Earn2Trade Blog
indicateurs avancés et retardés

Les indicateurs avancés et retardés – Que sont-ils ? Exemples et définition

Les analyses techniques tournent généralement autour des indicateurs, que vous soyez un spéculateur sur séance ou un swing trader. Après tout, sans indicateurs techniques, où obtiendrions-nous des informations pertinentes sur les actions des prix, les tendances du marché ou les modèles de graphiques ? Ces indicateurs peuvent être répartis en deux grandes catégories : les indicateurs avancés et les indicateurs retardés. Les premiers tentent de prévoir les fluctuations de prix futures tandis que les seconds fournissent une rétroaction différée et une confirmation des tendances du marché. Quels sont ces indicateurs ? Dans cet article, nous allons explorer quelques exemples de ces derniers. Nous espérons qu’à la fin de cet article, vous en saurez suffisamment pour décider lesquels correspondent le mieux à votre style de trading.

Que sont les indicateurs avancés et retardés ?

Les indicateurs avancés et retardés sont des outils d’analyse technique utilisés pour évaluer la force et la faiblesse des marchés financiers. Les indicateurs avancés changent avant une nouvelle tendance du marché. Quant aux indicateurs retardés, ils fournissent des informations sur les données historiques d’un marché particulier.

Fondamentalement, les indicateurs avancés fournissent aux traders des signaux prédictifs sur les mouvements du marché. Alors que les indicateurs retardés fournissent des signaux après une tendance déjà en cours, d’où l’aspect « retard ». Quoi qu’il en soit, les investisseurs et les traders utilisent largement ces deux catégories d’indicateurs dans le cadre de l’analyse technique pour les aider à mieux lire le marché. Une autre utilisation consiste à identifier les points d’entrée et de sortie idéaux.

Vous pourriez aussi apprécier :

Un bref historique des indicateurs avancés et retardés

Les indicateurs d’analyse technique ont une longue histoire remontant au début du 20ème siècle. L’idée les sous-tendant repose sur la théorie de Dow, qui affirme essentiellement que les mouvements du marché ne sont pas aléatoires. Par conséquent, il est possible de prédire leur prochaine direction en analysant en profondeur le comportement antérieur du marché.

Au fil des ans, des méthodes astucieuses de lecture des schémas graphiques sont apparues. Cela a donné naissance à la multitude de lignes, de barres et de graphiques constituant aujourd’hui nos outils d’indicateurs de trading.

En plus de leurs utilisations bénéfiques sur les marchés financiers, les indicateurs avancés et retardés servent également de mesure viable des performances économiques. En tant que tels, les indicateurs ne sont pas strictement concernés par les actions de prix et l’analyse technique, mais aussi par la mesure des objectifs commerciaux et d’autres variables et indices économiques.

Que sont les indicateurs avancés ?

Les indicateurs avancés utilisent les données de prix passées pour prévoir l’action future des prix sur le marché. Ils ont une vision « avancée » du prix. En d’autres termes, les traders peuvent utiliser ces indicateurs pour anticiper les fluctuations de prix. Cela leur permet ensuite d’ouvrir ou de fermer leurs positions au début du mouvement et de suivre une tendance particulière.

Comme vous pouvez le voir sur l’illustration ci-dessous, la ligne de l’indicateur avancé montre la hausse et la baisse du marché avant que le changement de prix ne se produise réellement. En tant que tels, les indicateurs avancés identifient généralement si le marché est « suracheté » ou « survendu », ce qui aide ensuite les traders à établir leurs points d’entrée ou de sortie du marché.

leading indicator
Source : ig.com (Link.)

Le principe de base ici est qu’un marché considéré comme suracheté devrait finir par connaître un ressac, ce qui indique qu’il faut abandonner une position longue (achat) ou vendre à découvert puisque le prix est sur le point de baisser. En revanche, un marché considéré comme survendu devrait rebondir, ce qui indique qu’il faut prendre une position longue (achat) sur le marché et profiter de la hausse prévue des prix.

Cependant, les indicateurs avancés ne sont jamais précis à 100 % dans leurs prédictions et sont en fait tristement célèbres pour leurs faux signaux. L’inconvénient d’anticiper un mouvement avant qu’il ne se produise est qu’il est toujours possible que le marché évolue dans la direction opposée.

Les suivre aveuglément peut entraîner des pertes énormes. C’est pourquoi les traders avisés combinent souvent les indicateurs avancés avec d’autres formes d’analyse technique, comme les indicateurs retardés.

Exemples d’indicateurs avancés

Maintenant que vous avez une image plus claire de ce que sont les indicateurs avancés, observons quelques exemples.

L’oscillateur stochastique

L’oscillateur stochastique part du principe que les changements dans le momentum du marché se produisent généralement beaucoup plus rapidement que les changements de prix ou de volume. En tant que tel, nous pouvons l’utiliser pour prédire la direction du mouvement du marché en comparant les prix de clôture récents à la fourchette de trading des sessions précédentes.

Stochastic Oscillator on Finamark

Les signaux d’achat et de vente sont générés sur l’oscillateur stochastique lorsque le mouvement atteint ses fourchettes de 20 et 80 points. Lorsque l’oscillateur atteint 80 ou plus, le marché est considéré comme suracheté et l’on s’attend donc à une baisse. À l’inverse, lorsqu’il touche 20 ou moins, le marché est considéré comme survendu et l’on s’attend donc à une hausse des prix.

Les niveaux de support et de résistance clés

Les niveaux de support et de résistance apparaissent lorsque le prix s’approche d’un niveau donné plusieurs fois sur une période donnée sans le franchir. Cela signifie qu’une fois que le prix atteint ce niveau, il rebondit et se déplace dans la direction opposée. Un niveau de résistance est comme un plafond au-delà duquel un prix a du mal à monter. Un niveau de support est comme un plancher au-delà duquel un prix a tendance à ne pas tomber.

