Earn2Trade Blog
lecture de bande

La lecture de bande et son fonctionnement

Lorsque les traders de la nouvelle ère, assis derrière leurs puissants ordinateurs et terminaux de trading, entendent le terme “lecture de bande” (tape reading), ils pensent généralement à quelque chose d’ancien. Bien que ce terme évoque des souvenirs lointains, il convient de mentionner qu’il est toujours présent dans l’arsenal des spéculateurs sur séance d’aujourd’hui. La principale différence réside dans le fait qu’au lieu de se faire sur l’ancienne bande de téléscripteur, le processus se déroule électroniquement. Dans l’article suivant, nous allons examiner ce qu’est la lecture de bande, ses avantages et ses inconvénients, et comment il peut vous aider à améliorer vos performances de trading.

Qu’est-ce que la lecture de bande ?

La lecture de bande est une ancienne technique d’analyse des données relatives aux prix et aux volumes d’une action particulière. Elle représente le nombre et le type de transactions ayant lieu sur le marché et le prix convenu par les acheteurs et les vendeurs.

La lecture de bande est surtout utilisée par les spéculateurs sur séance qui construisent leurs stratégies à partir d’informations sur le trading intrajournalier. La lecture de bande a été utilisée par certains des plus grands traders, dont Jesse Livermore, le père du momentum trading.

Si vous souhaitez approfondir le concept de la lecture de bande, envisagez de commencer par des livres tels que Techniques of Tape Reading, Tape Reading and Market Tactics, et Reminiscences of a Stock Operator.

Vous pourriez également apprécier :

L’histoire de la lecture de bande

Le concept de lecture de bande est apparu à la fin des années 1860. C’est à cette époque que les traders ont commencé à utiliser des bandes de téléscripteur pour transmettre des informations sur le trading. Les experts considèrent généralement Edward A. Calahan comme le père de la lecture de bande. À l’époque, il était employé par l’American Telegraph Company.

La technique de lecture de bande est devenue courante en 1869. C’est l’année où Thomas Edison a mis au point le premier téléscripteur d’actions. Peu après, ces outils pratiques ont été installés dans toutes les grandes maisons de courtage des États-Unis.

La bande de téléscripteur comprenait des informations intrajournalières telles que le symbole du téléscripteur, le prix et le volume. La lecture de bande est restée la méthode dominante de transmission des informations sur les transactions jusqu’à ce que les marchés deviennent électroniques dans les années 1960.

Dans une certaine mesure, la lecture de bande est devenue obsolète dès l’introduction des réseaux de communication électroniques (ECN) dans les années 1970. L’essor des ordinateurs et des médias a rendu les marchés plus accessibles. Pour les traders, cela signifiait que l’ancienne bande de téléscripteur n’était plus aussi efficace.

Cependant, la lecture de bande n’appartient pas entièrement au passé. Aujourd’hui, elle est encore utilisée par certains spéculateurs sur séance, mais sous une forme similaire, mais aussi beaucoup plus évoluée. La bande de téléscripteur est aujourd’hui appelée carnet d’ordres électronique.

Pourquoi utiliser la lecture de bande ?

Il y a plusieurs raisons. La plus importante est de mieux comprendre l’environnement du marché et le comportement des participants.

Dans le monde de la spéculation sur séance, il existe une division entre les lecteurs de bande et les chartistes. En d’autres termes, les traders qui analysent les données du carnet d’ordres et les autres qui regardent les graphiques et utilisent des indicateurs pour obtenir des signaux de trading.

L’avantage de la lecture de bande pour la spéculation sur séance est que vous avez accès aux données intrajournalières en temps réel. Ces données sont précieuses pour les prévisions de prix à court terme. Lorsqu’elle est associée à des stratégies de trading à long terme, la lecture de bande peut contribuer à améliorer l’efficacité. Elle le fait en confirmant ou en rejetant vos théories sur une base intrajournalière. Cela en fait un outil utile pour compléter votre stratégie de trading à long terme.

De nombreux spéculateurs sur séance avancés apprécient la lecture de bande car elle les aide à repérer les pratiques de trading déloyales. Il s’agit notamment de l’annulation des ordres, de la manipulation des prix et autres, souvent appliquées par les sociétés de trading à haute fréquence, les traders algorithmiques, etc.

