Earn2Trade Blog
Indicateur On-Balance Volume (OBV)

L’indicateur On-Balance Volume (OBV) – Un guide complet pour les traders

Le monde des indicateurs de momentum a tellement à offrir que les traders se sentent souvent perdus quant aux meilleurs outils pour améliorer leurs résultats. L’indicateur On-Balance Volume est généralement parmi les premiers venant à l’esprit, et à juste titre. En tant qu’indicateur basé sur des informations de flux de volume, c’est un outil utile pour aider les traders à prévoir les changements de prix des titres attendus et à saisir leur momentum. Dans ce guide, nous irons au cœur de l’indicateur OBV en nous concentrant sur la manière de l’utiliser, ses avantages et ses inconvénients, et sur sa comparaison avec d’autres indicateurs.

Qu’est-ce que l’indicateur On-Balance Volume (OBV) ?

L’indicateur On-Balance Volume (OBV) est un indicateur de momentum utilisant les informations sur les flux de volume pour aider les traders à mieux prévoir les changements de prix des actions. Une autre façon de considérer l’indicateur OBV est de le considérer comme un reflet de la façon dont le sentiment général prédit les résultats haussiers ou baissiers du marché. Ou encore comme un moyen de mesurer la pression d’achat et de vente.

L’indicateur a été introduit par Joseph Granville en 1963. Il a publié le concept dans son livre « New Key to Stock Market Profits » où il analyse l’importance du volume pour suivre l’évolution des prix des titres.

Le concept de l’indicateur est basé sur l’idée que lorsqu’il y a une augmentation du volume de trading, même si elle n’affecte pas le prix au début, à un moment donné, elle le fera. Le prix augmentera ou diminuera alors, selon les types d’ordres qui prévalent.

Lorsque l’indicateur a été introduit pour la première fois, il a été considéré comme quelque chose de révolutionnaire. Aujourd’hui encore, il reste très populaire auprès des traders techniques. Cependant, dès que le volume du marché est devenu la cible de manipulations, les principes sur lesquels reposent la plupart des indicateurs de volume ont commencé à perdre de leur utilité.

Aujourd’hui, les traders utilisent également l’indicateur On-Balance Volume comme outil pour les aider à savoir quand les investisseurs institutionnels et les petits investisseurs sont présents sur le marché. Il leur permet également de distinguer le volume généré par l’un ou l’autre groupe. Si, par exemple, le volume augmente mais que le prix reste relativement stable, on considère dans un premier temps qu’il s’agit d’une indication que les fonds de pension et les fonds communs de placement pourraient acheter les instruments que les investisseurs de détail vendent. Une fois que le prix suit le volume et augmente, les investisseurs institutionnels commencent à vendre tandis que les investisseurs de détail commencent à acheter.

Vous pourriez aussi apprécier :

Comprendre l’indicateur OBV et son fonctionnement

Pour vous aider à comprendre ce qu’est vraiment l’indicateur OBV, observons la manière dont il fonctionne.

Il est bon de commencer par dire que l’indicateur OBV est un indicateur cumulatif. Cela signifie que chaque fois qu’il y a un changement dans le prix de l’instrument, le volume est ajusté dans le total cumulé de l’OBV.

Par exemple, si le prix augmente, le volume est ajouté à l’OBV. En revanche, si le prix baisse, le volume est soustrait. Il existe également un troisième scénario dans lequel le prix reste stable. Dans ce cas, aucun volume n’est ajouté ou soustrait.

Selon l’état du marché, la valeur de l’OBV peut être positive ou négative. Les valeurs positives sont enregistrées lorsque le prix d’aujourd’hui dépasse le cours de clôture de la veille tandis que les valeurs négatives apparaissent lorsque le prix d’aujourd’hui est inférieur au cours de clôture de la veille. On peut également voir l’indicateur OBV osciller autour de la ligne zéro.

