Earn2Trade Blog
L’indicateur d’Accumulation/Distribution

L’indicateur d’Accumulation/Distribution – Comment utiliser l’indicateur A/D

L’indicateur d’Accumulation/Distribution (A/D) est un indicateur que tout trader technique devrait comprendre. Associé aux bons outils de gestion des risques, il peut vous aider à mieux interpréter les tendances et les renversements de tendance ainsi qu’à obtenir des informations précieuses sur le comportement du marché.

Qu’est-ce que l’indicateur d’Accumulation/Distribution ?

L’indicateur d’Accumulation/Distribution est un outil de mesure du volume évaluant les entrées et sorties d’argent cumulées d’un titre donné. Il mesure le prix et le volume de l’actif pour déterminer s’il est accumulé ou distribué.

Pourquoi est-il important ?

Cet indicateur donne un aperçu de la force d’une tendance. Par exemple, lorsque le prix d’un actif est en hausse mais que l’indicateur A/D est en baisse. Cela peut indiquer que l’accumulation ou le volume d’achat n’est pas assez fort pour soutenir la hausse du prix. Ces circonstances peuvent signifier qu’une baisse des prix est imminente à court terme.

C’est le célèbre trader et analyste Marc Chaikin qui a développé l’indicateur A/D. Il le désignait initialement sous le nom de Cumulative Money Flow Line.

À l’époque, il voulait seulement en faire un outil de sélection des actions. Les traders pouvaient choisir une action à acheter en fonction de la rapidité de la croissance du volume et de la quantité d’argent qui y affluait. Au fil des ans, la ligne d’accumulation/distribution est devenue un indicateur populaire sur d’autres marchés, y compris le Forex.

Comment fonctionne-t-il ?

L’indicateur d’Accumulation/Distribution examine la relation entre le prix d’un actif et son flux de volume pour déterminer la tendance d’une action et la force derrière cette tendance. L'”accumulation” fait essentiellement référence au niveau d’achat de ce titre au cours d’une période donnée. En revanche, la “distribution” fait référence au niveau de vente de ce titre tradé.

Lorsque le prix de l’actif augmente, de plus en plus d’acheteurs veulent entrer sur le marché. Ainsi, le niveau d’accumulation devrait augmenter avec la hausse du prix. Inversement, lorsque le prix baisse, les vendeurs veulent se débarrasser de leurs actions et le niveau de distribution reflétera inévitablement ces changements.

De cette façon, les traders peuvent prédire la tendance future du prix du titre ainsi que les renversements potentiels. En faisant ces prédictions avec une précision raisonnable, les traders peuvent prendre une position longue ou courte sur un titre au moment opportun.

Comment la ligne d’accumulation/distribution montre-elle ceci ?

La ligne A/D représente le total courant du volume des flux monétaires pour une période donnée. Tout d’abord, nous calculons un multiplicateur basé sur la fourchette haute et basse de clôture. Nous multiplions ensuite cette valeur par le volume pour cette période, ce qui nous donne le volume des flux monétaires.

En traçant le total courant de ces volumes de flux monétaires, nous obtenons la ligne d’Accumulation/Distribution.

la ligne d’accumulation distribution 1
Graphique de comparaison (A/D) | Source : corporatefinanceinstitute.com

Dans le graphique ci-dessus, vous pouvez voir la relation entre la ligne A/D (ligne grise) et la fluctuation du prix de l’action (ligne orange) sur la même période. Lorsque le prix était faible, la ligne A/D a légèrement baissé, et lorsque le prix était élevé, l’indicateur A/D a également augmenté.

Qu’est-ce que cela indique ?

L’indicateur A/D nous en dit long sur le comportement du marché, notamment sur l’impact de l’offre et de la demande sur le prix de l’actif. Le fait de disposer de ces informations nous permet d’effectuer des transactions en connaissance de cause. Il nous indique s’il y a plus d’acheteurs (accumulation) ou de vendeurs (distribution) sur ce marché. Il nous aide également à identifier s’il y a une divergence entre le prix et la ligne A/D.

Par exemple, si le titre suit une tendance haussière à long terme mais que le prix a récemment baissé, cela peut signifier que la demande commence à faiblir — les vendeurs prennent plus de pouvoir sur le marché. La ligne A/D commencera alors à s’éloigner du prix, indiquant qu’un renversement pourrait bientôt se produire.

