Earn2Trade Blog
La MACD

La MACD ? – Comprendre comment l’utiliser, la lire et la calculer

Dans cet article, vous allez découvrir l’indicateur de convergence et divergence des moyennes mobiles, ou MACD (Moving Average Convergence Divergence) en abrégé. Il s’agit de l’un des outils d’analyse technique les plus populaires et les plus utilisés. Nous explorerons tous les aspects de l’indicateur, de la façon dont il se calcule à la façon dont vous l’utilisez pour trader en direct, en passant par la façon de le lire correctement.

L’indicateur MACD peut vous aider à repérer des signaux puissants comme un croisement ou une divergence. Apprendre à l’utiliser pour prédire avec précision la formation de nouvelles tendances améliorera considérablement votre trading. Après tout, c’est généralement au début d’une tendance que l’on gagne le plus d’argent.

Qu’est-ce que la MACD ?

La MACD est un oscillateur de momentum de suivi de tendance appliqué au prix d’un titre particulier en utilisant deux moyennes mobiles pour tenter d’indiquer la formation d’une nouvelle tendance.

Sur un graphique, la MACD est visualisée sous la forme de deux lignes, oscillant sans limites. La ligne la plus courte est une moyenne mobile exponentielle (EMA) de 12 périodes qui se déplace plus rapidement et est responsable de la majorité des mouvements MACD. La ligne la plus longue est une moyenne mobile exponentielle de 26 périodes qui réagit plus lentement aux changements de prix.

Pour bien comprendre ce qu’est la convergence et divergence des moyennes mobiles, nous devrions également examiner la raison pour laquelle elle est si populaire parmi les traders. En raison de son caractère sans bornes et bien qu’il s’agisse d’un oscillateur de momentum, elle n’est pas utilisée pour identifier les marchés surachetés ou survendus. En combinant deux moyennes mobiles exponentielles de suivi de tendance et en les transformant en un oscillateur de momentum, la MACD combine le meilleur des deux mondes et sert d’indicateur de suivi de tendance et d’indicateur de momentum en même temps.

Les EMA gravitent autour de la ligne zéro et se croisent, divergent et convergent occasionnellement. En surveillant ces mouvements, les traders peuvent reconnaître des signaux de trading clés comme une divergence, une ligne centrale ou un croisement de lignes de signaux. De cette façon, l’indicateur vous aide à voir quand une nouvelle tendance haussière/baissière est sur le point de se former.

Vous pourriez aussi apprécier :

L’origine

L’oscillateur de convergence et divergence des moyennes mobiles a été développé par Gerald Appel à la fin des années 1970. Au fil du temps, l’indicateur s’est imposé comme l’un des outils d’analyse technique les plus simples et les plus efficaces. Il est simple car lorsqu’il est utilisé, les traders n’ont qu’à rechercher la convergence et la divergence des deux EMA. Lorsque les lignes se rapprochent l’une de l’autre, il s’agit d’une convergence. Lorsqu’elles s’éloignent l’une de l’autre, il s’agit d’une divergence.

La formule de la MACD

Pour calculer la MACD, nous devrions d’abord obtenir les valeurs des EMA à court et à long terme. L’idée d’utiliser des moyennes mobiles exponentielles est qu’elles donnent plus de poids aux changements de prix les plus récents (les moyennes mobiles simples, au contraire, appliquent un poids égal à tous les points de prix). Dans l’équation, l’EMA à long terme est observée sur 26 périodes, tandis que la valeur de l’EMA à court terme est prise sur la base de 12 périodes. La période fait référence à l’échéance sur laquelle vous tradez, donc pour un graphique quotidien, il s’agirait d’EMA de 12 jours et de 26 jours respectivement. Ensuite, nous devons soustraire l’EMA à long terme de l’EMA à court terme, ce qui nous donne la convergence et divergence des moyennes mobiles. Pour ce faire, nous devrions utiliser les prix de clôture pour chaque période.

Ligne MACD = EMA de 12 périodes – EMA de 26 périodes

La ligne de signal est une autre partie de l’indicateur MACD. Quant à sa valeur, nous utilisons l’EMA à 9 périodes de la ligne MACD. Son but est d’aider à générer des signaux de trading en identifiant le moment où il y a un tournant dans la tendance. La dernière partie de l’indicateur est l’histogramme de la convergence et divergence des moyennes mobiles. Il représente la distance entre la ligne MACD et la ligne de signal. Si la ligne MACD se situe au-dessus de la ligne de signal, l’histogramme est positif, et vice-versa. Plus d’informations à ce sujet dans le paragraphe suivant.