Cependant, en raison du fonctionnement de l’indicateur OBV, les traders ne se soucient pas tant de sa valeur numérique réelle. Ce que les traders observent, c’est la nature du mouvement de l’indicateur et la pente de la ligne. Voici comment l’indicateur OBV est représenté sur un graphique :

On-Balance Volume on a chart

L’OBV est représenté par une ligne bleue au bas du graphique. Vous pouvez également voir la valeur numérique de l’indicateur, bien qu’elle ne soit pas considérée comme importante. Il est conseillé de se concentrer plutôt sur la pente de la ligne et sa direction générale. C’est parce qu’elles indiquent mieux la pression d’achat et de vente.

Le concept de l’OBV en résumé : le prix de l’instrument devrait suivre le volume de trading.

Le calcul de l’indicateur On-Balance Volume

Formule

La formule que nous utilisons pour calculer l’indicateur On-Balance Volume est très simple et directe :

OBV = OBVprev ± volume de trading

où :

  • OBV : le niveau actuel pour l’indicateur On-Balance Volume
  • OBVprev: le niveau pour l’indicateur On-Balance Volume pour le jour précédent
  • Volume de trading : le volume de trading le plus récent pouvant être positif/négatif ou nul

Le calcul

Le calcul de l’OBV est, en fait, très facile si vous savez comment traiter la relation entre les cours de clôture de deux jours de trading consécutifs.

Il peut y avoir trois scénarios différents selon la relation de prix ; le prix d’aujourd’hui peut être plus élevé, plus bas ou égal à celui d’hier. Voici à quoi ressemble la formule de l’indicateur OBV dans les trois scénarios :

Lorsque le prix d’aujourd’hui est plus élevé que celui de la veille :

OBV = OBVprev + Volume d’aujourd’hui

Lorsque le prix d’aujourd’hui est moins élevé que celui de la veille :

OBV = OBVprev – Volume d’aujourd’hui

Quand les deux prix sont égaux :

OBV = OBVprev

Voici un exemple de cours d’actions et de volume de trading hypothétiques pour illustrer la manière dont ces calculs fonctionnent en pratique :

  • Premier jour : cours de clôture de 50,00 $ avec un volume de trading de 10 000 actions
  • Deuxième jour : cours de clôture de 50,10 $ avec un volume de trading de 12 500 actions
  • Troisième jour : cours de clôture de 50,15 $ avec un volume de trading de 11 000 actions
  • Quatrième jour : cours de clôture de 50,14 $ avec un volume de trading de 14 000 actions
  • Cinquième jour : cours de clôture de 50,14 $ avec un volume de trading de 12 000 actions

L’exemple ci-dessus montre que le deuxième jour et le troisième jour sont des jours de hausse tandis que les autres sont des jours de baisse. Le volume des jours de hausse est ajouté à l’OBV tandis que celui des jours de baisse est soustrait. Voici comment l’OBV va se comporter pour chaque jour, sur la base des données ci-dessus :

  • OBV du premier jour = 0
  • OBV du deuxième jour = 0 + 12 500 = 12 500
  • OBV du troisième jour = 12 500 + 11 000 = 23 500
  • OBV du quatrième jour = 23 500 – 14 000 = 9500
  • OBV du cinquième jour = 9500

Comme vous pouvez le constater, étant donné que le prix n’a pas changé le cinquième jour, l’OBV est resté égal au jour précédent.

Comment utiliser l’indicateur On-Balance Volume

De nos jours, les traders utilisent l’indicateur On-Balance Volume pour identifier les confirmations de tendance, les renversements de tendance (divergence), les marchés survendus et surachetés, etc.

Nous avons mentionné plus haut que les traders utilisent l’indicateur OBV pour repérer la présence des investisseurs institutionnels et des petits investisseurs. Maintenant, soyons pragmatiques et voyons comment vous pouvez en tirer parti.

Le meilleur moyen est de rechercher les divergences entre le prix et le volume. Ces divergences peuvent aider les traders techniques à reconnaître deux mouvements de marché à venir :

  • Les baisses de prix au comptant – lorsque le volume de trading diminue sans une diminution simultanée des prix ;
  • Les augmentations de prix au comptant – lorsque le volume de trading augmente sans une augmentation simultanée des prix ;

Si vous repérez de telles situations, c’est le signe qu’il pourrait y avoir des possibilités d’acheter/vendre à l’encontre des tendances incorrectes qui prévalent.

