Earn2Trade Blog
le small exchange

Le Small Exchange – Tout ce que vous avez besoin de savoir à son sujet

Le Small Exchange est une place de marché nouvellement créée visant à rendre le trading de contrats à terme plus accessible grâce à des produits efficaces en termes de capital qui sont petits, simples et standardisés. Dans cet article complet, nous allons passer en revue ce qu’est le Small Exchange, comment l’utiliser et quels produits il propose. Nous examinerons également les différences entre le Small Exchange et les autres marchés.

Qu’est-ce qu’une bourse (Exchange) ?

Une bourse est simplement un facilitateur entre les acheteurs et les vendeurs de titres tradés. Elle fournit la technologie et la surveillance nécessaires pour faciliter les rencontres entre les clients et les vendeurs afin qu’ils puissent interagir et effectuer des transactions. En gros, une bourse garantit la transaction. Ainsi, la personne A n’a pas vraiment besoin de se soucier de qui est la personne B avant d’acheter ou de vendre l’un à l’autre.

Une bourse crée également les symboles des titres tradés pour faciliter la normalisation et l’identification. Elles permettent également aux chambres de compensation comme l’OCC ou le CME et d’autres groupes de contreparties d’exécuter les ordres et de compenser les transactions.

Vous pourriez aussi apprécier :

Qu’est-ce que le Small Exchange ?

Le Small Exchange est un marché de contrats à terme récemment lancé, conçu pour répondre aux besoins des particuliers. Il est basé à Chicago et est soutenu par des innovateurs primés du secteur. Son objectif est de rendre le marché des contrats à terme plus accessible aux investisseurs de détail et institutionnels.

Le trading de contrats à terme est généralement plus efficace en termes de capital que le trading d’actions traditionnelles, notamment parce qu’ils permettent de trader avec un effet de levier. Cependant, leur conception est assez complexe et la taille des lots est généralement importante. Il est donc difficile pour les traders modernes d’adopter les contrats à terme à des fins de spéculation et de gestion des risques.

Le pitch

Le Small Exchange ou « les Smalls » vise à résoudre ce problème en proposant des contrats à terme simples, petits et standard. Cela signifie que tous les contrats à terme proposés ont la même taille de tick et la même date d’expiration, de sorte que les investisseurs peuvent effectuer davantage de transactions sans avoir à effectuer de longues recherches sur chaque symbole.

La taille réduite des produits signifie également que les traders peuvent mieux gérer leurs investissements et bénéficier d’une plus grande efficacité du capital. En outre, tous les produits du Small Exchange sont des représentations holistiques de leurs marchés financiers respectifs. C’est comme faire des transactions standard, mais en plus petit.

La création du Small Exchange

Le Small Exchange a été créé avec l’idée de devenir le plus grand marché de contrats à terme du monde centré sur le client. Il comble le fossé des produits à terme pour tous les types d’investisseurs en proposant des produits de petite taille, efficaces en termes de capital, simples à utiliser et à comprendre.

La bourse a été fondée en janvier 2019 et lancée en juin 2020. Elle est alimentée par un moteur d’appariement et un système de gestion des risques exclusifs. Le Small Exchange est un marché contractuel désigné (designated contract market-DCM) auprès de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

Le Small Exchange est le fruit du travail d’entrepreneurs en série, Tom Sosnoff et Scott Sheridan. Sosnoff a conçu l’idée d’une nouvelle bourse en partie à cause de son dégoût pour les bourses géantes, en particulier pour leur refus de lui attribuer le mérite pour toutes les idées innovantes qu’il leur a envoyées au fil des ans. « Je déteste toutes les bourses… Les bourses me rendent fou parce qu’elles pensent que tout leur est dû et qu’elles ne savent pas qui sont leurs clients », a-t-il déclaré dans un commentaire au Chicago Business. Sosnoff est le président du conseil d’administration du Small Exchange.

