Earn2Trade Blog
Moyenne mobile pondérée

La moyenne mobile pondérée – Qu’est-elle et comment la calculer ?

La plupart des traders s’accordent à dire que les indicateurs techniques sont au cœur de toute stratégie de trading. Les traders les utilisent pour analyser les tendances et les modèles de prix passés, ainsi que pour prévoir les mouvements futurs du marché afin d’effectuer des transactions en connaissance de cause. Bien qu’il existe de nombreux types d’indicateurs disponibles pour les traders aujourd’hui, la moyenne mobile pondérée (MMP) reste l’un des plus populaires. Cela est dû à sa formule simple et à sa capacité à mesurer le momentum du marché. Dans cet article, nous allons voir ce qu’est la moyenne mobile pondérée. Nous vous expliquerons également comment la calculer et vous présenterons quelques exemples détaillés.

Qu’est-ce que la moyenne mobile pondérée ?

What is the Weighted Moving Average
Ligne MMP tracée sur un graphique | Source : Finamark.

La moyenne mobile pondérée est un indicateur technique déterminant la direction de la tendance. Elle génère des signaux de transaction en attribuant une pondération plus importante aux points de données récents et une pondération moindre aux points de données passés. Les points de données sont généralement les prix de clôture des actifs. Elle va un peu plus loin et est plus précise que la moyenne mobile simple (MMS), qui détermine le mouvement du marché en attribuant des pondérations identiques à tous les chiffres d’un ensemble de données donné.

La MMP calcule essentiellement la moyenne de valeurs d’entrée données sur des périodes de temps spécifiques en donnant plus de pondération aux données les plus récentes. Pour ce faire, on multiplie un facteur de pondération par le prix de chaque barre d’une série donnée, puis on additionne les valeurs résultantes. Il est ensuite utilisé pour lisser les séries de données afin de filtrer le bruit du marché et de permettre aux traders d’identifier plus facilement les tendances des données.

Par exemple, lorsque le prix se rapproche ou dépasse la ligne MMP sur le graphique, cela pourrait indiquer qu’une baisse du prix à court terme est imminente. Les traders devraient donc sortir de la transaction. Cependant, si le prix plonge près ou juste en dessous de la ligne MMP, cela pourrait signifier que le prix pourrait bientôt monter. Il s’agit donc d’un moment favorable pour entrer dans la transaction.

Vous pourriez aussi apprécier :

Un bref historique de la moyenne mobile

Les traders, les analystes techniques et les statisticiens utilisent les moyennes mobiles depuis de nombreuses années. Elles sont souvent classées dans un groupe d’outils qui traite de « l’analyse des séries temporelles ». Les autres outils de ce groupe comprennent la moyenne arithmétique, la covariance, le coefficient de corrélation et la variance. Le développement et l’utilisation des moyennes mobiles remonteraient à 1901. Ce n’est que quelques années plus tard que le nom a été associé à la technique de lissage des points de données sur une période donnée.

Selon Investopedia, P. N. Haurlan a été le premier à utiliser des moyennes mobiles (lissage exponentiel) pour suivre les cours des actions. À l’époque, il les appelait « valeurs de tendance » et mesurait les données et la direction de la tendance par ses constantes de lissage. Plus tard, elles ont été connues sous le nom de moyennes mobiles à pondération exponentielle (MMPE). Ce que nous appelons aujourd’hui la moyenne mobile exponentielle (MME) sur 19 jours est ce qu’il appelait la tendance de 10 %. Au fil des ans, l’utilisation des moyennes mobiles a évolué sur les marchés financiers, car de plus en plus de traders se sont tournés vers leurs nombreuses variations pour prendre des décisions de trading éclairées.

Comment calculer la moyenne mobile pondérée

Le calcul de la moyenne mobile pondérée consiste à prendre des points de données récents et à leur attribuer une plus grande pondération par rapport aux points de données passés. Une fois additionnée, la valeur totale des pondérations doit être égale à 100 % ou à 1.

Comme indiqué précédemment, le calcul de la moyenne mobile pondérée est différent de celui de la moyenne mobile simple, où tous les points de données ont la même pondération. Pour calculer la MMS, il suffit d’additionner tous les points de données d’une période donnée, puis de diviser la valeur par le nombre de périodes. En revanche, la MMP tient compte de l’importance de chaque point de données, qui se reflète dans la « pondération » qui lui est attribuée.

C’est pourquoi la MMP est plus descriptive et, en fin de compte, plus détaillée que la MMS. En outre, elle est plus sensible à l’action des prix.

How to Calculate the Weighted Moving Average
MMP contre MMS | Source : Finamark.

La formule de la moyenne mobile pondérée

La formule de la MMP est exprimée de la façon suivante :

Weighted Moving Average Formula
M = valeur moyenne
V = valeur en cours
W = facteur pondéré
n = nombre de périodes dans le groupe pondéré

Source : help.sap.com

Vous êtes un peu confus ? Utilisons-la dans quelques exemples pour vous donner une idée plus claire de la façon d’utiliser cette formule pour calculer la moyenne mobile pondérée.

Exemple 1

Imaginons que les cours de clôture de l’action XYZ pour les trois derniers jours aient été de 50 $, 45 $ et 60 $. Calculez la moyenne mobile pondérée.

Étape 1 – Identifiez les nombres dont il faut calculer la moyenne

Nous avons donc ici les trois chiffres fournis — 50, 45 et 60 $, qui ont été enregistrés sur une période de trois jours.