Savoir où se trouvent les niveaux de support et de résistance sur un graphique peut aider les traders à prédire les tendances du marché dans un avenir proche. Cela les aide également à identifier les points d’entrée et de sortie idéaux.

support & resistance

Dans l’illustration ci-dessus, vous pouvez voir comment le prix a rebondi sur les niveaux de résistance et de support, puis a évolué dans la direction opposée. Ainsi, si vous souhaitez effectuer une transaction, vous pouvez théoriquement attendre qu’un prix baissier atteigne la ligne de support avant d’ouvrir une position longue car le prix est susceptible de remonter à partir de là. Cela suppose bien sûr que le support ne se brisera pas.
D’autres indicateurs avancés populaires incluent :

  • Les retracements de Fibonacci
  • Les canaux de Donchian
  • Le Relative Strength Index (RSI)
  • Le Williams %R

Que sont les indicateurs retardés ?

Les indicateurs retardés utilisent également les données de l’action des prix passés. Plutôt que de prédire les mouvements futurs du marché, ils sont utilisés principalement pour confirmer la direction et la force de la tendance actuelle. Ils sont essentiellement « en retard » sur le marché afin que les traders et les investisseurs puissent être sûrs qu’une tendance particulière n’est pas un faux signal avant de placer un ordre d’achat ou de vente.

Sur la base de l’illustration, vous pouvez voir que l’indicateur retardé intervient après les changements de prix. Cela signifie que toute personne observant le marché sera témoin de l’action du prix avant que l’indicateur ne la confirme ensuite.

lagging indicator
Source : ig.com (Link.)

Bien sûr, cela se traduit par la perte de quelques pips après le début du mouvement. Mais pour beaucoup, il s’agit d’un coût nécessaire à payer car les pertes potentielles d’une transaction sur un faux signal peuvent être beaucoup plus importantes. En prenant le temps de générer des signaux de transaction et de confirmer la force d’une tendance actuelle, vous êtes en mesure de prendre des décisions de trading en connaissance de cause.

Les indicateurs retardés sont généralement dessinés directement sur le graphique des prix et sont des outils formidables sur les marchés à tendance ou sur les marchés connaissant une forte volatilité. De nombreux traders les privilégient car ils les aident à trader avec plus de confiance. En fait, il n’est pas rare que les traders avisés tracent deux indicateurs retardés ou plus pour valider les tendances des prix avant d’exécuter une transaction.

Ceci étant dit, il est important de ne pas trop se fier aux indicateurs retardés. Ils peuvent vous bercer d’un faux sentiment de sécurité si vous pensez qu’ils peuvent réaliser des bénéfices en permanence. Comme ils sont lents à réagir, il y a toujours le risque de perdre de bons gains ou même de subir une perte totale. C’est particulièrement le cas dans les situations où les changements de prix ont tendance à se produire vraiment rapidement sur des marchés volatils tels que les cryptomonnaies.

La stratégie de trading idéale implique donc un mélange d’indicateurs avancés et retardés. Cela consiste à utiliser un ensemble pour prédire le mouvement du marché et l’autre pour le confirmer.

Exemples d’indicateurs retardés

Il existe aujourd’hui plusieurs outils d’indicateurs retardés. Il est important de se rappeler qu’ils utilisent des calculs différents. Par conséquent, il est possible que chacun d’entre eux affiche des signaux différents. Jetons un coup d’œil à quelques exemples :

Les moyennes mobiles

La moyenne mobile (MM) est un indicateur retardé car elle génère des signaux d’achat ou de vente basés sur les données historiques des prix. Un signal d’achat ou de vente se produit lorsque la ligne de prix croise la ligne de la moyenne mobile ou lorsque deux lignes de la MM se croisent. Cependant, comme nous la calculons sur la base des points de prix précédents, le prix actuel sera toujours en avance sur la MM.

moving average

Comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessus, ce n’est qu’après que le prix ait atteint un sommet que la MM est passée au-dessus. Néanmoins, cela confirme que le marché se situe actuellement dans une tendance baissière à court terme. Pour un trader, c’est une information utile.

Les bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger font partie de la catégorie des indicateurs de volatilité. Elles se composent d’une ligne de moyenne mobile simple (MMS) et de deux lignes extérieures représentant les écarts-types par rapport à la MMS et servent donc de mesure appropriée de la volatilité.

bollinger bands finamark

Les bandes extérieures s’élargiront en fonction de l’augmentation de la volatilité et se rapprocheront lorsque la volatilité diminuera. Ce phénomène est bénéfique pour les traders car il les aide à « paramétrer » leurs transactions. Après tout, personne ne souhaite conserver une position lorsque le marché connaît une volatilité extrême.

D’autres indicateurs retardés populaires incluent :

  • La convergence et divergence des moyennes mobiles (Moving Average Convergence Divergence-MACD)
  • La supertendance
  • L’indicateur Stop and Reverse parabolique (SAR parabolique)

Conclusion

Que vous les utilisiez pour l’analyse technique, la planification commerciale ou la macroéconomie, les indicateurs avancés et retardés sont essentiels pour prendre des décisions éclairées. Maintenant que vous avez une idée de la manière de les utiliser, c’est à vous de décider quels outils indicateurs intégrer à votre système de trading en fonction de votre tolérance au risque et de vos objectifs d’investissement.

Rappelez-vous que certains outils fonctionnent mieux dans certains environnements que dans d’autres. N’hésitez pas à les essayer sur un compte virtuel et à perfectionner vos compétences en matière d’interprétation avant de les utiliser sur des graphiques en direct.