Les événements menant à son lancement

En mai 2019, le Small Exchange a annoncé une nouvelle injection de capital de 10 millions de dollars, 5 millions de dollars provenant respectivement de ses partenaires, Jump Capital et Citadel Securities.

La bourse a également annoncé en septembre 2019 qu’elle s’était associée à l’Options Clearing Corporation (OCC) pour servir de chambre de compensation. Au cours des préparatifs de son lancement, elle a également annoncé le soutien de nombreux autres partenaires du secteur, dont Interactive Brokers.

En mars 2020, le CFTC a désigné le Small Exchange comme DCM.

Les produits et services

Selon le président-directeur général du Small Exchange, Donnie Roberts, la bourse offrira initialement trois produits : un indice d’actions, un indice de métaux et des devises. Elle prévoit également d’introduire des produits supplémentaires, notamment des options, dans les mois à venir.

Leur produit FX est le Small U.S. Dollar. Son prix est directement lié au dollar américain, ce qui permet d’éviter les conversions de devises. Le produit d’indexation des métaux qu’ils proposent est le Small Precious Metals. Il comprend un mélange des métaux tradables les plus populaires sur le marché actuel. Leur produit indiciel d’actions est le Small Stocks 75, qui suit cinq grands secteurs boursiers.

Les acteurs du marché comprennent les commissionnaires sur les marchés à terme (Futures Commission Merchants-FCM), les teneurs de marché, les fournisseurs de liquidités, les sociétés de trading pour compte propre, les courtiers introducteurs (Introducing Brokers-IB) et les fonds spéculatifs. Tous les produits tradés sont axés sur la facilité d’accès pour le client de détail moyen.

Pendant une durée limitée, le Small Exchange propose aux particuliers un abonnement leur permettant de bénéficier de frais de transaction et de données de marché réduits pendant toute leur vie de trader.

Quelle est la différence entre le Small Exchange et les autres bourses ?

Vous savez probablement déjà que les bourses ont des caractéristiques uniques les distinguant les unes des autres et le Small Exchange ne fait pas exception. À première vue, il présente des frais moins élevés, des produits plus petits, répond aux besoins des investisseurs individuels et offre un accès à des prix beaucoup plus bas. Voyons cela de plus près :

Des frais plus faibles

Les frais du Small Exchange sont environ la moitié de ceux que l’on trouve sur la plupart des autres bourses. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la société pour offrir les meilleurs avantages aux acteurs du marché. Les frais de bourse sont le principal moyen pour les bourses de gagner de l’argent. C’est donc un élément important. 

En outre, cette bourse ne fait pas de distinction entre les traders professionnels et non professionnels cherchant à recevoir ses données de marché. Il n’y a donc pas de frais supplémentaires en fonction de votre type de compte ou de votre profession ! En outre, les données de marché sont gratuites pendant les deux premières années et, grâce à un abonnement initial à vie, les particuliers peuvent bénéficier de frais de données de marché réduits à vie, si et quand ils sont facturés.

Quels sont les frais de trading au Small Exchange ?

Le Small Exchange peut renoncer à une partie ou à la totalité de ces frais et coûts afin de s’assurer qu’il maintient un marché compétitif et efficace pour ses produits. Ceci étant dit, voici une comparaison entre les frais facturés par le Small Exchange et les frais facturés par d’autres grandes bourses.

 Le Small ExchangeCMEICE
Prix d’inscription introductifFrais de 100 $ en une foisNon proposéNon proposé
Frais de transaction0,07 $ par contrat pour les abonnés
0,15 $ par contrat pour les non-abonnés
0,05 $ par contrat pour les teneurs de marché
Varie par produit
0,70 $/contrat pour les membres
1,50 $ pour les non-membres (produits en métal)
Varie par produit
Frais de données de marchéGRATUIT ! (abandonné pendant 2 ans)105 $ par mois110 $ par ID par mois
Frais de demande d’adhésion250 $ pour les membres compensateurs et corporatifs2 000 $4500 $ pour les participants généraux et commerciaux
800 $ pour les participants individuels
Frais d’adhésion annuels5 000 $ pour les membres compensateurs et corporatifsVentes d’intérêts des adhérents :
Offre de 355 000 $
Offre de 397 500 $
11500 $ pour les participants généraux
4500 $ pour les participants commerciaux
600 $ pour les participants individuels

Tous les prix indiqués ci-dessus sont en dollars américains. Il peut y avoir des frais de compensation supplémentaires tels qu’évalués par l’OCC. Les abonnés aux données de marché peuvent également être soumis à des frais de mise en place ou à des frais de leur fournisseur de données de marché.

