Earn2Trade Blog
moyenne mobile exponentielle

Moyenne mobile exponentielle (MME) – Stratégies et astuces

Le champ d’application des indicateurs techniques s’est rapidement étendu, et de nouveaux indicateurs sont développés chaque jour. Cependant, la moyenne mobile exponentielle est l’un des premiers à avoir été développé. Elle fait partie des indicateurs les plus utilisés et est assez facile à comprendre. Si vous cherchez à tirer le meilleur parti de votre portefeuille de trading de contrats à terme et que vous souhaitez utiliser cet indicateur technique, ne cherchez pas plus loin. Cet article se concentrera sur ce qu’est la moyenne mobile exponentielle (MME) et sur les stratégies que les traders utilisent pour réussir leurs transactions.

Qu’est-ce que la moyenne mobile exponentielle ?

La moyenne mobile exponentielle ou MME est une version avancée de la moyenne simple qui accorde plus de pondération aux points de données les plus récents, tout en calculant la moyenne pour un jour particulier. En se concentrant davantage sur les derniers points de données, la MME garantit que les points de données anciens et redondants n’ont pas la même influence sur l’indicateur que le dernier point de données. Cela est différent du calcul de la moyenne simple, où tous les points de données ont la même pondération.

L’inconvénient d’une moyenne simple est qu’elle peut vous donner un chiffre trop fortement pondéré par des données anciennes. Dans de nombreux cas, ce n’est pas le chiffre le plus précis. Par exemple, si le résultat d’une société montre qu’elle a dépassé les estimations de Wall Street, cela peut entraîner une flambée des cours. Un indicateur de moyenne simple ne permettrait pas de saisir ce momentum de manière adéquate. Il faudrait attendre quelques jours avant qu’il ne reflète réellement cette information.

La MME, en revanche, serait plus réactive à ces changements en accordant plus de pondération aux dernières évolutions du prix. Un trader peut personnaliser la pondération que l’indicateur doit attribuer au dernier point de données en fonction de l’importance qu’il accorde au dernier chiffre. C’est cette caractéristique particulière qui fait de la MME un outil plus efficace que la moyenne simple.

Vous pourriez aussi apprécier :

La formule de la moyenne mobile exponentielle

MME = Cours de clôturet * multiplicateur + MMEt-1 *(1 – multiplicateur)

Ici “t” indique l’instant pour lequel la MME doit être calculée tandis que “t-1” représente l’instant précédent.

La formule pour le multiplicateur est la suivante :

Multiplicateur = Facteur de lissage / (1 + nombre de jours)

Donc, si vous voulez donner plus de pondération au dernier point de données, vous pouvez le faire en augmentant le facteur de lissage et en diminuant le nombre de jours. La section suivante vous expliquera comment la formule de la moyenne mobile exponentielle peut être utilisée pour calculer une MME réelle en utilisant différentes entrées, à savoir le cours de clôture, le facteur de lissage et le nombre de jours.

Le calcul de la moyenne mobile exponentielle

Développons le profil MME d’un actif en partant de zéro. Certains des paramètres que nous devons définir au départ sont le facteur de lissage et le nombre de jours. Si nous devons calculer la MME de 50 jours, nous aurions besoin de 51 points de données. La moyenne simple des 50 premiers points de données serait la MMEt-1 dans notre première itération, puisque nous n’avons pas d’historique pour la MME. Nous la traiterons en utilisant un facteur de lissage de 2. Tout d’abord, nous devons trouver le multiplicateur basé sur ces deux entrées.

Multiplicateur = 2 / (1 + 50) = 0,0392

À présent, si la moyenne simple des 50 derniers jours était de 100 et si le cours de clôture des actions d’aujourd’hui est 125, la MME serait calculée sous le format :

MME = 125 * 0,0392 + 100 * (1 – 0,0392) = 100,98

Nous avons maintenant une MME sur laquelle nous pouvons travailler et nous n’aurons plus à compter sur la moyenne simple pour déterminer les MME suivantes. Au 52ème jour, nous supposons que le prix est de 130 et que la MME sera calculée comme suit :

MME52 = Prix52 * 0,0392 + MME51 * (1 – 0,0392)

MME52 = 130* 0,0392 + 100,98 * (1 – 0,0392) = 102,12

Il convient toutefois de mentionner qu’une pondération de 0,0392 peut sembler quelque peu faible pour le calcul de la moyenne mobile exponentielle mais qu’elle est supérieure à la pondération que lui attribuerait un calcul de moyenne simple. Dans notre cas, où nous considérons une période de 50 jours, la pondération d’une moyenne simple pour tous les points de données serait de 1/50 ou 0,02.