La façon la plus simple de tirer parti de ces situations est de vendre lorsque vous voyez le volume baisser sans être suivi d’une baisse immédiate des prix. Vous pouvez également acheter lorsque vous voyez le volume de trading augmenter sans que cela ne soit suivi d’une hausse des prix. L’indicateur OBV suggère que le prix suivra bientôt le volume dans les deux cas.

Les investisseurs institutionnels sophistiqués portent ce type de stratégie à un autre niveau. Ils font monter artificiellement le prix, juste pour que les petits investisseurs puissent suivre et ajouter à la tendance dominante. Les investisseurs de détail ne veulent souvent pas perdre l’occasion de profiter d’un momentum de marché potentiellement stable. C’est pourquoi ils se joignent à la foule une fois que le prix commence à augmenter. Et c’est à ce moment que les investisseurs institutionnels commencent à récolter des bénéfices en vendant aux investisseurs de détail qui viennent de rejoindre le mouvement.

Apprendre à appliquer l’indicateur OBV pour l’identification de ces pratiques vous aidera à vous tenir à l’écart de ces tendances instables et influencées artificiellement.

Dans quels marchés fonctionne l’indicateur OBV ?

Il convient de mentionner que, comme d’autres indicateurs de volume populaires tels que l’oscillateur de volume de Klinger, l’indice de volume négatif et l’indice de flux monétaire, l’indicateur OBV ne fonctionne que sur les marchés ayant un volume d’échange associé. Dans la plupart des cas, cela concerne les marchés éclairés et les lieux officiels.

Le trader ne devrait pas se fier à l’indicateur OBV comme pilier central de sa stratégie. Il s’agit simplement d’un outil complétant une stratégie stable et éprouvée. Le trading reposant sur l’analyse des volumes n’est pas viable en soi sur les marchés actuels.

L’inclure à vos graphiques

En tant qu’indicateur de suivi du volume, l’OBV est facile à lancer et ne nécessite aucun ajustement particulier. Les paramètres sont prédéfinis puisque l’On-Balance Volume ajuste automatiquement ses valeurs en fonction des calculs automatisés qu’il effectue.

Cependant, vous pouvez toujours changer la couleur ou l’épaisseur de la ligne de l’indicateur si vous trouvez cela important pour une meilleure expérience d’utilisateur. Par exemple, si la ligne est verte par défaut et que vous préférez regarder des graphiques de type « chandelier », vous pourriez vouloir changer la couleur de la ligne pour éviter des situations pouvant prêter à confusion.

Pour votre confort, vous pouvez également modifier la position où la case OBV apparaît sur votre graphique afin de mieux gérer votre espace de travail pour le trading.

Vous devriez vous assurer, lors de la mise en place de l’indicateur On-Balance Volume sur votre graphique, d’éviter de l’analyser dans des délais plus courts (moins de 4 heures) car ceux-ci présentent une forte volatilité, ce qui peut ajouter un bruit inutile.

Les divergences

Reconnaître les divergences de tendances est une compétence essentielle à posséder si vous voulez naviguer avec succès sur le monde du trading. L’OBV peut vous aider à cet égard. Il peut indiquer si le prix de l’instrument que vous tradez est sur le point de s’inverser ou de poursuivre la tendance.

Voici comment cela fonctionne en pratique. Dans une tendance haussière, nous avons une divergence lorsque le prix atteint des sommets plus élevés mais que l’OBV enregistre des sommets plus bas. C’est ce qu’on appelle une divergence baissière. Voici un exemple :

Bearish Divergence

En revanche, dans une tendance baissière, une divergence se produit lorsque le prix atteint des creux plus bas tandis que l’OBV atteint des creux plus élevés. C’est ce que nous appelons une divergence haussière et vous pouvez l’observer dans l’exemple ci-dessous.

Bullish Divergence

Lorsque l’OBV atteint un sommet plus faible, cela signifie que les tendances haussières s’affaiblissent, ce qui indique une pression de vente croissante. En revanche, lorsque l’OBV atteint un creux plus faible, cela signifie que les tendances baissières perdent du momentum et que la pression d’achat commence à s’intensifier.