Des produits originaux plus petits et standardisés

Le Small Exchange fournit essentiellement des produits pour les investisseurs individuels autogérés. En moyenne, la taille notionnelle des produits à terme peut atteindre 100 000 $ par contrat. C’est beaucoup trop pour l’investisseur de détail ordinaire dont le solde du compte est bien inférieur à 100 000 $. D’où la nécessité de produits nettement plus petits, mais suffisamment liquides pour permettre des fluctuations plus fluides.

En outre, les produits cotés sur le Small Exchange sont standardisés. Ils ont tous la même taille de tick et la même échéance, et tous les contrats sont réglés au comptant, ce qui les rend beaucoup plus faciles à comprendre et plus attrayants pour les investisseurs de détail.

Quels produits peut-on trader sur le Small Exchange ?

Il y a trois grandes catégories de produits disponibles pour le moment : les métaux précieux, le Forex et les actions. Toutefois, la bourse prévoit d’élargir sa gamme de produits pour y inclure, entre autres, les produits énergétiques, les matières premières, les obligations et la trésorerie. Le Small Exchange prévoit également d’introduire des options, bien que le calendrier de cette initiative dépende initialement de la disponibilité des liquidités nécessaires pour la soutenir.

Voici les produits que vous pouvez trader sur le Small Exchange et leurs spécificités de contrat :

SM75 \ Small Stocks 75 (Disponible)

Small Stocks 75 suit des points de données dans cinq grands secteurs boursiers.

SymboleSM75
Taille4400 $
Taille de contratIndice relatif 100x
Taille de tick \ Dollar par ticktick à 0,01 $ = 1,00 $ par tick
Heures de trading7h – 16h Heure de Chicago
Contrats disponiblesMois en cours et suivant
RésiliationLe 3ème vendredi du mois de livraison. Si le 3ème vendredi tombe un jour férié, la résiliation est reportée au jeudi précédent.
Limites journalières20 %
Limites intrajournalières7 %, 13 %
Marge initiale550 $
Marge de maintenance500 $
Spécificités de contrat de Small Stocks 75 | Source de données : smallexchange.com

SFX \ Small US Dollar (Disponible)

Les transactions sont directement évaluées en dollars américains. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer des conversions lors du trading de Forex.

SymboleSFX
Taille15 700 $
Taille du contratIndice relatif 100x
Taille de tick \ Dollar par tickTick à 0,01 $ = 1,00 $ par tick
Heures de trading7h – 16h Heure de Chicago
Contrats disponiblesMois en cours et suivant
RésiliationLe 3ème vendredi du mois de livraison. Si le 3ème vendredi tombe un jour férié, la résiliation est reportée au jeudi précédent.
Limites journalières20 %
Limites intrajournalières7 %, 13 %
Marge initiale159,00 $
Marge de maintenance145,00 $
Spécifications de contrat Small US Dollar | Source de données : smallexchange.com

SPRE \ Small Precious Metals (Disponible)

Ce produit comprend les métaux les plus populaires tradés sur les marchés financiers.

