Earn2Trade Blog
Numismatique

La numismatique

Les traders veulent évidemment gagner de l’argent avec leur trading. Cependant, un objectif bien différent est de collecter littéralement de l’argent. Comme indiqué, le nom de l’étude et de la collection d’argent ou de pièces de monnaie est la numismatique. Cette discipline examine même les objets que les gens utilisaient couramment pour commercer avant que l’argent n’existe. Les formes de paiement antérieures à la monnaie portent le nom inhabituel de “Odd and Curious” (étrange et curieux). Il peut s’agir de bracelets, de croix ou de fourrures, en supposant que ces objets étaient couramment utilisés comme monnaie.

Vous pourriez aussi apprécier :

L’origine de la numismatique en tant que discipline remonte essentiellement à la royauté. C’est la raison pour laquelle certains l’appellent le passe-temps des rois. Dans le passé, César Auguste offrait parfois en cadeau de Noël des pièces de monnaie peu communes à Rome. La collection de pièces était également un passe-temps de la royauté de la Renaissance.

La numismatique et l’étude des pièces

Les pièces de monnaie sont un centre d’intérêt très populaire auprès des numismates. On en trouve dans toutes sortes de civilisations et d’époques. Les pièces les plus anciennes présentent des irrégularités, ce qui leur confère un attrait supplémentaire. Il est facile d’imaginer un forgeron, frappant la pièce avec ses mains et des outils simples. Ces pièces anciennes sont pour la plupart des “monnaies matières premières”. Cela signifie qu’elles sont fabriquées avec de vrais métaux précieux. Si l’on ajoute ces facteurs à l’histoire de la civilisation dont elles sont issues, il est facile de comprendre pourquoi les pièces anciennes suscitent un tel intérêt.

Lorsque l’on étudie les pièces de monnaie, on peut trouver une terminologie inhabituelle. Les termes que tout le monde connaît, tels que le côté face et le côté pile d’une pièce, prennent une nouvelle signification. En numismatique, le terme approprié pour désigner le recto ou le côté pile de la pièce est l’avers. Le côté opposé de la pièce, ou côté pile, est généralement appelé le revers.

Plus haut, cet article a mentionné la valeur d’une pièce de monnaie due au métal la composant. La terminologie pour la valeur de la pièce elle-même est connue sous le nom de “valeur intrinsèque”. En revanche, le montant inscrit sur la pièce elle-même est appelé “valeur nominale”. Les pièces modernes ont généralement une valeur nominale beaucoup plus élevée que leur valeur intrinsèque. Cela signifie que le pouvoir d’achat de la pièce sur le marché est supérieur au coût du métal dont elle est faite. Le papier-monnaie est un exemple encore plus frappant de ce phénomène. Il est évident, après tout, que le papier sur lequel est imprimé un billet de 20 $ ne vaut pas grand chose.

Exemple : le dollar présidentiel

Un exemple spécifique de cette comparaison est un dollar présidentiel 2007-2014. Il vaut 1 $ lorsqu’il est dépensé dans un magasin ou remis à une banque. Cependant, le métal de la pièce ne vaut qu’environ 4 cents.

Les pièces de monnaie peuvent également être d’une grande utilité pour les archéologues sur un site de fouilles. Si une pièce est déterrée, elle permet souvent de connaître la période exacte de cette couche de la fouille, à condition qu’elle puisse être identifiée. Cela ajoute de la légitimité aux résultats de la fouille, tandis que la pièce est une découverte passionnante en elle-même.