Pour comprendre comment ils s’y prennent, il faudrait d’abord préciser que, de nos jours, les spéculateurs sur séance utilisent des techniques modernes de lecture de bande basées sur un carnet d’ordres électronique. Outre les informations typiques présentes dans les bandes de téléscripteurs de la “vieille école”, les carnets d’ordres électroniques comprennent également des données sur les ordres non exécutés. Les ordres non exécutés sont souvent annulés intentionnellement, ce qui signifie qu’ils peuvent indiquer une sorte de tactique de manipulation du marché.

La richesse des informations fournies par la lecture moderne de bande permet également aux spéculateurs sur séance d’avoir un aperçu de l’opinion des autres acteurs du marché sur certains instruments et de mieux prévoir leurs prix.

Comment fonctionne la lecture de bande ?

Comprendre le fonctionnement de la lecture de bande n’a rien de sorcier. En fait, les fondamentaux sont très simples et faciles à comprendre. Il s’agit d’une combinaison de plusieurs facteurs, notamment le prix de l’instrument, le volume, le prix d’offre et de demande, et la taille de l’offre et de la demande. En combinant ces facteurs, les traders obtiennent une image plus complète du marché. Cependant, la partie la plus difficile est de comprendre comment combiner efficacement tous ces facteurs.

Pour ce faire, vous devriez tout d’abord vous familiariser avec les informations contenues dans la bande, également appelées “Heures & Ventes” (Time & Sales).

L’information sur les heures et ventes indique des données en temps réel sur l’horodatage de la transaction, les niveaux de prix, le volume de trading pour l’instrument particulier, et la meilleure offre ou demande. En bref, il s’agit d’informations sur les transactions. Cependant, cela ne dit pas grand-chose sur ce qui se passe sur les marchés financiers et sur la structure de marché de l’action des prix. Pour obtenir une image plus claire, les traders examinent également le DOM (depth of market-profondeur du marché).

Le DOM complète les informations provenant des Heures & Ventes en révélant plus de détails concernant le processus d’enchères des ordres à cours limité et de leur profondeur (l’offre et la demande pour l’instrument particulier). Le DOM vous informe également de la dernière transaction, des niveaux actuels de l’offre et de la demande, et de leur profondeur. Ces informations sont importantes car elles contribuent à rendre les marchés plus transparents et à aider à reconnaître les manipulations déloyales du marché, comme le spoofing. Les écrans de profondeur sont également appelés cotations de “niveau II”.

Maîtriser la lecture de bande nécessite de connaître le fonctionnement des marchés financiers, la manière dont leurs différentes parties interagissent les unes avec les autres, ce qui impacte les prix des instruments (tant au niveau micro que macro), etc.

Les stratégies de trading sur bande de lecture

Les spéculateurs sur séance appliquent une variété de stratégies de lecture de bande leur permettant :

D’identifier les niveaux de support et de résistance

Les traders recherchent souvent des ordres de vente/achat à cours limité dans le carnet d’ordres d’un actif particulier sur plusieurs places boursières. S’il y en a, on s’attend à ce que le prix de l’actif connaisse une forte résistance/un fort support aux niveaux spécifiques.

En appliquant cette stratégie, les traders peuvent se faire une idée de l’opportunité de trader un actif particulier et de la position du prix plancher. De cette façon, ils peuvent estimer le risque associé et mieux planifier leurs mouvements de trading.

Les informations du carnet d’ordres (cotations de niveau II) sont accessibles via les plateformes des courtiers en bourse les plus populaires. Certains d’entre eux vous permettent même de l’intégrer directement et d’alimenter votre algorithme de trading.

De chevaucher la vague

N’oubliez jamais que vous pouvez utiliser et profiter du momentum des autres acteurs du marché. La lecture de bande est généralement le meilleur moyen d’y parvenir.

Les meilleurs traders savent qu’ils n’ont pas à tout faire eux-mêmes. Tout ce qu’ils ont à faire est d’identifier une opportunité à fort potentiel et de commencer à construire leurs positions. Si l’opportunité est suffisamment bonne, le marché suivra, et le reste des traders créera une dynamique dont vous pourrez profiter.