SymboleSPRE
Taille6300 $
Taille du contratIndice relatif 100x
Taille de tick \ Dollar par tickTick à 0,01 $ = 1,00 $ par tick
Heures de trading7h – 16h Heure de Chicago
Contrats disponiblesMois en cours et suivant
Termination RésiliationLe 3ème vendredi du mois de livraison. Si le 3ème vendredi tombe un jour férié, la résiliation est reportée au jeudi précédent.
Limites journalières20 %
Limites intrajournalières7 %, 13 %
Marge initiale225 $
Marge de maintenance205 $
Spécifications de contrat Small Precious Metals | Source de données : smallexchange.com

S10Y \ Small 10YR US Treasury Yield (Pas encore disponible)

Ce produit est tarifé simplement pour permettre aux investisseurs de trader simplement les taux et d’éviter les calculs complexes typiques associés aux alternatives obligataires. Il a le symbole S10Y et une taille de contrat de 700 $.

SMGO \ Small Global Oil (Pas encore disponible)

Ce produit combine les indices de référence du pétrole brut en un seul indice, minimisant ainsi les risques liés à l’exposition aux changements technologiques et géopolitiques. Le symbole du produit est SMGO et la taille du contrat est de 3400 $.

Vous pouvez d’ores et déjà constater que les produits du Small Exchange sont très différents des produits cotés sur les autres bourses. La taille des contrats signifie à elle seule un accès au marché des contrats à terme plus facile que celui dont on disposait jusqu’à présent, sauf pour les investisseurs institutionnels. Ces produits sont également construits par la bourse et son moteur d’appariement exclusif permet une expérience de trading plus fluide.

Symboles des indices et des contrats à terme

 NomSymbole de l’indiceSymbole des contrats à terme
Indice de Small Stocks 7575SMESM75
Indice de Small Global OilGOSMESMGO
Indice de Small Precious MetalsPRESMESPRE
Indice de Small DollarFXSMESFX
Indice de Small 10-Yr US Treasury Yield10YSMES10Y
Source : smallexchange.com

En fonction de votre appétit pour le risque, du capital dont vous disposez et de votre compréhension des différents marchés, l’un des trois produits disponibles au lancement constituerait un excellent point de départ pour trader sur le Small Exchange. Par exemple, en cas d’effondrement des prix du pétrole brut, Small Global Oil peut être un bon pari. Et si les métaux précieux restent relativement stables, SPRE pourrait également être une option à envisager.

Quelle est la liquidité des produits ?

Il est naturel de se demander d’où viendront les liquidités initiales pour financer ces produits, d’autant plus qu’il s’agit d’une nouvelle bourse.

Cela donne au Small Exchange un avantage considérable par rapport aux autres nouvelles bourses, puisqu’il a accès à des fournisseurs de liquidités établis pouvant faire leurs marchés.

Un soutien pour les besoins des investisseurs individuels

Alors que d’autres bourses soutiennent davantage les investisseurs institutionnels et les entreprises, le Small Exchange est davantage axé sur les investisseurs individuels. Vous pouvez voir la différence rien qu’en regardant la taille des contrats des produits proposés, les frais d’adhésion réduits, l’offre d’abonnement, les frais d’échange réduits, etc. entre eux et les autres marchés de contrats à terme existants. 

Une nouvelle technologie

En plus d’uniformiser les règles du jeu sur le marché des contrats à terme et de permettre aux investisseurs individuels d’y prendre part, le Small Exchange est également doté d’une nouvelle technologie. Cela se voit dans son système de gestion des risques et son moteur d’appariement original. L’intérêt des nouvelles technologies est qu’elles permettent à la bourse de s’améliorer davantage et de rationaliser ses processus de manière novatrice. Avec le bon dosage d’innovation et de ressources, le Small Exchange pourrait introduire de nouvelles méthodes de trading plus efficaces à l’avenir.

Un moteur d’appariement original

Le Small Exchange est alimenté par son propre algorithme d’exécution anonyme First in, First Out (FIFO) pour apparier les ordres en utilisant la priorité prix-temps de chaque ordre. Ce moteur d’appariement donne la priorité aux ordres reçus en fonction de leur prix limite effectif — le premier ordre que le moteur d’appariement reçoit au meilleur niveau de prix du contrat sera le premier à être apparié avec un ordre parallèle de la contrepartie.

