Earn2Trade Blog
Marge sur contrat à terme expliquée

La marge sur contrat à terme expliquée – Qu’est-ce que c’est ?

L’une des caractéristiques les plus attrayantes du marché des contrats à terme est qu’il permet de trader avec un effet de levier. Cela signifie que les traders peuvent engager un montant relativement faible de capital pour effectuer des transactions importantes sur un actif. Cet effet de levier est rendu possible grâce à ce que l’on appelle une marge sur contrat à terme. Dans ce guide, nous examinons de plus près ce qu’est la marge sur contrat à terme et comment elle affecte vos capacités de trading.

Qu’est-ce que la marge sur contrat à terme ?

En termes simples, la marge sur contrat à terme représente le montant minimum de fonds requis sur votre compte de trading pour initier une position d’achat ou de vente de contrats à terme. Cette marge est généralement une fraction de la valeur totale des contrats. Le montant réel varie d’un marché à l’autre et diffère généralement selon que le trader effectue une opération sur séance ou qu’il conserve sa position d’une séance à l’autre.

La marge permet de trader avec un effet de levier élevé, ce qui est en fait un instrument crucial sur le marché des contrats à terme. Avec l’effet de levier, vous n’avez pas besoin de verser 100 % du montant de la valeur du contrat à terme lorsque vous initiez une transaction. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser votre marge pour prendre des positions importantes et continuer à trader tant que votre compte reste approvisionné.

N’oubliez pas que l’effet de levier est une arme à double tranchant. Si de petites variations du prix sous-jacent de l’actif peuvent se traduire par des gains importants, elles peuvent également entraîner des pertes significatives. Ces pertes pourraient être bien plus élevées que le montant de votre marge initiale, si la transaction évolue dans l’autre sens.

Vous pourriez aussi apprécier :

La marge sur contrat à terme contre la marge sur titres

La marge est un terme largement utilisé sur de nombreux marchés financiers, dont le marché boursier. Il est donc important de comprendre d’abord les différences entre la marge pour les contrats à terme et la marge pour les actions/titres. Vous devriez comprendre ces différences avant de trader des contrats à terme.

Sur le marché boursier, une marge fait référence à l’argent que vous devez avoir sur votre compte afin d’emprunter contre vos actifs. Le montant que vous empruntez est en quelque sorte un prêt, qui vous permet d’accéder à des sommes plus importantes pour acheter et détenir des actions, des obligations et des FNB. Ce prêt vous permet d’exercer un effet de levier sur vos positions. Cette pratique, également appelée “achat sur marge”, amplifie essentiellement vos résultats de trading afin de réaliser des bénéfices plus importants sur les transactions réussies.

Sur le marché des contrats à terme, cependant, une marge est le montant d’argent que vous devez déposer et garder en main auprès de votre courtier en bourse lorsque vous prenez une position sur un contrat à terme. Gardez à l’esprit que ce n’est pas comme un acompte. Le fait d’alimenter votre compte de trading de contrats à terme avec la marge requise ne signifie pas que vous possédez la marchandise sous-jacente tradée. Il s’agit plutôt d’un dépôt de bonne foi sans lequel vous ne pourrez pas prendre de position.

Une autre différence essentielle est que la marge sur contrat à terme représente généralement environ 3 à 12 % de la valeur notionnelle de chaque contrat à terme. La marge sur titres, quant à elle, exige généralement que les traders versent jusqu’à 50 % de la valeur nominale des titres tradés.

Les types de marges sur contrat à terme

Il existe deux catégories principales de marge sur le marché des contrats à terme :

  • La marge initiale – Il s’agit du montant minimum fixé par une plateforme de bourse de contrats à terme pour entrer dans une position à terme. Bien que ce soit la bourse qui spécifie le montant de la marge, votre courtier en bourse pourrait également vous demander de déposer des fonds supplémentaires avant de pouvoir commencer à trader.
  • La marge de maintien – Il s’agit du montant que vous devez maintenir à tout moment sur votre compte de trading pour couvrir les pertes potentielles sur vos positions. Le montant de la marge de maintien sera inférieur à celui de la marge initiale.
 SymboleBourseMarge initialeMarge de maintien
E-Mini S&P 500ESCME13 200 $12 000 $
Micro E-Mini S&P 500MESCME1320 $1200 $
Pétrole brutCLNYMEX6160 $5600 $
OrGCCOMEX9185 $8350 $
Billet du Trésor américain de 10 ansZNCBOT2035 $1850 $