Comment fonctionne la MME ?

Comme nous l’avons souligné précédemment, la MME se concentre davantage sur le point de prix actuel. Un investisseur peut ajuster les deux variables, le facteur de lissage et le nombre de jours pour modifier le multiplicateur. Nous allons illustrer l’impact de la modification de ces deux paramètres sur nos hypothèses dans la section précédente.

Scénario 1 : faire passer le facteur de lissage à 1,5 tout en gardant le nombre de jours constant

Multiplicateur = 1,5/51 = 0,0294

MME51 = 125 * 0,0294 + 100 * (1 – 0,0294) = 100,74

MME52 = 130* 0,0294 + 100,74 * (1 – 0,0294) = 101,60

Par rapport à notre scénario de base dans lequel MME51 et MME52 étaient de 100,98 et 102,12, nous pouvons observer que la réduction du facteur de lissage sous-estime la MME lorsque le prix est en constante augmentation.

Scénario 2 : faire passer le nombre de jours à 25 tout en gardant le facteur de lissage constant

Multiplicateur = 2/26 = 0,0769

MME51 = 125 * 0,0769 + 100 * (1 – 0,0769) = 101,92

MME52 = 130* 0,0769 + 101,92 * (1 – 0,0769) = 104,08

Comparé à notre scénario de base, nous verrons que réduire les jours améliore la précision lorsque le prix monte de façon continue.

Scénario 3 : faire passer à la fois le nombre de jours à 25 et le facteur de lissage à 1,5

Multiplicateur = 1,5/26 = 0,0577

MME51 = 125 * 0,0577+ 100 * (1 – 0,0577) = 101,44

MME52 = 130* 0,0577 + 101,92 * (1 – 0,0577) = 103,09

Par rapport à notre scénario de base, nous observons qu’il est plus réactif puisque la réduction du nombre de jours a un impact plus important que la réduction du facteur d’échelle.

Donc, en résumé, nous devons réduire le nombre de jours ou augmenter le facteur d’échelle pour nous assurer que la pondération maximale est placée sur les derniers points de données. Ces ajustements peuvent être faits, en particulier lorsque nous observons une percée et que les anciens points de données auraient moins de capacités prédictives. Les traders pratiquant le trading à court terme peuvent réduire considérablement le temps afin de détecter les tendances plus rapidement.

Comment utiliser la moyenne mobile exponentielle

La tendance d’une moyenne mobile est tracée à côté du prix pour déterminer la tendance. Normalement, un ensemble de tendances MME est utilisé afin d’améliorer l’efficacité d’un indicateur technique. Ces ensembles de tendances MME sont appelés le ruban. Plus la période est courte, plus le ruban est réactif au prix actuel. Par exemple, les rubans à 10, 20, 30, 40 et 50 jours sont plus réactifs que les rubans à 150, 160, 170, 180 et 190 jours. Le graphique ci-dessous montre les MME de 10 jours (ligne bleue), 20 jours (ligne orange) et 30 jours (ligne rose) pour le S&P 500 E-Mini.

Exponential Moving Average 1
Source : Finamark

Nous constatons que la MME à 10 jours semble suivre le dernier cours avec plus de précision et qu’elle est plus réactive à tout changement significatif des tendances. Voici quelques-unes des façons dont les traders peuvent utiliser les rubans MME :

  • Lorsque les rubans convergent sur un point unique, cela pourrait indiquer un renversement de tendance
  • Lorsque la MME plus courte franchit par en dessous les moyennes mobiles plus longues, nous pouvons nous attendre à une tendance baissière. De façon similaire, lorsque la MME plus courte franchit par au-dessus les MME plus longues, nous pouvons nous attendre à une tendance haussière.
  • Lorsque les rubans sont largement écartés, nous pouvons nous attendre à une tendance en développement. Cela peut être une tendance haussière ou baissière

Tous les types de signaux mentionnés ci-dessus ont été marqués sur le graphique ci-dessus. Par exemple, le point marqué « a » montre que les MME de 10 jours, 20 jours et 30 jours convergent et que nous assistons à un renversement de tendance. Le prix qui était à la hausse est maintenant dans une tendance baissière, à ce point.