Voyons comment nous y prendre. Lorsque la session de trading s’ouvre, attendez que le chaos, typique de la première heure de trading, se calme. Ensuite, commencez à rechercher les instruments commençant à augmenter légèrement. Portez une attention particulière à leurs carnets d’ordres et voyez si des ordres plus importants commencent à apparaître. Si, par exemple, il y a un certain nombre d’ordres pour 500 ou 1 000 actions/contrats à terme, c’est un signal que le marché a un sentiment positif envers cet instrument particulier.

Ensuite, si vous constatez que les cours vendeurs et acheteurs augmentent, cela signifie que les acheteurs sont prêts à payer plus, tandis que les vendeurs cherchent à prendre plus car ils ont réalisé le potentiel de l’instrument. Pour obtenir des confirmations supplémentaires, assurez-vous également de garder un œil sur le volume de trading et de vérifier s’il y a un pic.

C’est à ce moment-là que vous devriez commencer à renforcer votre position. Le marché s’occupe du reste. Les plus gros joueurs et ceux qui passent les plus gros ordres vous porteront, vous et votre position, plus loin.

D’éviter de sortir prématurément d’une position rentable

Aucun trader n’a jamais vu le marché évoluer continuellement en sa faveur. Il y a des mouvements latéraux, des ralentissements de tendance ou des renversements de momentum. Cela ne signifie pas pour autant que perdre est inévitable. Au contraire – l’aptitude à identifier le moment où il convient de maintenir votre position ouverte est ce qui définira votre succès.

Voici comment la lecture de bande peut vous aider à cet égard. Supposons que vous soyez prêt à vendre l’action AAPL. La bande montre que, tout au long de la séance de trading, il y a eu des impressions pour plus de 1 000 actions. Soudain, le cours de l’action bondit, ce qui va à l’encontre de votre position. Cependant, lorsque vous regardez la bande, vous constatez que la raison de cette hausse n’est due qu’au trading de quelques actions seulement.

Le lecteur de bande expérimenté sait que les fluctuations de prix haussières durables nécessitent un volume beaucoup plus important pour survivre. Dans l’exemple, le pic ne dure que peu de temps, et vous devriez rester dans votre position. Cependant, la lecture de bande est ce qui vous permet de découvrir facilement ces petits détails qui vous auraient autrement forcé à fermer votre position.

Les avantages et inconvénients de la lecture de bande

La meilleure façon d’évaluer si une stratégie de trading ou une technique d’analyse particulière est adaptée à votre style de trading est de prendre en considération ses avantages et ses inconvénients. Voici les avantages et les inconvénients les plus courants de la lecture de bande :

Les avantages de la lecture de bande

Un outil efficace pour les perspectives de prix

Même une compréhension de base de la lecture de bande vous fournira suffisamment d’informations pour obtenir une représentation claire des fondamentaux intrajournaliers, des déséquilibres entre l’offre et la demande, du volume des transactions, de la fréquence, etc.

Si vous vous améliorez et devenez un meilleur lecteur de bande, vous serez en mesure de reconnaître même les petits pics et la pression croissante sur les prix. Vous pourrez également tirer des conclusions du nombre d’ordres, annulés juste avant l’exécution, de leur position par rapport au NBBO, et même trader des stratégies de retour à la moyenne.

Aide les spéculateurs sur séance à paramétrer leurs sorties

Les spéculateurs sur séance manquant d’expérience sont confrontés à un problème fondamental. Celui consistant à rester trop longtemps dans une transaction à cause de leur ego. C’est le désir d’avoir raison, les émotions, ou l’incapacité à supporter le feu de l’action.

La lecture de bande aide les traders à surmonter ce problème et à effectuer de meilleures transactions à court terme en apportant des signaux, aussi précieux que faibles, concernant le comportement des autres acteurs du marché. En analysant les changements dans le cours acheteur et vendeur, ainsi que le volume, vous serez en mesure de repérer le momentum gagnant en force et de prendre une décision éclairée sur le fait de rester ou de quitter le marché.

Astuce : pour devenir un meilleur lecteur de bande, assurez-vous d’enregistrer votre écran. Une fois la séance de trading terminée, passez en revue l’enregistrement et voyez comment vos transactions se sont déroulées. Cela vous aidera à mieux agir la prochaine fois.