*informations datant du 31/12/2019, Source (informations prises le 30 mars 2020) : GFF Brokers

Outre les marges initiales et de maintien, il existe deux sous-catégories de marges sur contrat à terme que vous devriez connaître :

  • Les marges de spéculation sur séance – Il s’agit essentiellement d’une marge initiale pour une journée complète de trading. Cela signifie qu’il s’agit du montant minimum requis pour faire de la spéculation sur séance sur un contrat. Avec la marge de spéculation sur séance, vous ouvrez et fermez votre position sur le marché des contrats à terme au cours de la même séance de trading et ne la reportez pas sur la journée suivante. Cette marge est fixée par le courtier.
  • Les marges de position ou marges à un jour – Il s’agit de la marge requise pour maintenir votre position après l’heure de fermeture du marché et jusqu’au jour de trading suivant. Cette marge est fixée par la bourse en fonction de la valeur marchande et de la volatilité du contrat à terme.

Qu’est-ce que l’appel de marge ?

Si les fonds de votre compte de trading tombent en dessous de la marge de maintien, vous pouvez recevoir un appel de marge. Dans ce cas, il vous sera demandé de déposer immédiatement des fonds supplémentaires pour le ramener au niveau de la marge initiale.

Si, pour une raison quelconque, vous n’êtes pas en mesure de répondre à l’appel de marge, vous pouvez réduire votre position en fonction du montant des fonds restant sur votre compte. Vous pouvez également liquider votre position. Parfois, votre courtier en bourse liquidera votre position dans un certain délai si vous ne répondez pas à l’appel de marge.

Par exemple, supposons que vous ouvriez un nouveau compte chez votre courtier en bourse et que vous déposiez 15 000 $. Imaginons que vous avez ensuite acheté des contrats à terme E-mini S&P 500. La marge initiale requise étant de 6 600 $ par contrat, vous avez pu acheter deux contrats d’une valeur de 13 200 $ (2 X 6 600 $). Disons que la marge de maintien requise était de 6 000 $ par contrat, donc 12 000 $ pour les deux que vous venez d’acheter.

Cependant, la volatilité du marché n’a pas joué en votre faveur. La position a subi des pertes et le solde de votre compte est tombé à 10 000 $. Ce montant est inférieur de 2 000 $ à la marge de maintien et entraînera donc un appel de marge de la part de votre courtier en bourse.

Afin de conserver les positions, vous devrez augmenter le solde de votre compte de 3 200 $ pour le ramener à la marge initiale de 13 200 $. Vous pourriez également fermer l’une de vos positions afin que la marge de maintien ne soit plus que de 6 000 $. Ou bien vous pourriez liquider les deux positions à cette perte et continuer à trader comme vous le souhaitez.

Comment se calculent les marges sur contrat à terme ?

Les marges sur contrat à terme sont régies par la bourse au moyen d’un algorithme de calcul connu sous le nom de système de marge SPAN (Standard Portfolio Analysis of Risk). Ce système utilise une méthodologie très sophistiquée pour déterminer les exigences de marges sur contrat à terme en analysant les “hypothèses” de presque tous les scénarios de marché.

Aperçu de la marge SPAN

Le SPAN utilise un algorithme complexe pour évaluer le risque global. Pour ce faire, il calcule la pire perte possible qu’un portefeuille pourrait raisonnablement subir sur une certaine période de temps, généralement un jour de trading. Pour ce faire, il calcule les gains et les pertes potentiels du portefeuille dans différentes conditions de marché.

Par exemple, le CME utilise le système SPAN pour déterminer ses marges sur contrat à terme. Il utilise la méthodologie du tableau des risques SPAN pour attribuer un ensemble de valeurs numériques. Ces valeurs indiquent comment un contrat à terme particulier réalisera des bénéfices ou des pertes dans diverses conditions, appelées scénarios de risque. Chaque scénario de risque prend en compte des facteurs clés, notamment les variations du prix sous-jacent de l’indice, la volatilité actuelle du marché et une diminution du temps jusqu’à l’expiration du contrat.