Comment lire l’indicateur ?

Pour pouvoir comprendre en détail l’indicateur de convergence et divergence des moyennes mobiles, il est important de pouvoir lire ses composants sur un graphique. L’indicateur se compose de trois éléments qui se déplacent autour de la ligne zéro : la ligne MACD, la ligne de signal et l’histogramme. Voici un peu plus de détails sur chacun d’eux :

  1. La ligne MACD (EMA 12 périodes – EMA 26 périodes) – elle aide les traders à déterminer les prochaines tendances haussières et baissières du marché ;
  2. La ligne de signal (EMA à 9 périodes de la ligne MACD) – elle est analysée en plus de la ligne MACD pour aider à repérer les renversements de tendance et marquer les points d’entrée et de sortie les plus appropriés ;
  3. L’histogramme (ligne MACD – ligne de signal) – l’histogramme fournit une représentation graphique de la convergence et de la divergence des deux lignes précédentes, la MACD et la ligne de signal ;

Chacune de ces lignes a une valeur distincte. Une ligne MACD avec une valeur positive indique que l’EMA la plus courte se situe au-dessus de l’EMA la plus longue. Plus l’EMA courte est éloignée de l’EMA longue, plus la valeur positive de la ligne MACD augmente. C’est une indication de la montée du momentum haussier. D’autre part, une MACD négative indique que l’EMA la plus courte est inférieure à la plus longue. Une fois encore, les valeurs négatives augmentent à mesure que les deux lignes divergent davantage. Dans ce cas, nous avons un momentum baissier croissant.

En fonction du mouvement des moyennes mobiles exponentielles, la corrélation entre elles peut être soit divergente, soit convergente. La divergence a lieu lorsque les deux s’éloignent l’une de l’autre, tandis que la convergence se produit lorsqu’elles se rapprochent.

Comment utiliser l’indicateur

La vérité est que la convergence et divergence des moyennes mobiles fait partie des indicateurs de prévision les plus puissants. C’est pourquoi savoir comment utiliser la MACD et comment interpréter ses signaux peut optimiser les résultats de votre stratégie de trading.

L’indicateur peut être utilisé pour identifier trois types de signaux : les croisements de lignes de signaux, les croisements de lignes zéro et les divergences. Nous allons nous plonger dans chacun d’eux dans les sections suivantes.

Avant cela, nous nous concentrerons sur plusieurs choses que vous devriez rechercher en utilisant la MACD :

  • Le point de croisement – si la MACD croise au-dessus de zéro, le signal est haussier. Si elle passe en dessous de zéro, cela indique que les mouvements baissiers prennent le dessus sur le marché.
  • D’où elle se retourne si la MACD se retourne vers le bas à partir d’une valeur supérieure à zéro, il s’agit d’un signal baissier. En revanche, si elle se retourne vers le haut à partir d’un niveau inférieur à zéro, il s’agit d’un signal haussier.
  • La direction du croisement – si la MACD croise de bas en haut, alors le signal est haussier, et vice-versa. Plus on s’éloigne de zéro, plus le signal généré est fort.

D’accord, c’est très bien, mais qu’en est-il des vrais signaux de trading ? La partie la plus difficile à maîtriser avec chaque indicateur de trading est de trouver les meilleurs moments pour placer vos ordres d’achat et de vente.

Les signaux

Avec la convergence et divergence des moyennes mobiles, le premier signe d’achat à rechercher est le franchissement de la ligne de signal. Cela indique que le momentum change et que les mouvements haussiers prennent le dessus. Il existe également un autre signal d’achat déclenché lorsque la MACD se trouve sous la ligne de signal et que les deux se trouvent sous la ligne zéro. Si la ligne MACD passe ensuite au-dessus de la ligne de signal, vous avez alors un signal d’achat. Certains traders attendent que la ligne MACD dépasse également la ligne zéro pour une confirmation supplémentaire. C’est la même situation lorsqu’il s’agit des ordres de vente. Une fois que la ligne MACD passe en dessous de la ligne de signal, un changement de momentum baissier se produit.