Ces écarts entre le prix et le volume peuvent vous aider à prévoir les prochains renversements de tendance. Si vous regardez uniquement le prix, vous pouvez supposer que la tendance est sur le point de se poursuivre. Mais si vous ajoutez l’OBV, vous pouvez également obtenir un signe supplémentaire que la direction du prix est sur le point de changer.

Les lignes de tendance / la confirmation de tendance

Ceux qui utilisent souvent l’OBV sont les traders recherchant des confirmations de tendance ou essayant d’identifier correctement la force et la direction de la tendance en cours.

Le raisonnement ici est simple : si le prix d’un actif particulier augmente en harmonie avec le volume, vous avez la confirmation que la tendance est stable. Par exemple, si vous constatez une tendance haussière du prix se reflétant sur le volume, la théorie suggère que vous devez vous attendre à ce que la tendance se poursuive.

On-Balance Volume line slope

Il est également utile de tenir compte de la pente de la ligne OBV. Une tendance accompagnée d’une ligne OBV avec une pente plus forte indique qu’elle se renforce et que de nouveaux acteurs cherchent à entrer sur le marché.

Gardez également à l’esprit que si le changement de pente est trop radical, il peut aussi indiquer une tendance approchant de sa fin. Le raisonnement est le suivant : la psychologie du marché démontre que les traders ont tendance à être plus positifs lorsque la tendance touche à sa fin en raison des fluctuations récentes du marché dans le sens de la tendance. En ce sens, une ligne OBV trop raide signale que le sentiment du marché devient trop positif ou trop négatif. Par conséquent, un renversement de tendance pourrait être imminent.

Pour apporter une confirmation supplémentaire, le développeur initial de l’indicateur OBV et la plupart des traders qui l’appliquent suggèrent de le combiner avec une MM de 20 périodes.

Les stratégies de trading avec l’indicateur On-Balance Volume

Le fait que l’indicateur On-Balance Volume soit un outil aussi simple et direct, mais toutefois puissant, en fait un choix populaire pour tous les types de traders. Du débutant au professionnel, chaque acteur du marché reconnaît les avantages qu’il y a à compléter une stratégie de trading par l’ajout d’un indicateur de volume de trading.

Ce que tous ces traders ont en commun, c’est la règle de trading simple : toujours suivre et trader dans le sens de l’indicateur OBV.

Examinons quelques-unes des stratégies de trading les plus largement adoptées basées sur l’indicateur OBV.

Identifier les ruptures

Bien que cela ne soit pas conseillé, certains préfèrent trader en combinant simplement la tendance des prix et l’indicateur OBV. Cela peut s’avérer une stratégie facile à appliquer et relativement saine dans la recherche de ruptures.

Pour ce faire, les traders commencent par identifier des niveaux de support et de résistance puissants. Dans de nombreux cas, l’OBV peut aider à confirmer une rupture avant même que le prix ne monte ou ne descende. La raison en est que le volume est souvent une représentation claire de la pression d’achat/vente et qu’il influence le comportement des traders avant que le prix ne commence à le refléter.

Voici comment la stratégie se présente sur un graphique. Comme vous pouvez le voir, l’OBV rompt les canaux avant que le prix ne le fasse. Quelques instants plus tard, le prix suit et établit une nette tendance haussière.

On-Balance Volume Breakouts

Les traders utilisant l’OBV pour repérer les ruptures procèdent en ouvrant une position au niveau de prix où la rupture se produit, comme prévu par l’indicateur de volume. Enfin, ils la complètent par un ordre de vente stop serré (au-dessus/en dessous du swing le plus récent). Cela peut conduire à un bénéfice faible mais stable.

L’indicateur de volume permet également d’identifier les fausses ruptures. Les fausses ruptures se produisent lorsque le volume diminue ou même augmente légèrement par rapport à une rupture. Cela indique un manque d’intérêt et devrait servir de signal d’alarme pour une probabilité plus élevée de fausse rupture.

Cette stratégie fonctionne même avec les classes d’actifs dont le prix a tendance à varier pendant trop longtemps, les traders risquant alors de perdre leur concentration.