Comprendre la formule de l’indicateur d’Accumulation/Distribution

La formule de l’indicateur d’Accumulation/Distribution comporte trois éléments principaux :

  • Le multiplicateur de flux monétaire (MFM)
  • Le volume de flux monétaire (MFV)
  • La ligne d’Accumulation/Distribution (ligne A/D)

Voici l’analyse de la formule :

Multiplicateur de flux monétaire (MFM) = ((Prix de clôture – Prix faible) – (Prix élevé – Prix de clôture)) / (Prix élevé – Prix faible)

Volume de flux monétaire (MFV) = MFV x Volume pour la période

Indicateur d’Accumulation/Distribution (AD) = AD de la période précédente + MFV en cours

Le multiplicateur de flux monétaire (MFM) se situe dans une fourchette de +1 et -1. Si le prix de clôture se situe dans la moitié inférieure entre le prix élevé et le prix faible, le MFM est négatif. Si le prix de clôture se situe dans la moitié supérieure entre le prix élevé et le prix faible, le MFM est positif. Cette valeur vous donne un aperçu de la pression d’achat et de vente de ce titre.

Un multiplicateur de flux monétaire positif signifie qu’il y a une pression d’achat plus importante (accumulation). Cette pression, à son tour, devrait être corrélée à une hausse des prix. L’inverse est le cas avec un MFM négatif.

A/D = A/D précédent + Volume de flux monétaire de la période actuelle

Volume de flux monétaire = Multiplicateur de flux monétaire x Volume pour la période

Volume de flux monétaire = [(Prix de clôture – Prix faible) – (Prix élevé – Prix de clôture)] / (Prix élevé – Prix faible)

Exemple

Réalisons un exemple rapide de calcul de l’indicateur A/D. Imaginons les valeurs suivantes

Prix de clôture = 306 $

Prix faible = 302 $

Prix élevé = 309 $

Volume monétaire pour la période en cours = 10700

AD de la période précédente = 120 000

En utilisant les trois éléments de la formule comme décrits ci-dessus, nous obtenons :

1.) MFM = ((Prix de clôture – Prix faible) – (Prix élevé – Prix de clôture)) / (Prix élevé – Prix faible)

2.) MFM = ((306 – 302) – (309 – 306)) / (309 – 302)

3.) MFM = (4 – 3) / 7

Multiplicateur de flux monétaire = 1 / 7 = 0,1429

MFV = MFM x Volume pour la période

MFV = ((1 / 7) x 10700)

Volume de flux monétaire = 1528,57

AD = AD de la période précédente + MFV en cours

AD = 120 000 + 1528,57

Indicateur A/D = 121 528,57

Utilisez le premier MFV pour la première valeur puis répétez le processus jusqu’à ce que vous atteignez la fin de la période que vous souhaitez couvrir.

Qu’est-ce que la ligne d’Accumulation/Distribution ?

Nous pouvons voir comment les valeurs AD forment la ligne d’Accumulation/Distribution (ADL) sur le graphique. L’ADL est une mesure cumulative du flux de volume/d’argent pour une période donnée. Une pression d’achat intense fait monter l’indicateur tandis qu’une forte pression de vente le fait baisser.

Nous mesurons la ligne A/D par rapport à la tendance des prix et elle la confirme ou la contredit. En outre, cet aspect fait de l’indicateur A/D un excellent outil pour renforcer la tendance sous-jacente ou repérer les renversements potentiels.

la ligne d’accumulation distribution 2
Ligne d’Accumulation/Distribution | Source : fidelity.com

Comment utiliser l’indicateur d’Accumulation/Distribution

Le volume précède le prix — c’est la règle cardinale de l’utilisation de l’indicateur d’Accumulation/Distribution. Le nombre d’actions tradées est relatif aux fluctuations de prix de l’actif. Si nous l’utilisons correctement, l’indicateur A/D peut aider les traders à prédire la direction du flux de volume. Cela peut nous aider à mieux estimer les mouvements de prix qui en résultent.

Comme mentionné précédemment, la ligne d’Accumulation/Distribution nous donne un aperçu de l’offre et de la demande de l’actif tradé. L’objectif est de lire la direction de la ligne et de déterminer la pression d’achat ou de vente derrière la tendance sous-jacente.