La plupart des bourses utilisent sous licence un moteur d’appariement existant, mais le Small Exchange a construit le sien à partir de zéro. Le principal problème avec le moteur d’appariement d’une bourse existante est qu’il est limité aux capacités technologiques actuelles. On ne peut pas vraiment faire quelque chose de spécial avec le moteur au-delà de ce qu’il a déjà été programmé pour faire. En revanche, avec son propre moteur d’appariement, le Small Exchange ouvre un nouveau monde de possibilités, comme celle de permettre aux investisseurs de trader des contrats à terme de la même manière qu’ils tradent des options et des actions.

Des abonnements avec des prix plus faibles

Le Small Exchange permet actuellement aux clients d’acheter des abonnements à des prix extrêmement faibles et offre même des frais d’échange à moitié prix à vie. C’était extrêmement généreux de leur part, car cela signifiait qu’ils renonçaient à la moitié de leurs futurs revenus, mais cela faisait partie de leur stratégie visant à attirer suffisamment de personnes à bord pour assurer un lancement réussi.

Comment trader sur le Small Exchange

Les traders individuels souhaitant trader sur le Small Exchange doivent d’abord avoir une relation avec un membre compensateur enregistré, soit directement, soit par le biais d’un intermédiaire. Les organisations et les traders institutionnels peuvent se connecter à la bourse par un accès direct au marché ou par l’intermédiaire d’un fournisseur de logiciels indépendant. Les participants à l’accès direct doivent également se certifier auprès de la bourse avant de pouvoir commencer à trader.

Les ordres au marché

Les ordres au marché, à cours limité, stop et stop-limite sont tous pris en charge sur le Small Exchange. Il n’y a pas de prix limite spécifié pour les ordres au marché soumis et ils sont à la place exécutés au meilleur prix disponible dans le Central Limit Order Book (CLOB) lorsque la bourse reçoit l’ordre. Pour éviter que les ordres au marché ne soient exécutés à des prix extrêmes, on leur attribue des prix de protection et ils sont alors exécutés dans la fourchette prédéfinie. Ces niveaux de protection varient selon le produit et sont définis par la bourse.

Pour déterminer le prix de protection des ordres d’achat, il faut ajouter les points de protection au meilleur prix d’offre en cours. En revanche, déterminer le prix de protection sur les ordres d’offre consiste à soustraire les points de protection du meilleur prix d’offre en cours. L’ordre est rejeté s’il n’y a pas de liquidité du côté opposé pour calculer le prix de protection.

La régulation du marché – Les règles les plus importantes à connaître

Les acteurs du marché sont protégés par les règles de la Bourse telles qu’elles sont définies par le Small Exchange Regulatory Department. De temps à autre, le Regulatory Department effectuera une surveillance des pratiques commerciales et du marché pour s’assurer qu’il n’y a pas de violation des règles de la Bourse et des règlements établis par la CFTC. Cela fait partie des responsabilités de la bourse en tant que DCM.

Les notifications et dépôts de règles

Les acteurs du marché souhaitant se tenir au courant des notifications et des dépôts de règles peuvent s’inscrire aux emails du Small Exchange.

  • Les avis de marché – Cela inclut des informations sur les événements de marché, les avis de vacances, les erreurs de transaction, les actions disciplinaires, les corrections de transaction, les avis technologiques, les modifications du Rulebook et d’autres avis relatifs aux éléments réglementaires du Small Exchange.
  • Les mises à jour de la bourse – Cela inclut les dernières informations sur les produits tradés sur le Small Exchange, ainsi que des communiqués de presse, des récapitulatifs du marché et d’autres mises à jour intéressantes.

Vous pouvez aussi consulter les avis et dépôts de règles pour davantage d’informations.

Les exigences relatives à la piste de vérification des commandes électroniques

Tous les acheminements d’ordres et les pistes de vérification d’utilisateurs pour les ordres électroniques sont la responsabilité des membres compensateurs. Conformément à la règle 524 de la Bourse, toutes les pistes de vérification des ordres électroniques doivent inclure les messages d’entrée d’ordre, de réception d’ordre et de modification d’ordre.