Quelle est la différence entre la moyenne mobile simple et exponentielle

La différence fondamentale entre les deux est la pondération attachée aux derniers points de données. Vous pouvez trouver un tableau sur quelques différences supplémentaires ci-dessous :

Moyenne mobile simple (MMS)Moyenne mobile exponentielle
(MME)
La MMS traite chaque point de donnée également avec une pondération pour chaque point de données de 1/n où n est le nombre de joursLa MME place davantage de pondération sur le point de données récent en remplaçant la pondération utilisée dans la MMS par un multiplicateur
Seul le nombre de jours peut être modifié pour modifier la sensibilité de la MMSLe facteur d’échelle et le nombre de jours peuvent être ajustés pour modifier le multiplicateur
Moins réactive au point de prix le plus récentPlus réactive au prix le plus récent
Plus lente à détecter une tendance ou un renversement de tendancePlus rapide à détecter une tendance ou un renversement de tendance
Pour calculer la MMS n-jour, un historique de points de prix n est requisPour calculer la MME n-jour, un historique de points de prix n+1 est requis. La première MME, cependant, serait basée sur une MMS car un historique MME est indisponible après la fin de n+1 jours

Les investisseurs préfèrent généralement la MME à la MMS en raison des caractéristiques abordées. Plusieurs d’entre eux utilisent toujours la MMS comme une référence dans de nombreux cas car il s’agit d’un outil simple et facile à comprendre.

Les stratégies MME

Comme nous l’avons dit précédemment, la possibilité de régler avec précision les paramètres du multiplicateur fait de la MME un outil efficace. Il existe de nombreuses stratégies ayant été développées afin d’effectuer une analyse technique. L’idée fondamentale est de comparer la tendance d’une MME courte à celle d’une MME plus longue. Ces stratégies ont été utilisées dans différentes classes d’actifs à savoir les valeurs résiduelles, les matières premières, les devises et même les cryptomonnaies. Nous allons aborder deux des stratégies de trading courantes que les traders utilisent pour déterminer les fluctuations des prix et comment les traders peuvent interpréter l’interaction entre une MME courte et une MME longue.

La stratégie de trading MME 12 et MME 26

La stratégie de trading MME 12 et MME 26 est l’une des stratégies les plus courantes et les plus simples utilisées par les traders. Bien que nous ayons démontré notre exemple précédent en utilisant les jours comme unité de temps, la période peut être plus granulaire. Par exemple, dans ce cas, nous pourrions utiliser 12 minutes et 26 minutes comme cadres de référence.

Nous pouvons prendre un exemple en direct utilisant à nouveau le S&P 500 E-Mini. La ligne bleue représente la MME 12 et la ligne orange la MME 26.

Source : Finamark

Nous avons nommé deux points “A” et deux points “B” sur le graphique ci-dessus. Vous pouvez les interpréter de la manière suivante :

  • Dans le premier « A », nous voyons les deux lignes converger et la MME 12 passer sous la MME 26, ce qui aurait dû signaler une tendance baissière. Le contraire se produit dans le deuxième « A », la MME 12 passe au-dessus de la MME 26 et une tendance haussière s’ensuit.
  • Les deux marques « B » illustrent une phase dans laquelle il y a une continuation de la tendance. La première montre une tendance baissière continue tandis que la seconde montre une forte tendance haussière. Des lignes plus larges devraient indiquer une tendance plus forte dans l’actif que nous suivons.

Bien que ces indicateurs techniques constituent un outil utile, ils ne doivent pas être utilisés isolément. Par exemple, le résultat réel peut être différent de ce que ces outils indiquent. En outre, il est impératif d’établir également un ordre de vente stop.

Les stratégies de croisement de 5 MME et 8 MME

Une autre stratégie courante que les traders utilisent sur des marchés particulièrement dynamiques est la stratégie de croisement de 5 MME et 8 MME. Puisque nous utilisons la 5 MME et la 8 MME, vous pouvez vous attendre à ce que cette stratégie soit très réactive. Cela peut en faire un outil efficace sur les marchés volatils.  En utilisant le même marché E-Mini S&P 500, nous allons expliquer comment utiliser cette stratégie pour entrer ou sortir d’une position.