Comme mentionné précédemment, une ligne A/D haussière indique que le marché est en phase d’accumulation. Si la ligne est en baisse, cela dénote un marché en phase de distribution. Dans les deux cas, assurez-vous de confirmer la direction de la tendance avec d’autres indicateurs techniques avant de prendre une position sur l’actif que vous envisagez.

Et si l’indicateur A/D et le prix convergent ?

Cela ne fait qu’accroître notre confiance dans la tendance actuelle et nos prévisions pour les futures fluctuations de prix.

Ce qui est peut-être plus intéressant, c’est lorsque l’indicateur A/D et le prix ne convergent pas. Cette divergence est un signal important.

Si le prix est en baisse mais que l’indicateur A/D est en hausse, cela pourrait signifier qu’un renversement haussier se profile à l’horizon. Inversement, si le prix est en hausse mais que l’indicateur A/D est en baisse, cela pourrait signifier que le prix a de bonnes chances de baisser (c’est-à-dire qu’il pourrait y avoir un renversement baissier bientôt).

Comment repérer des tendances avec la ligne d’Accumulation/Distribution

Comme vous pouvez le constater, Chaikin a complètement ignoré le changement d’une période à l’autre. Il se concentrait principalement sur le niveau de la clôture mesuré par rapport à la fourchette haute et basse sur une période donnée. Même si le prix plonge brièvement et clôture beaucoup plus bas, la ligne A/D peut encore augmenter si l’actif a un prix de clôture supérieur au point médian des hauts et des bas.

Cette caractéristique fait de l’indicateur d’Accumulation/Distribution un excellent outil pour repérer et même confirmer les tendances. Il s’agit d’un concept assez simple — une ligne A/D à tendance haussière renforce une fluctuation haussière du prix sur le graphique et vice versa. Les autres signaux comprennent :

  • Lorsque l’indicateur A/D et le prix de l’actif créent à la fois des pics élevés et des creux élevés, la tendance haussière se poursuivra probablement pendant une certaine durée.
  • Lorsque l’indicateur A/D et le prix de l’actif créent à la fois des pics faibles et des creux faibles, la tendance baissière se poursuivra probablement pendant une certaine durée.
  • Si l’indicateur A/D s’élève sur une certaine période, la pression d’achat peut grandir ce qui indique une percée haussière potentielle.
  • Si l’indicateur A/D chute sur une certaine période, la pression de vente domine le marché ce qui pourrait indiquer une rupture baissière potentielle.

La divergence de tendance A/D

La divergence est un signal important, principalement un avertissement que la direction de la tendance actuelle pourrait bientôt changer. C’est un excellent moyen de repérer les renversements potentiels et de confirmer la direction de la tendance actuelle.

  • Lorsque le prix continue à augmenter alors que l’indicateur d’Accumulation/Distribution chute, cela peut signifier que la tendance haussière peut s’arrêter ou même changer de direction. Cette configuration est ce que nous appelons une divergence négative.
  • Lorsque le prix continue de baisser mais que l’indicateur A/D augmente, cela peut signifier que la tendance baissière est susceptible de s’arrêter et que la pression d’achat pourrait bientôt dépasser la pression de vente. Cette deuxième configuration est connue sous le nom de divergence positive.

Les avantages et inconvénients de l’indicateur A/D

Étant donné le montant de données qu’un indicateur A/D peut nous fournir, nous pouvons déjà commencer à voir certains avantages nets :

  • Suivre le flux monétaire global — La ligne A/D nous donne une idée du flux monétaire global du marché sur une période donnée.
  • Identifier les pressions d’achat et de vente sur le marché. Ces informations sont bénéfiques car elles nous permettent de prendre des décisions de trading en connaissance de cause, selon que le marché accumule ou distribue sur cette période.
  • Détecter et confirmer les tendances — L’indicateur A/D est excellent pour détecter les tendances et confirmer la force et la durée éventuelle d’une récente fluctuation de prix.
  • Repérer les divergences prix-volume — La ligne d’Accumulation/Distribution nous indique également si le prix et le volume actuels ne convergent pas, ce qui pourrait signifier un renversement potentiel proche.