Identifier les mouvements d’épuisement

Le volume peut aider les traders à identifier les scénarios dans lesquels les acteurs du marché perdent du momentum, et ceux dans lesquels un changement stable dans la direction de la tendance est sur le point de se produire.

Ces situations sont ce qu’on appelle généralement un épuisement haussier ou baissier. Elles sont généralement suivies d’une divergence. L’idée est qu’un marché haussier doit s’accompagner d’un volume croissant. En effet, pour continuer à faire monter les prix, les acteurs du marché doivent faire preuve d’un enthousiasme croissant.

Les traders appliquent l’indicateur OBV pour identifier les marchés surachetés et survendus ayant une forte tendance à revenir à la moyenne. Pour ce faire, les traders examinent l’écart entre la ligne OBV et la tendance des prix. Si la tendance a trop évolué dans un sens ou dans l’autre tandis que l’OBV est à la traîne ou évolue en sens inverse, les traders expérimentés considèrent que c’est le bon moment pour entrer.

Voici la manière de le trader. Lorsque le prix atteint des sommets plus élevés mais que l’OBV marque des sommets plus bas, il y a de fortes chances que vous assistiez à un renversement de prix. Toutefois, il n’est pas conseillé de trader ces signaux immédiatement. Le mieux est d’ajouter un oscillateur pour vous aider à confirmer votre entrée.

Dans l’exemple ci-dessous, un signal valable est une clôture du prix en dessous de la ligne de tendance inférieure du canal haussier. Si l’OBV le confirme également, vous pouvez ouvrir une position courte une fois que le prix se ferme en dessous de la ligne de tendance.

On-Balance Volume trend line 1

Toutefois, pour appliquer cette mesure, il est essentiel de garder à l’esprit qu’un changement de prix sur un petit volume n’est pas un signal fort. Il est toujours préférable d’agir en réponse à un changement de prix sur un volume plus important. C’est parce que cela indique que quelque chose a fondamentalement changé.

Les exemples de trading utilisant l’indicateur On-Balance Volume

Observons maintenant un exemple de la manière d’utiliser l’On-Balance Volume pour repérer les situations où la tendance rebondit sur la ligne générale des prix et inverse son mouvement. Pour les besoins de cet exemple, nous utiliserons le titre GOOGL.

Pour mieux prévoir les changements de direction des prix, nous associons l’OBV avec une moyenne mobile sur 20 jours. Comme vous pouvez le constater, l’OBV suit de très près la MM sur certaines parties du graphique. Sur d’autres, il est très éloigné. La raison en est que nous avons choisi une période très volatile pour cet instrument particulier. En général, lorsque vous analysez des périodes plus longues (plus d’un jour), la volatilité sera plus faible. Cela signifie que l’utilisation des deux indicateurs doit aller de pair.

On-Balance Volume trend line 2

Chaque fois que l’indicateur On-Balance Volume passe en dessous de la MM puis repasse au-dessus, le prix rejette la ligne de tendance. Cela mène à un nouveau rebond et à un mouvement ascendant.

Les avantages et inconvénients d’utiliser l’indicateur On-Balance Volume

Bien qu’il soit sans doute l’indicateur de volume le plus populaire, l’OBV n’est pas exactement sans défaut. Il a ses avantages mais aussi des inconvénients notables. Certains d’entre eux peuvent s’avérer coûteux pour le trader s’il ne les prend pas en compte avant de mettre en place sa stratégie de trading.

Examinons les avantages et les inconvénients évidents de l’indicateur On-Balance Volume. Ils vous aideront à déterminer si cela vaut la peine de l’inclure dans votre plan de trading :

Les avantages de l’OBV

Simple et facile à utiliser même pour les débutants

Tout, du calcul à la façon dont il est tracé et aux signaux qu’il génère, peut être appris en quelques séances de trading. Bien entendu, vous devrez le maîtriser au fil du temps pour mieux distinguer le volume institutionnel du volume de détail. Il peut également y avoir des signaux factices et des flux d’ordres gonflés. Toutefois, dans l’ensemble, on peut dire sans risque de se tromper que l’OBV est l’un des indicateurs les plus faciles à utiliser pour les débutants.