Source : Finamark

La ligne violette représente la MME 5 et la ligne orange la MME 8. Nous avons mis en évidence deux croisements sur le graphique ci-dessus. Nous devons souligner que ces lignes sont très proches l’une de l’autre car l’intervalle de temps est relativement court si on le compare à l’exemple que nous avions illustré précédemment.

Croisement “A”

  • La MME 5 se situe au-dessus de la MME 8
  • Cela pourrait représenter un signal pour entrer. Vous devriez donc garder un œil sur le prix
  • Si le prix se situe au-dessus des MME, cela rend le signal plus fort
  • Une tendance haussière s’en suit

Croisement “B”

  • La MME 5 tombe en dessous de la MME 8
  • Cela pourrait être une indication pour vendre à découvert mais le prix devrait aussi être pris en compte
  • Si le prix se situe sous ces MME, cela rend le signal plus fort
  • Une tendance baissière s’en suit

Comme les intervalles de temps sont très courts, ces transactions peuvent être très risquées et il faut établir un ordre de vente stop avant d’exécuter une transaction. Le graphique illustre également de nombreux cas de croisements pendant lesquels le taux se situe dans une fourchette. Dans ces cas, il peut être essentiel de se fier également à l’action des prix pour la confirmation.

Les avantages et inconvénients de la moyenne mobile exponentielle

Les avantages

Parmi les nombreux indicateurs techniques disponibles, la MME est l’un des plus simples. Il est l’un des préférés de nombreux traders accomplis. La flexibilité qu’il offre en termes d’ajustement du facteur de lissage ou de la période en fait un outil polyvalent. Les traders peuvent l’utiliser pour des transactions à long terme en ajustant la MME sur une période plus longue. Sur des marchés tels que le marché du Forex où l’indicateur doit être réactif au dernier cours, les traders peuvent simplement réduire l’intervalle de temps. L’indicateur fonctionne particulièrement bien dans un marché de tendance. S’il est bien utilisé, il peut mener à un profit substantiel pour le trader. Vous pouvez également le personnaliser et l’appliquer à un large éventail de classes d’actifs.

Les inconvénients

L’indicateur présente également certains inconvénients dont un trader devrait se méfier. Puisqu’il attache plus d’importance aux derniers points de prix, il pourrait envoyer de faux signaux dans un marché qui se situe dans une fourchette. Comme la plupart des indicateurs, la dépendance aux points de données périmés peut être élevée pour la MME également. Dans certains cas, cela peut entraver la capacité de prédiction. Le trader peut ne saisir un changement de tendance qu’avec un retard important. Cela peut le conduire à manquer une bonne opportunité. Il est nécessaire d’améliorer l’analyse en utilisant d’autres indicateurs et l’action des prix. L’établissement d’un ordre de vente stop est également une nécessité dans le trading car la perte peut être importante lorsque l’effet de levier est utilisé. Il n’existe pas non plus de moyen de décider quelles MME doivent être utilisées pour déterminer une stratégie de croisement optimale.

Aujourd’hui, la MME constitue toujours un outil utile pour les traders. Elle continue d’être utilisée couramment même si de nombreux indicateurs techniques plus sophistiqués sont apparus depuis. La flexibilité qu’elle offre, ainsi que les exigences de calcul simples, en font un outil pratique pour mener des analyses à un rythme rapide.

F.A.Q

Quelle est la signification d’une moyenne mobile sur 50 jours ?

La moyenne sur 50 jours nous donne une image du prix au cours des 50 derniers jours. Les traders peuvent le comparer au dernier prix et estimer la direction future sur cette base.

Quand préférerait-on la moyenne mobile exponentielle par rapport à la moyenne mobile simple ?

La moyenne mobile exponentielle est généralement préférable dans un marché de tendance, où le dernier cours devrait avoir plus de pondération pour établir la moyenne. Dans un tel cas, les moyennes mobiles simples ont tendance à sous-estimer ou à surestimer le prix. Lorsque le prix est compris dans une fourchette, les deux moyennes ont tendance à se comporter de manière similaire.

Comment formater la moyenne mobile exponentielle pour le swing trading ?

Le swing trading implique des transactions à moyen terme. On peut utiliser trois MME comme la MME 9, la MME 13 et la MME 50. Pour obtenir une indication claire d’une tendance haussière, le prix actuel qui était en dessous de ces trois lignes devrait passer au-dessus de ces MME. De plus, la MME 9 doit être supérieure à la MME 13 qui, à son tour, doit être supérieure à la MME 50.