Si vous avez du mal à comprendre l’indicateur MACD en regardant simplement les deux lignes, vous pouvez alors utiliser l’histogramme à la place. L’explication est très simple – si l’histogramme se déplace vers le haut, vous avez un signal haussier et vous pouvez acheter. S’il se déplace vers le bas, vous avez un signal baissier et vous pouvez vendre. Cependant, assurez-vous de regarder également la taille des barres. Lorsque l’histogramme est inférieur à zéro, les barres sont inversées. Dans ce cas, si elles deviennent plus petites, cela signifie que les mouvements baissiers faiblissent. Toutefois, veillez à n’acheter que lorsque les barres dépassent la ligne zéro, bien que les traders les plus agressifs n’attendent pas toujours cette confirmation et agissent dès le premier signal.

Maintenant, développons un peu plus ce point. Si l’histogramme est proche de la ligne zéro, cela signifie que les deux EMA sont proches ou même égales en valeur numérique. Dans les situations où les barres deviennent plus hautes, la distance entre les deux EMA augmente. Si les barres se rétrécissent, alors les deux EMA convergent, et un changement de signal potentiel peut se produire.

Les paramètres de la MACD – Régler la MACD sur votre graphique

Le réglage de la MACD sur un graphique est une tâche simple et directe. Sur le graphique, la MACD est affichée avec trois chiffres (coordonnées). Le premier indique le nombre de périodes utilisées pour le calcul de l’EMA la plus courte (plus rapide). Le deuxième indique le nombre de périodes pour l’EMA la plus longue (plus lente) tandis que le troisième représente la différence entre les deux.

Les paramètres standards de la MACD sont 12, 26 et 9. Bien que, selon les préférences du trader, d’autres paramètres puissent également être utilisés, dans l’exemple suivant, nous montrons comment configurer une MACD avec les paramètres standards :

Comme exemple, nous utiliserons la plateforme Finamark.

  • Tout d’abord, créez vos graphiques et cliquez sur l’icone d’options d’indicateur au milieu du sommet.
indicator options
  • Sélectionnez votre collection à gauche puis ajoutez une nouvelle section à droite. Enfin, cliquez sur MACD dans la colonne des indicateurs disponibles au milieu.

Cela l’ajoutera à la section 2 de votre liste d’indicateurs actifs à droite.

Add the MACD
  • Une fois qu’elle est ajoutée à vos indicateurs actifs, vous pouvez même personnaliser les couleurs et périodes de la ligne selon vos préférences en cliquant sur l’icône de réglage.

Assurez-vous de conserver les paramètres par défaut si vous débutez avec cet outil. Dans notre cas, nous modifierons les paramètres pour afficher du bleu et du rouge et ainsi mieux montrer l’indicateur.

MACD settings
  • Vous pouvez à présent voir la MACD juste en dessous du graphique de prix. L’indicateur est ajouté avec ses paramètres par défaut (12, 26, 9) comme observé ci-dessous.

La ligne jaune indique la ligne MACD. La ligne orange représente la ligne de signal. L’histogramme est marqué par les barres grises.

MACD indicator added

Le croisement MACD

Les croisements sont des signaux cruciaux que la MACD peut vous aider à identifier. Un croisement se produit lorsque la ligne MACD passe au-dessus ou en dessous de la ligne zéro ou de la ligne de signal. La MACD peut vous aider à identifier à la fois le croisement de la ligne de signal et le croisement de la ligne zéro avec une précision relativement élevée. Toutefois, il convient de mentionner que les croisements peuvent produire plusieurs faux signaux par session de trading, en particulier lorsqu’il s’agit d’actifs très volatils.

Examinons à présent les deux types de croisement et comment ils diffèrent l’un de l’autre :

Le croisement de la ligne de signal

Il s’agit du signal le plus commun que la MACD peut produire. Avant de l’analyser, il est important de garder à l’esprit que la ligne de signal est fondamentalement un indicateur d’un indicateur car elle calcule l’EMA de la ligne MACD, ce qui explique son retard.

Ainsi, un croisement de ligne de signal a lieu lorsque la ligne MACD passe au-dessus ou en dessous de la ligne de signal. La force du mouvement détermine la durée du croisement. Un croisement haussier de la ligne de signal peut être observé lorsque la ligne MACD croise au-dessus de la ligne de signal. Au contraire, un croisement baissier se produit lorsque la ligne MACD croise en dessous de la ligne de signal.

Sur le graphique ci-dessous, vous verrez deux exemples de croisements de lignes de signaux haussiers et baissiers. L’instrument tradé est l’ES. La ligne bleue est la ligne MACD tandis que la ligne rouge est la ligne de signal.