Convient aux débutants et aux vétérans

Soyons clairs, la lecture de bande n’est pas facile, surtout lorsqu’il s’agit d’appliquer certaines des techniques professionnelles mentionnées ci-dessus. Toutefois, cela ne signifie pas qu’elle est totalement hors de portée des débutants – bien au contraire.

Si vous débutez, vous pouvez utiliser la lecture de bande pour analyser uniquement l’instrument que vous connaissez bien et que vous souhaitez trader. Il n’est pas nécessaire de suivre plusieurs actifs ou marchés simultanément jusqu’à ce que vous ayez appris les fondamentaux.

Les débutants commencent généralement avec des actions à bas prix (de l’ordre de 50 à 60 $ par action ou moins) et un volume de trading quotidien supérieur à 1 million de dollars. Les traders considèrent ces instruments comme les plus favorables au processus de développement des compétences en matière de lecture de bande.

Les inconvénients de la lecture de bande

Les Heures & Ventes et le DOM pourraient être difficiles à naviguer

Bien que largement utilisés, les écrans ne sont pas parfaits. L’un de leurs principaux inconvénients est qu’il peut être très difficile de s’y retrouver ou d’y naviguer. Dans de nombreuses plateformes, ils se présentent sous la forme d’outils distincts conçus comme des affichages numériques qui changent rapidement. Cela exige une concentration extrême et des capacités de décision rapides.

En outre, ils ne constituent pas une représentation historique, qu’ils soient examinés sur des périodes longues ou courtes. Cela vous empêche d’avoir un aperçu complet du carnet d’ordres. Si vous souhaitez examiner en même temps les performances passées, vous devrez inclure un troisième écran, ce qui risque de compliquer davantage votre tâche.

Nécessite une concentration de pointe

Dans un monde où plus de 70 à 80 % des transactions ont lieu de manière algorithmique et à la vitesse de quelques millisecondes, l’action des prix se déroule rapidement. Si vous voulez devenir un très bon lecteur de bande, vous devriez vous concentrer sur votre capacité à prendre des décisions dans un environnement extrêmement rapide. Souvent, vous vous rendrez compte que les informations vont et viennent sans que vous puissiez même en prendre connaissance. Étant donné que cela se produit en grande quantité, il y a de fortes chances que si vous n’avez pas la concentration mentale nécessaire, vous vous retrouviez distrait et confus par les informations qui changent rapidement et que vous restiez sur le carreau.

Cela rend également difficile la distinction entre les techniques de manipulation du marché, telles que le spoofing, la mise en place d’ordres, etc. et les événements réels du marché.

Inefficace en tant qu’outil d’analyse autonome

La clé pour devenir doué dans la lecture des bandes est la capacité de capturer les centaines de petits lots de transactions apparaissant sur votre écran, surtout lorsque vous suivez plusieurs marchés et instruments simultanément. Le problème ici est que les informations critiques comme les volumes de liquidité n’ont qu’une utilité brève. Elles passent par votre écran et ne sont jamais enregistrées. Cela vous empêche de savoir combien de temps la liquidité a été présente, si elle a été retirée intentionnellement ou transférée vers d’autres marchés.

La lecture de bande ne peut pas vous donner une représentation complète de ce qui se passe réellement sur le marché, notamment la structure du marché, la profondeur de la liquidité, etc. C’est pourquoi vous devriez toujours la compléter par une vue intégrée du marché, d’autres indicateurs ou des outils traditionnels d’analyse fondamentale et technique.

Exemples de lecture de bande

Il n’y a pas de meilleure façon de comprendre comment vous pouvez appliquer la lecture de bande dans vos activités de spéculation sur séance qu’en prenant l’exemple d’une session de trading complète. Pour mieux comprendre, divisons la séance de trading en plusieurs phases distinctes.

La session de pré-marché

Vous pouvez commencer la journée par une lecture de bande des événements très récents. Par exemple, consultez votre instrument préféré (c’est-à-dire l’E-mini S&P 500) sur un graphique horaire des dernières 24 heures. Comparez la performance de l’indice par rapport à d’autres repères comme les contrats à terme sur les obligations du Trésor américain ou le NASDAQ 100. Si le S&P 500 est en tête et qu’il y a une forte performance des contrats à terme d’obligations, cela pourrait indiquer des événements défavorables à l’échelle internationale et le potentiel d’un comportement plus prudent chez les autres traders.