Il y a également certains inconvénients à garder à l’esprit dans le cadre du trading avec l’indicateur A/D. Ces inconvénients incluent :

  • Ne tient pas compte des écarts de trading — Ceci est principalement dû au fait que l’indicateur A/D se concentre sur les cours de clôture. Il ne tient pas compte de tout écart potentiel entre le cours de clôture et le cours d’ouverture du jour suivant. Lorsque ces écarts se produisent, l’indicateur ne les prendra probablement pas en compte dans la valeur finale de l’A/D pour cette période. Cela est particulièrement vrai lorsque de grands écarts de prix se produisent. Ces angles morts peuvent vous faire douter de la fiabilité de l’indicateur pour prédire les renversements de tendance potentiels.
  • Une déconnexion des prix — La ligne A/D est liée aux changements de prix sur une période donnée. Cela peut entraîner une déconnexion entre l’indicateur et le prix, en particulier pour les changements de prix mineurs.
  • Parfois, l’indicateur A/D ne fonctionne tout simplement pas — Aucun indicateur ne fournit des prédictions précises 100% du temps. C’est pourquoi il est essentiel d’utiliser d’autres outils en plus de votre indicateur d’Accumulation/Distribution.

Utiliser d’autres indicateurs pour un meilleur trading avec l’indicateur A/D

L’arsenal de tout trader contient toujours un mélange d’indicateurs avancés et retardés. De cette façon, ils obtiennent une couche supplémentaire de confirmation ou de contradiction d’une tendance particulière.

Il peut également fournir une vision encore plus approfondie du marché afin que vous soyez plus confiant dans les transactions que vous effectuez.

Par exemple, alors que l’indicateur A/D est excellent pour repérer les tendances et les renversements potentiels, un indicateur de point pivot peut vous aider à identifier les niveaux de support et de résistance possibles. Un autre exemple est l’utilisation du Relative Strength Index (RSI) en conjonction avec la ligne A/D pour repérer les conditions de surachat et de survente du marché.

Votre plateforme de trading devrait idéalement offrir une large sélection d’indicateurs techniques et d’autres outils pour soutenir une stratégie de trading robuste mais adaptée. Parmi les exemples d’autres indicateurs techniques permettant de soutenir l’indicateur A/D, citons l’oscillateur stochastique, l’indicateur Williams %R, les moyennes mobiles et les bandes de Bollinger.

Prenez le temps de réaliser des tests, d’ajouter chaque indicateur au mélange et de mesurer l’efficacité. Obtenez un compte de démo et effectuez vos tests. Lorsque vous êtes suffisamment confiant dans votre stratégie, utilisez-la sur le marché réel.

L’indicateur A/D contre l’On-Balance Volume

Si vous connaissez l’indicateur On-Balance Volume (OBV), vous savez que, tout comme l’indicateur A/D, il utilise également le prix et le volume pour prédire les mouvements du marché. De plus, l’OBV est un outil de mesure cumulatif.

Il existe toutefois une différence prononcée dans leurs approches.

Développé par Joe Granville, écrivain financier et expert en investissement, l’indicateur On-Balance Volume (OBV) examine le prix de clôture actuel et le compare au prix de clôture précédent. Si le prix de clôture actuel est supérieur au prix de clôture précédent, il ajoute le volume pour cette période. En revanche, si le prix de clôture actuel est inférieur, il déduit le volume.

Le total des valeurs pour le flux de volume positif-négatif est ce qui nous donne la ligne OBV. De même, les traders utilisent la ligne OBV, comme l’indicateur A/D, pour confirmer les tendances actuelles et repérer les renversements potentiels via la divergence du prix de l’actif.

En revanche, l’indicateur A/D ne tient pas compte du prix de clôture précédent. Il est à la place calculé sur la base d’un multiplicateur. Par conséquent, les deux indicateurs peuvent fournir des informations différentes mais complémentaires.

Conclusion

L’indicateur d’Accumulation/Distribution est un outil utile pour mesurer la pression d’achat et de vente sur le marché. De plus, c’est un indicateur fantastique pour confirmer ou infirmer les tendances actuelles. Ces deux points de vue sont essentiels à la réussite des transactions. N’oubliez pas d’utiliser l’indicateur A/D en conjonction avec d’autres outils techniques. De cette façon, vous serez plus confiant dans votre prochaine action de trading.