Earn2Trade Blog
Psychologie du trading

La psychologie du trading et son importance -Astuces pour un état d’esprit gagnant

La psychologie du trading est tout aussi importante pour un investisseur que ses connaissances et sa capacité à apprendre. Si nous éliminons les différentes couches de la mentalité de trading, elle peut se résumer en une phrase : comment faire face au ratio risque/récompense ? Beaucoup de gens supposent automatiquement que les traders sont des « preneurs de risques » alors que ce n’est pas nécessairement le cas. La discipline est tout aussi importante que la capacité à repérer une opportunité et à la saisir.

Qu’est-ce que la psychologie du trading ?

Quand on parle de psychologie du trading, il y a de nombreuses émotions/compétences à prendre en compte, décrites comme les deux faces d’une même pièce. Par exemple, un trader doit être vif d’esprit mais doit aussi avoir réfléchi à sa prochaine action. Il doit faire preuve d’un certain degré de discipline et comprendre son instinct concernant une opportunité de trading particulière. Ainsi, pour chaque émotion associée à la psychologie du trading, il faut aussi tenir compte de son contraire.

Beaucoup de gens attribuent le succès des athlètes de haut niveau à un talent inné. Il y a beaucoup de vrai là-dedans mais l’entraînement et la discipline jouent également un rôle majeur. Pour accéder aux échelons supérieurs d’une activité ou d’un domaine, il faut avoir ce petit plus. Tous les investisseurs ne sont pas non plus des traders nés. Dans cet article, nous verrons comment atteindre ce stade.

Pourquoi la psychologie du trading est-elle importante ?

Les traders doivent être résolus et avoir la capacité d’agir immédiatement. En même temps, ils doivent aussi être capables de rester calmes à tout moment. Ils doivent à la fois prendre des risques et faire preuve d’une certaine prudence. Ces émotions et ces actions ne sont-elles pas contre-productives ?

Dans un instant, nous examinerons deux des principales émotions dominant l’esprit de certains traders – la peur et l’avidité. Une autre émotion qui est souvent négligée lorsque l’on considère les attitudes et les actions d’un trader est l’orgueil. Cela est résumé dans la citation suivante :

« Vous devez être conscient de quand il faut sortir, ou abandonner la perte, et ne pas laisser l’anxiété vous inciter à réessayer. » – Warren Buffett

En tant que trader et investisseur, vous devez également faire preuve de patience :

« Le marché est un appareil pour transférer de l’argent de l’impatient au patient. » – Warren Buffet

Au début, même les traders les plus doués doivent poser les bases de leur succès futur. Sur une période relativement courte, un trader peut ressentir des émotions des deux côtés du spectre. La façon dont il maîtrise ses émotions, contrôle ses schémas de pensée et reste concentré déterminera son succès. Cependant, une fois que vous avez cessé d’apprendre, vous finissez en perdition.

Quelles émotions affectent le plus votre trading ?

Il existe de nombreuses émotions différentes associées aux bons traders et aux traders d’élite. Deux des émotions les plus souvent évoquées sont la peur et l’avidité.

La relation entre la peur et le ratio risque/récompense

Malheureusement pour de nombreux traders, la peur est une émotion pouvant rapidement dominer leur état d’esprit et dicter leurs actions. Cette émotion peut amener les traders à fermer une position rentable trop tôt, générant ainsi un rendement inférieur à la norme. Ils ont tendance à trop se concentrer sur le rendement réel au lieu d’ajuster continuellement le ratio risque/récompense. À un moment donné, cela peut indiquer qu’il reste un important potentiel de hausse pour un risque supplémentaire relativement faible. Bien qu’il ne soit « jamais mauvais de prendre un profit », il existe aussi un autre dicton sur le marché boursier :

« Faites fonctionner vos valeurs en hausses, réduisez vos valeurs en baisse » – Anonyme

Ceux qui ne sont pas disciplinés, concentrés et qui ne se sont pas pleinement plongés dans l’investissement font souvent exactement le contraire. Ils font fonctionner leurs transactions perdantes, avec un orgueil leur causant du tort, tout en réduisant leurs valeurs en hausse afin de pouvoir au moins « encaisser » un certain bénéfice. Il est facile de se laisser entraîner dans cet état d’esprit ultra prudent et très néfaste, mais c’est dangereux pour un trader en investissement.

La relation entre la cupidité et le ratio risque/récompense.

Quelqu’un ayant une bonne psychologie du trading appréciera l’évolution du ratio risque/récompense à mesure que les contrats à terme ou d’autres prix d’actifs évolueront en sa faveur. Cette personne « laissera quelque chose à la personne suivante », ce qui peut sembler un peu bizarre. Cela signifie que les traders expérimentés seraient heureux de vendre juste avant le sommet du marché, avant que le ruissellement des vendeurs ne se transforme en raz-de-marée.