Le début de la session de trading

Observez comment votre instrument préféré s’ouvre. Gardez à l’esprit que la relation entre les fluctuations de prix et les impressions d’ouverture indique qui contrôlera le marché. Un sentiment haussier plus fort est typique des niveaux supérieurs aux valeurs d’ouverture. En revanche, vous vous attendez à ce que les mouvements baissiers prennent le dessus si les niveaux sont inférieurs.

Une autre chose à faire pendant la première heure de la séance de trading est de regarder les niveaux du VIX. Un VIX rouge après la première heure signale la présence de spéculateurs sur le marché qui favorisent une hausse des prix. Un VIX en hausse indique une peur parmi les traders pouvant conduire à une baisse des prix.

La session de midi

Le trader lisant les bandes observe également les événements se déroulant entre la première heure de trading et le milieu de la session de trading. Il tiendra compte des impressions d’ouverture et de l’évolution du prix par la suite. Cela peut l’aider à repérer les points d’inflexion pouvant conduire à des ruptures ou des renversements de prix. Ces mouvements aident les traders à déterminer si c’est une bonne idée de renforcer leurs positions intrajournalières ou s’ils servent de signaux de sortie.

Tout au long de la session de midi, les lecteurs de bande sont généralement très prudents car les autres marchés commencent à ouvrir et l’activité de trading augmente. Cela peut conduire les indices américains à franchir des niveaux de prix clés et à un changement des niveaux de volatilité.

La fin de la session de trading

Si le trader lisant les bandes a identifié des schémas intrajournaliers spécifiques, il s’attendra à ce qu’ils arrivent à maturité au cours de la dernière heure de trading. Les 30 à 15 dernières minutes de la séance de trading sont généralement la période où les prix montent ou descendent en flèche car de nombreux spéculateurs sur séance (y compris les traders algorithmiques) tentent de clôturer leurs positions pour se couvrir contre les risques associés à la détention d’instruments d’une séance à l’autre.

La lecture de bande en vaut-elle la peine aujourd’hui ?

La réponse dépend de votre volonté de vous plonger dans le concept de lecture de bande. Comprendre son fonctionnement et ses fondamentaux est une chose. Mais apprendre à l’appliquer avec succès en est une autre. Si vous avez le temps et la volonté d’explorer le sujet en détail, cela vaut vraiment la peine de l’utiliser aujourd’hui. Elle vous apportera ce petit plus faisant défaut à de nombreux traders. Elle complétera également votre stratégie de trading à court et à long terme d’une manière que peu d’autres méthodologies peuvent offrir. Que ce soit au niveau intrajournalier ou autre.

Il est également important de mentionner que de nombreuses personnes affirment que la lecture de bande est aujourd’hui inefficace. Elles affirment qu’il est inutile d’apprendre à le faire en raison de la complexité du marché et des actions des acteurs au cours des dernières années (c’est-à-dire les grands traders de blocs, les traders à haute fréquence, les traders algorithmiques, etc.)

Cependant, beaucoup ne savent pas que, souvent, ces traders avancés visent précisément à manipuler la bande, influençant ainsi le prix de leurs instruments préférés. Si vous n’êtes pas conscient de ce risque, comment allez-vous vous assurer que vous tradez de la manière la plus optimale possible ? En fait, l’essor de ce type d’activité de trading a rendu les lecteurs de bande avancés encore plus précis dans leur travail. Aujourd’hui, ils prennent en compte beaucoup plus d’éléments du marché qu’auparavant.

Conclusion

En résumé, la lecture de bande n’est peut-être pas la principale compétence requise pour réussir en tant que trader. Cependant, elle permet de distinguer les meilleurs d’entre eux. Même si vous n’envisagez pas de l’appliquer régulièrement, il n’y a aucun mal à comprendre le fonctionnement de la profondeur du marché et des heures et ventes.

Toutefois, si vous faites vos premiers pas dans le trading, assurez-vous de concentrer vos efforts sur la compréhension du fonctionnement des marchés financiers et de ce qui affecte le prix d’un instrument. Concentrez-vous sur l’analyse technique et fondamentale. Ensuite, une fois que vous vous sentez à l’aise avec ces dernières, assurez-vous de vous plonger dans la lecture de bande pour compléter vos stratégies de trading à court et à long terme.