Contacter le service de réglementation

Si vous avez besoin d’entrer en contact avec le service de réglementation du Small Exchange concernant des violations de règles, vous pouvez envoyer un email à [email protected] Assurez-vous d’inclure les détails suivants dans votre message :

  • La date et l’heure approximative de l’incident.
  • Le mois et l’année de livraison du produit.
  • Toutes les circonstances et tous les faits connus par rapport à l’incident.

Pour les questions concernant le recouvrement des pertes de trading, vous devrez peut-être demander un arbitrage par le biais du programme d’arbitrage de la National Futures Association (NFA).

Quels sont les types de contrats ?

  • Les outrights – Tous les produits tradés sur le Small Exchange ont le mois en cours et le mois suivant disponibles pour trader. À l’expiration du contrat du mois en cours, le nouveau mois débute le trading le jour de trading suivant.
  • Les spreads – Il s’agit de la pratique consistant à acheter un contrat à terme et à en vendre simultanément un autre. Le Small Exchange prend en charge les spreads calendaires et les spreads croisés.
  • Les spreads calendaires (intra-matières premières) – Chaque produit comporte deux mois de trading, qui constituent les mois d’un spread calendaire. Les spreads calendaires sont construits en vendant le mois le plus court et en achetant le mois le plus long ou vice versa.
  • Les spreads croisés (inter-marchandises) – Il s’agit de spreads reconnus entre différents produits ayant le même mois d’expiration. Voici quelques exemples de spreads croisés acceptés sur le Small Exchange :
  • Le Small Stocks 75 contre le Small 10 Year US Treasury Yield
  • Le Small Precious Metals contre le Small Global Oil
  • Le Small Dollar contre le Small Global Oil
  • Le Small Precious Metals contre le Small Dollar

Comment le Small Exchange peut-il vous aider à réduire les risques et à diversifier votre portefeuille ?

La diversification est une stratégie connue pour minimiser les risques liés à la volatilité des marchés en investissant dans différentes classes d’actifs dans un portefeuille. Une bonne diversification élimine le risque spécifique (non systématique) à un actif. Mais si la diversification offre un moyen facile de stabiliser les rendements à long terme, elle peut souvent avoir un prix élevé. C’est notamment le cas si le portefeuille se compose principalement d’actions. En effet, les actions présentent généralement des corrélations élevées, ce qui signifie qu’elles ont tendance à évoluer ensemble à la hausse ou à la baisse.

Pour avoir une bonne diversification, la mesure de corrélation entre deux marchés devrait être proche de zéro. Cela signifie que les fluctuations d’un marché n’affecteront pas nécessairement l’autre, et vice versa. Un bon exemple de ce type de corrélation est un portefeuille combinant différentes classes d’actifs telles que les actions, les obligations, les matières premières et les métaux précieux, qui ont généralement une mesure de corrélation entre elles comprise entre -0,5 et +0,5.

Pourquoi est-il difficile de diversifier ?

Le problème est que les actions et les FNB ont tendance à avoir des exigences de capital exorbitantes. En outre, les produits à terme traditionnels sont souvent si volumineux que l’investisseur de détail moyen ne peut pas parvenir à une diversification optimale. C’est là que le Small Exchange intervient car ses produits sont beaucoup plus faciles à gérer en termes de taille et de coût.

Les produits du Small Exchange sont disponibles avec des exigences de capital de seulement 1 à 10 % de la valeur du produit. Il est donc beaucoup plus facile pour les traders de construire un portefeuille diversifié sans avoir à risquer des centaines de milliers de dollars d’exposition. De plus, le Small Exchange offre actuellement des produits permettant une diversification facile puisque vous pouvez avoir un mélange potentiel d’actions, de métaux et de Forex dans un seul portefeuille.

Les heures de trading et les jours fériés du marché ?