La marge SPAN utilise le concept statistique de la valeur à risque (VAR) pour déterminer la marge initiale. Elle part du principe qu’elle doit être suffisante pour couvrir les pertes encourues sur une position dans 99 % des cas, sur la base de données historiques. Essentiellement, le SPAN évalue les risques liés à chaque contrat — plus le risque est grand, plus la marge initiale sera élevée.

Les paramètres du CME SPAN

Le CME est l’une des bourses les plus populaires pour les contrats à terme. Par conséquent, les autres bourses et organismes de compensation ont tendance à utiliser les paramètres SPAN du CME pour calculer le degré de couverture des risques qu’ils souhaitent. Ces paramètres comprennent :

  • Les fourchettes d’analyse de prix (analyse des risques) – Il s’agit de la fluctuation de prix la plus élevée qui est la plus susceptible de se produire pour chaque instrument au cours d’une période donnée.
  • Les fourchettes d’analyse de la volatilité – Il s’agit du niveau le plus élevé de changement qui est le plus susceptible de se produire avec la volatilité sous-jacente affectant le prix de chaque option à terme.
  • Les paramètres d’étalement intra-marchandises – Il s’agit des taux et des règles utilisés pour évaluer les risques des produits étroitement liés entre les portefeuilles.
  • Les paramètres d’étalement intra-matières premières – Il s’agit des taux et des règles utilisés pour évaluer les compensations de risques entre produits apparentés.
  • Les paramètres de risque de non-règlement (comptant) – Ce sont les taux et les règles utilisés pour évaluer le risque accru des positions à terme impliquant des produits physiquement livrables, à l’approche de la période de livraison.

Les principaux avantages de la marge sur contrat à terme

L’avantage le plus évident du trading de la marge sur contrat à terme est que cela permet d’éviter une accumulation de pertes. Les marges sur contrats à terme couvrent essentiellement les risques généralement associés au marché des contrats à terme à fort effet de levier. En effet, la marge sur contrat à terme permet de disposer de liquidités suffisantes sur ce marché à fort effet de levier car les comptes doivent être réapprovisionnés pour continuer à tenir une position perdante.

Cela protège également vos fonds propres d’une perte totale en cas de position perdante car la bourse et votre courtier en bourse vous demanderont de recharger votre compte dès qu’il atteindra un certain niveau.

Un autre avantage clé est que le système garantit que les obligations des contrats à terme sont entièrement respectées. Cela élimine le risque de contrepartie. Avec le système de marge sur contrat à terme, tous les contrats à terme disposent de fonds propres suffisants pour le règlement. Cela permet de créer l’environnement sûr et fiable du trading à terme qui existe aujourd’hui.

Les inconvénients de la marge sur contrat à terme

L’inconvénient principal du système de marge sur contrat à terme est que les pertes subies sur chaque contrat doivent être réglées sur une base quotidienne. Cela met réellement à l’épreuve votre capacité à maintenir le solde de votre marge.

Parfois, l’indice sous-jacent peut entrer en territoire baissier pendant des jours sans gain significatif. Mais il peut ensuite s’inverser soudainement en un jour et commencer à afficher des bénéfices juteux. Cela signifie que les traders peuvent avoir à maintenir leurs positions pendant toute cette période, ce qui entraîne des injections de capitaux supplémentaires pour les marges à un jour.

Conclusion

De nombreux nouveaux traders considèrent les exigences de marge sur contrat à terme sous un jour quelque peu négatif. Cependant, dans la pratique, la marge est ce qui maintient la cohésion du marché des contrats à terme. Elle fournit certaines protections contre les impacts défavorables de la volatilité du marché, ainsi que l’assurance que les acteurs du marché respecteront leurs obligations à tout moment.

Comprendre la marge sur contrat à terme est essentiel pour tout trader de contrats à terme et constitue l’une des nombreuses étapes préliminaires à maîtriser avant d’expérimenter avec de l’argent réel.