Fonctionne sur tous les marchés

L’indicateur On-Balance Volume a fait ses preuves et fonctionne sur tous les marchés, qu’il s’agisse de capitaux propres, de titres à revenu fixe, de contrats à terme, de devises, de cryptomonnaies, etc. La seule condition est que le marché ait un volume d’échange associé et qu’il analyse sur des périodes plus longues.

Le meilleur outil à ajouter à une stratégie de trading avec des signaux basés sur le volume

La plupart des traders considèrent l’OBV comme le plus populaire de tous les indicateurs de volume. C’est un indicateur en temps réel, ce qui signifie qu’il fait partie des outils préférés des spéculateurs sur séance. Les investisseurs à long terme l’utilisent également. Il en va de même pour les professionnels souhaitant compléter leur analyse en y ajoutant des informations basées sur le volume.

Les inconvénients de l’OBV

Le volume est propice aux manipulations ces jours-ci

Les teneurs de marché et les traders à grande vitesse peuvent souvent gonfler les volumes en générant de faux ordres et en les annulant juste avant l’exécution. Une hausse massive du volume de trading peut faire dérailler l’indicateur pendant un certain temps. Si vous vous fiez uniquement à lui, il peut vous induire en erreur et vous pousser à précipiter votre décision de trading en raison d’une fausse tendance.

Nécessite une confiance aveugle

L’OBV est un indicateur avancé, ce qui signifie qu’il produit des signaux mais ne révèle pas grand-chose à leur sujet. L’information est limitée et le trader ne peut pas analyser les facteurs menant à un signal particulier. Par exemple, l’OBV ajoute/soustrait le même volume quelle que soit l’évolution du prix. Qu’il s’agisse de quelques centimes ou de quelques dollars.

Pour cette raison, nous considérons que l’indicateur n’est pas concluant en termes de données d’analyse des prix. Cela signifie que le trader doit réaliser un acte de foi pour chaque signal généré.

Ne peut pas être utilisé comme un outil de mesure autonome

Bien que l’on puisse en dire autant de presque tous les indicateurs, avec l’OBV, c’est encore plus le cas. En raison de l’absence de caractère concluant pour l’analyse des volumes, les traders doivent souvent compléter l’indicateur par d’autres, par exemple en ajoutant une ligne de MM à l’OBV pour rechercher les ruptures.

La différence entre l’indicateur On-Balance Volume et d’autres indicateurs

L’indicateur On-Balance Volume est sans doute l’indicateur de volume de trading le plus populaire. De nombreux traders le considèrent également comme l’un des plus fiables.

Pour déterminer si cela est vraiment le cas, la meilleure chose à faire est de le comparer avec les alternatives et de trouver les différences principales.

L’On-Balance Volume contre le volume delta cumulé

L’un des indicateurs auxquels les traders comparent souvent l’OBV est l’indicateur de volume delta cumulé. Cependant, outre le fait qu’ils sont des indicateurs de volume, ils n’ont pas beaucoup d’autres similitudes.

Tandis que l’OBV tient compte de tous les volumes, l’indicateur de volume delta cumulé ne reflète que le volume se produisant du côté de l’offre et de la demande. Il le fait en prenant les valeurs de delta de toutes les barres et en les combinant pour créer un graphique. L’indicateur est utile lorsque le trader essaie d’identifier la pression d’achat et de vente à différents niveaux de prix (c’est-à-dire, les swings hauts et les swings bas).

Considérez l’OBV comme l’indicateur le plus complet et le volume delta cumulé comme l’indicateur de niche. Alors que l’OBV vous donne un aperçu plus large, l’indicateur de delta cumulé ne montre que les extrêmes.

Les traders en flux d’ordres trouvent ces deux indicateurs utiles et peuvent les appliquer chacun selon la situation.

L’On-Balance Volume contre l’accumulation/distribution

L’indicateur OBV est similaire à celui de l’accumulation/distribution en ce sens qu’ils sont tous deux des indicateurs de momentum et qu’ils aident à repérer la présence des investisseurs institutionnels sur les marchés. Mais à part cela, les indicateurs sont très différents.