Étape 2 – Assignez la pondération à chaque nombre

Puisqu’il y a 3 périodes, le jour le plus récent (60 $) reçoit la plus grande pondération de 3, le deuxième jour récent (45 $) reçoit une pondération de 2, et le dernier jour (50 $) reçoit une pondération de seulement 1. Bien sûr, ce n’est qu’une représentation simpliste. Nous aborderons une affectation de pondération plus détaillée dans l’exemple suivant.

Étape 3 – Multipliez chaque prix par le facteur pondéré assigné et additionnez-les

En utilisant la formule de la MMP, le calcul se déroule de la façon suivante : [(3 x 60 $) + (2 x 45 $) + (1 x 50 $)] = 320.

Étape 4 – Divisez la valeur résultante par la somme des périodes de la MMP

La somme des périodes est de 1+2+3 = 6. Nous avons donc (180 + 90 + 50) / 6 = 53,33 comme moyenne pondérée sur trois périodes. La valeur MMP de 53,33 est à comparer avec le calcul MMS de 51,67. La division par 6 dans cette étape est ce qui a amené la somme des pondérations à 6 / 6 = 1.

Examinons un autre exemple avec un regard approprié sur le facteur pondéré. N’oubliez pas que sa somme doit être égale à 100 % ou 1.

Exemple 2

Imaginons que nous voulions calculer la moyenne mobile pondérée de cinq cours boursiers sur une période de 7 jours. Les cours sont de 50,25 $, 56,39 $, 58,91 $, 61,52 $, 59,32 $, 55,43 $ et 54,65 $, le dernier cours étant le plus récent. Nous avons maintenant les nombres dont nous voulons calculer la moyenne. L’étape suivante consiste donc à attribuer une pondération à chaque nombre en fonction de son caractère récent et de la période donnée.

JourPrix de clôtureFacteur pondéré
150,25 $1/28
256,39 $2/28
358,91 $3/28
461,52 $4/28
559,32 $5/28
655,43 $6/28
754,65 $7/28

Ensuite, nous multiplions chacun des cinq cours de clôture par le facteur de pondération correspondant pour obtenir la moyenne pondérée.

JourCours de clôtureFacteur pondéréMoyenne pondérée
150,25 $1/281,79 $
256,39 $2/284,03 $
358,91 $3/286,31 $
461,52 $4/288,79 $
559,32 $5/2810,59 $
655,43 $6/2811,88 $
754,65 $7/2813,66 $
SOMME157,05 $

Ensuite, vous additionnez toutes les valeurs moyennes pondérées individuelles pour obtenir la MMP. La MMP des cinq cours boursiers sur la période de 7 jours est de 57,05 $.

Comment fonctionne la moyenne mobile pondérée

Maintenant que vous savez comment calculer la moyenne mobile pondérée d’un ensemble donné de valeurs, voyons comment vous pouvez utiliser cet indicateur pour vos transactions :

  • Pour aider à déterminer la direction de la tendance – Lorsque le prix est au-dessus de sa ligne MM pondérée, c’est généralement un signal qu’en moyenne, l’actif se trade plus haut qu’il ne l’a fait pendant la période analysée. Cela confirme donc une tendance haussière. À l’inverse, lorsque le prix est inférieur à la ligne de la MM pondérée, cela confirme une tendance baissière.
  • Pour indiquer les zones de support et de résistance – Une MM pondérée haussière peut indiquer un support à l’action des prix. Une MMP baissière peut quant à elle indiquer une résistance à l’action des prix sur une période donnée. Les traders ont tendance à utiliser cela comme stratégie pour placer des ordres d’achat lorsque le prix est proche de la MMP croissante ou placer des ordres de vente lorsque le prix est proche de la MMP pondérée décroissante.
  • Pour valider la force des prix et le momentum du marché – L’action du prix au-dessus de sa moyenne mobile montre que le marché se renforce par rapport à ce qu’il était dans le passé puisque les prix les plus récents sont maintenant plus élevés que la moyenne. À l’inverse, un cours inférieur à sa moyenne mobile indique que le marché s’affaiblit par rapport à ce qu’il était dans le passé.
  • Pour mesurer la fluctuation des prix – La moyenne mobile pondérée est généralement plus sensible à la fluctuation des prix, ce qui en fait une meilleure mesure et permet d’identifier les tendances plus rapidement que la MMS. Toutefois, il peut s’agir d’une arme à double tranchant car la MMP est susceptible de connaître une plus grande volatilité que la MMS correspondante.
  • Pour fournir des signaux de transaction – La MMP peut être incorporée à d’autres indicateurs techniques tels que les canaux de Keltner afin de repérer les signaux de transaction idéaux. Les traders peuvent entrer sur le marché près de la MMP lors d’une tendance haussière et d’un ressac du prix à partir du sommet du canal de Keltner.

Conclusion

Savoir comment utiliser la moyenne mobile pondérée en conjonction avec d’autres indicateurs techniques est une compétence importante à posséder en tant que trader. Ceci étant dit, un type de moyenne mobile n’est pas nécessairement meilleur que les autres car ils ont simplement des méthodes de calcul différentes pour les prix moyens. C’est donc votre stratégie de trading qui déterminera en fin de compte le type de moyenne mobile fonctionnant le mieux. En outre, envisagez d’ajuster légèrement vos paramètres pour chaque marché ; vous constaterez peut-être qu’une moyenne mobile sur 50 périodes peut fournir d’excellents signaux sur un titre, mais qu’elle ne fonctionne pas aussi bien sur un autre. Comme tout autre outil, l’essentiel est de savoir comment utiliser et interpréter la MMP pour obtenir les meilleurs résultats possibles sur vos transactions.