Apprendre les heures de trading et les jours fériés du marché est l’une des premières choses qu’un trader devrait faire. Après tout, il ne peut y avoir de trading en dehors de ces heures. Sur le Small Exchange, tous les produits peuvent être tradés les jours de semaine de 7h à 16h, heure de Chicago (CT). À 6h30 CT, les marchés sont disponibles pour la cotation pré-ouverture et à 6h59 CT, ils entrent dans un état de pré-ouverture sans annulation.

En tant que société basée aux États-Unis, le Small Exchange ne sera pas ouvert aux transactions les jours fériés américains suivants de cette année :

Jour férié américainDate
Memorial DayDernier lundi de mai
Jour de l’Indépendance4 juillet (si cela tombe le week-end, le jour férié est observé à la place le lundi ou vendredi)
Labor DayPremier lundi de septembre
ThanksgivingQuatrième jeudi de novembre
Noël25 décembre
Source : smallexchange.com

Quels types d’adhésion sont disponibles ?

Il y a deux types d’adhésion offerts sur le Small Exchange

  • Les membres compensateurs – Il s’agit d’organisations qui sont intéressées par les produits du Small Exchange pour leurs clients ou leurs propres bureaux de trading. Ces entreprises doivent d’abord s’inscrire auprès de la CFTC en tant que commissionnaire sur les marchés à terme (FCM) et être un membre compensateur agréé auprès de l’OCC.
  • Les membres corporatifs – Il s’agit d’organisations non compensatrices souhaitant devenir des teneurs de marché et offrir les produits du Small Exchange à leurs clients ou à leurs propres bureaux de trading.

Et les adhésions individuelles ?

Les particuliers n’ont pas besoin d’une adhésion pour trader les Smalls, ils peuvent accéder au marché simplement par l’intermédiaire d’un courtier en bourse répertoriant les produits du Small Exchange. Les particuliers cherchant à réduire leurs frais de bourse peuvent envisager de s’abonner à la bourse.

Les avantages et inconvénients du Small Exchange

Les avantages :

  • Du trading à terme simple et efficace – Le Small Exchange offre du trading à terme avec la simplicité des actions.
  • Des besoins en capital moindres – Les produits du Small Exchange exigent moins de capital que les actions ou FNB moyens, ce qui signifie que vous en avez plus pour votre argent.
  • Des produits standardisés – Les fluctuations de prix des contrats à terme traditionnels peuvent souvent évoluer trop vite pour le trader ordinaire et entraîner une exposition de plusieurs milliers de dollars en une seule journée. Le Small Exchange garde les choses gérables avec des fluctuations quotidiennes variant généralement de quelques dollars à quelques centaines de dollars. Les mouvements de tick sont également uniformes et tous les contrats expirent le même jour, chaque mois.
  • Une technologie propriétaire – Avec son propre moteur d’appariement, le Small Exchange s’est déjà distingué des autres bourses et laisse entrevoir la possibilité de futures avancées technologiques pour les marchés financiers.

Les inconvénients :

  • Une nouvelle bourse – Avec son lancement officiel en juin 2020, le Small Exchange est porté par une vague d’attentes et tous les regards seront tournés vers l’entreprise pour voir si elle peut réellement tenir ses promesses.
  • Peu de produits disponibles pour le trading – Avec seulement trois produits disponibles pour le trading au début, le Small Exchange a un public cible quelque peu limité. Toutefois, la société a déjà annoncé son intention d’introduire davantage de produits dans les mois qui suivront son lancement, ce n’est donc qu’une question de temps.

F.A.Q à propos du Small Exchange

Le Small Exchange est-il sûr ?

Le Small Exchange est peut-être nouveau sur le marché financier, mais il est soutenu par des noms dignes de confiance dans le secteur, qui ont fait leurs preuves en tant qu’experts financiers, teneurs de marché et fournisseurs de liquidités.

Comment puis-je voir le statut du système ?

Vous pouvez vous inscrire pour recevoir les mises à jour du Small Exchange ou simplement visiter le statut de la bourse pour voir si tout fonctionne bien en temps réel.