pas exécutées.

Conclusion

Bien que le dérapage soit un concept simpliste dans le trading, sa capacité à influencer la rentabilité ne devrait pas être ignorée. Il existe plusieurs façons pour un trader de réduire l’impact du dérapage. Que vous essayiez de maximiser vos bénéfices ou de minimiser vos pertes, vous ne devriez pas négliger ces méthodes lorsque vous passez un ordre. Les systèmes de trading sont devenus de plus en plus sophistiqués, de sorte qu’ils peuvent facilement détecter ces petites erreurs de prix. Cela donne aux algorithmes de trading un certain avantage pour trouver ces opportunités rentables. Dans un écosystème de trading aussi avancé et réactif, le suivi du dérapage devrait également être une tâche essentielle pour un trader.