Signal Crossover Bull and Bear

Le croisement de la ligne zéro

Le croisement de la ligne zéro, également appelé “croisement de la ligne centrale”, a lieu lorsque la ligne MACD croise la ligne zéro et devient positive ou négative. Si la MACD croise au-dessus de la ligne zéro et devient positive, nous avons un croisement haussier. Si elle passe en dessous et devient négative, nous avons un croisement baissier.

Sur le graphique ci-dessous, vous verrez des exemples de croisements haussiers et baissiers de la ligne zéro qui ont eu lieu plusieurs fois au cours de la période observée. L’instrument tradé est AAPL. La ligne bleue est la ligne MACD tandis que la ligne orange est la ligne de signal.

Zero Line Crossover

La divergence MACD

L’autre signal très précieux généré par la MACD est la divergence. La divergence décrit une situation dans laquelle la ligne MACD et le prix de l’instrument évoluent dans une direction opposée. En raison de ses limites, vous devriez analyser la divergence MACD avec prudence et toujours en complément d’autres signaux. En effet, elle peut souvent produire des faux positifs (c’est-à-dire indiquer un renversement de tendance potentiel ne se matérialisant jamais par la suite). De plus, elle parvient rarement à prédire tous les renversements ayant lieu. En un mot, la divergence MACD peut non seulement prédire un certain nombre de renversements qui ne se produisent pas mais aussi manquer les vrais renversements.

Il existe deux types de divergence MACD – haussière et baissière. Une divergence est haussière lorsque le prix de l’instrument enregistre un niveau minimum inférieur alors que la MACD atteint un niveau minimum supérieur. Une divergence baissière, en revanche, décrit une situation où la MACD enregistre un sommet inférieur, alors que le prix atteint un sommet supérieur. Les divergences haussières se produisent généralement lors de fortes tendances baissières tandis que les divergences baissières se produisent lors de fortes tendances haussières. Sur les graphiques ci-dessous, vous pouvez voir un exemple des deux types.

bullish divergence
Bullish Divergence
bearish divergence
Bearish Divergence

F.A.Q

La MACD est-elle haussière lorsqu’elle est positive ?

Oui, une MACD positive indique un signal haussier. La MACD est haussière lorsque l’EMA à court terme est supérieure à l’EMA à long terme (c’est-à-dire lorsqu’elle est positive). En revanche, lorsque la MACD est négative, nous avons un signal baissier. N’oubliez pas de prendre également en compte la distance entre les deux EMA.

Comment prédit-on un croisement MACD ?

Pour prédire un croisement MACD, gardez un œil sur la position et la distance entre la MACD et les lignes de signaux. La distance va rapidement se raccourcir juste avant qu’un croisement ne se produise. Regardez également l’histogramme. Plus il se rapproche de la ligne zéro (plus les barres sont petites), plus les chances de croisement sont grandes.

Que sont les nombres à droite du graphique de l’indicateur MACD ?

Les chiffres à droite du graphique de l’indicateur MACD sont ses paramètres. Les valeurs par défaut sont (12, 26, et 9) – 12 pour l’EMA la plus courte, 26 pour l’EMA la plus longue et 9 pour la ligne de signal. Selon le logiciel de trading, au fur et à mesure que vous vous déplacez dans le graphique, sur la droite, vous pouvez également voir leurs valeurs actuelles.

Que représente la ligne zéro MACD ?

La ligne zéro de convergence et divergence des moyennes mobiles, également appelée “ligne centrale”, divise la zone positive du graphique de la zone négative. La ligne MACD oscille au-dessus et en dessous de cette ligne, ce qui permet de prédire un momentum haussier et baissier. L’indicateur est positif lorsqu’il est au-dessus de la ligne zéro, et négatif lorsqu’il est en dessous.

Que signifie un nombre MACD négatif ?

Un nombre MACD négatif signifie que l’EMA la plus courte (12 périodes) est inférieure à l’EMA la plus longue (26 périodes) sur le graphique. Une telle situation indique une augmentation du momentum baissier. Plus la distance entre les deux EMA est grande, plus le nombre négatif de la ligne MACD est important.

Comment retire-t-on l’histogramme de l’indicateur MACD ?

Cela dépend du logiciel de trading/graphique que vous utilisez. Habituellement, lorsque l’on ajoute l’indicateur MACD, on peut ajuster ses paramètres. Il existe un onglet séparé pour l’histogramme à partir duquel on peut modifier ses couleurs, ses paramètres ou le supprimer entièrement.