La principale différence réside dans la façon dont nous calculons les deux. Dans le cas de l’OBV, vous additionnez le volume des jours de hausse tout en soustrayant le volume des jours de baisse. Dans le cas de l’accumulation/distribution, la formule prend la position du prix actuel par rapport à sa fourchette de trading la plus récente et la multiplie par le volume de la période en question.

Cela signifie que l’indicateur A/D ne tient pas compte du prix de clôture antérieur. Il utilise également un multiplicateur basé sur le point exact dans la fourchette de la période où se situe le prix de clôture.

L’indicateur A/D prend en compte les forces motrices des fluctuations de prix. Cependant, il ne tient pas compte des variations de prix d’une période à l’autre. Cela peut créer des anomalies et induire en erreur les traders.

Cela ne veut pas dire qu’un indicateur est meilleur que l’autre. Nous les calculons simplement différemment. Cela signifie que les traders peuvent utiliser les signaux qu’ils génèrent pour les confirmer ou les rejeter mutuellement. Utilisés ensemble, les signaux forts des deux indicateurs peuvent signaler une pression d’achat claire. En revanche, la faiblesse des deux indicateurs doit être considérée comme un signe de pression à la vente.

Est-ce rentable d’utiliser l’indicateur OBV aujourd’hui ?

Pour répondre à cette question, nous devrions commencer par nous concentrer sur deux caractéristiques essentielles des marchés actuels – le volume et la volatilité. Toutes deux ont fait beaucoup de chemin depuis l’époque où l’indicateur OBV a été proposé pour la première fois dans les années 60.

Aujourd’hui, le volume et la volatilité du trading croissent tous les deux. Les marchés ont évolué d’une manière faisant que de nos jours, nous tradons plus que jamais à des prix beaucoup plus instables.

Observons maintenant ce que cela signifie dans le contexte de l’indicateur OBV.

Bien que l’indicateur OBV puisse fonctionner aussi bien sur les marchés à faible volume que sur les marchés à fort volume, il n’est pas fiable en période de volatilité. Les pics ou les chutes de prix à court terme, les « flash crashs », les annulations de transactions – tous ces facteurs typiques des marchés d’aujourd’hui affectent le volume de trading et déstabilisent les prix. Cela peut faire sortir l’OBV de ses limites et entraîner une augmentation de la génération de faux signaux.

Comme nous l’avons vu lors du Flash Crash, même un trader de détail peut déstabiliser toute une classe d’actifs en générant un volume de trading artificiel à partir de son ordinateur. Aujourd’hui, les marchés ont évolué sur le plan technologique mais sont plus fragiles.

L’On-Balance Volume vaut la peine d’être utilisé aujourd’hui si vous l’appliquez avec d’autres indicateurs. Ainsi, il peut aider à mieux identifier les inversions, confirmations ou divergences de tendance, complétant ainsi votre stratégie de trading.

Cependant, dans le contexte du marché actuel, ce n’est pas rentable de l’utiliser seul. Utiliser l’OBV comme seul indicateur sur lequel baser votre stratégie mène au désastre.

F.A.Q

Abordons les questions les plus populaires concernant l’indicateur On-Balance Volume et son application :

Qu’est-ce qu’un On-Balance Volume négatif signifie ?

Un On-Balance Volume négatif signifie deux choses – 1) le prix d’aujourd’hui est inférieur au cours de clôture d’hier ; 2) le volume de trading d’aujourd’hui est supérieur à celui d’hier. Un On-Balance Volume négatif signale généralement une pression de vente accrue et une tendance baissière potentielle.

Quelle est la précision de l’On-Balance Volume ?

L’On-Balance Volume est plus précis lorsque le marché est stable. Comme lorsque les niveaux de volatilité sont faibles, et surtout lorsque vous l’appliquez sur des périodes plus longues. L’indicateur peut aider à identifier les renversements de tendance ou les confirmations. Toutefois, vous ne devriez pas vous fier à ses signaux comme seule raison de trader. L’OBV est plus précis lorsque vous l’appliquez en même temps que d’autres indicateurs.