« La tendance est votre amie jusqu’à la fin quand elle se plie. » – Ed Seykota

Ceux qui ne comprennent pas pleinement le ratio risque/récompense en constante évolution tenteront de retirer jusqu’au dernier dollar de leur investissement, même si la récompense supplémentaire ne justifie pas le risque. La cupidité est une émotion très forte et l’ennemie jurée de nombreux traders. N’oubliez pas qu’il existe une corrélation directe entre le risque et la récompense. S’il n’y avait pas de risque, il n’y aurait pas de récompense. Cela est vraiment aussi simple que cela.

Les erreurs courantes causées par le mauvais état d’esprit

Vous êtes probablement en train de commencer à réfléchir à la manière dont vous pouvez changer votre état d’esprit et améliorer vos propres résultats de trading et être plus flexible. Nous allons maintenant vous donner des exemples d’erreurs courantes causées par un mauvais état d’esprit que la psychologie du trading peut vous aider à éviter.

Trouver des informations correspondant à votre théorie

Cela vous semble familier ? Parfois, en tant que traders, nous voyons ce que nous voulons voir et ignorons les informations ne correspondant pas à nos croyances (nos points de vue prédéterminés). Un trader expérimenté verrait les deux côtés de l’argument, serait capable de les peser l’un contre l’autre et d’arriver à une conclusion raisonnable. De nombreux traders ont déjà pris leur décision quant à leur prochain investissement avant même d’avoir examiné les fondamentaux.

Les pertes pèsent lourdement sur votre cœur

Bien que la perspective d’une perte ne doive jamais être prise à la légère, tout doit être jugé en termes relatifs. Si vous avez pris une option et que le marché s’est retourné contre vous mais que vous avez vendu lors du premier ralentissement, alors en termes relatifs, vous avez pris la bonne décision. Oui, vous avez peut-être été malmené à court terme, mais cela aurait pu être bien pire. Il est important de ne pas se focaliser sur les pertes, d’en tirer des leçons mais de ne pas les laisser dicter vos futures transactions. La conséquence la plus courante est de réduire vos valeurs en hausse trop tôt.

L’esprit sur la matière

L’histoire se répète régulièrement, dans tous les domaines. Cela est plus pertinent pour les marchés que pour beaucoup d’autres mais tirer les bonnes conclusions peut être difficile pour de nombreux traders. Lorsque l’on est confronté à des faits et des chiffres concernant un investissement, il est facile, inconsciemment, de se rappeler des expériences « similaires » d’années précédentes. Qu’il s’agisse d’une expérience positive ou négative, très souvent, cela peut brouiller votre jugement – même si les faits et les chiffres, sous la forme du ratio risque/récompense actuel, sont sous vos yeux. Les choses changent. Rien ne reste pareil pour toujours !

Suivre, comme des agneaux à l’abattoir

Il existe de nombreux exemples où des traders se sont gravement brûlés les ailes en suivant des tendances, comme s’ils suivaient des agneaux à l’abattoir. La récente volatilité du cours de l’action GameStop (GME) en constitue un exemple :

L'effet de la psychologie de trading sur GameStop
Source : Yahoo! Finance

Lorsque la pandémie de coronavirus a eu un impact énorme sur les ventes de l’entreprise, le cours de l’action était à un chiffre et l’on s’attendait à de graves difficultés financières. Les fonds spéculatifs ont pris des positions courtes, faisant connaître leurs opinions à l’ensemble de la communauté des investisseurs. Comme une prophétie se réalisant par elle-même, le cours de l’action a subi une énorme pression dans les premiers temps. Cependant, les membres du site web Reddit ont senti qu’il y avait une opportunité et se sont engagés dans ce qu’on appelle une liquidation forcée des positions courtes.

Les tendances risquées

Pour comprendre cette situation, nous devons mettre de côté les fondamentaux de l’entreprise pendant un moment. Lorsque des milliers d’investisseurs ont commencé à acheter des actions GameStop, cela a provoqué une énorme augmentation du prix de l’action. L’énorme volume de positions courtes a exacerbé le resserrement des prix. Les actions sont alors passées de moins de 10 $ à un sommet intrajournalier approchant les 300 $. Cependant, que se passe-t-il si la situation financière fondamentale de l’entreprise est aussi mauvaise qu’on le pensait ?

Alors que ceux ayant court-circuité l’action avant la hausse phénoménale sont confrontés à des pertes de plusieurs milliards de dollars, cette hausse « artificielle » du cours de l’action a créé encore plus d’opportunités de court-circuiter l’action. Le phénomène du « pouvoir des investisseurs privés » fait les grands titres, mais si les fondamentaux sont faibles, le cours finira par revenir à la « valeur correcte ». La chute qui s’en est suivie, à environ 100 $, a été brutale. Cependant, ceux qui ont vendu l’action à la baisse à près de 500 $ gagnent maintenant beaucoup d’argent.

Il n’y a rien de mal à gagner de l’argent en suivant la tendance. Mais pour reprendre l’image de l’agneau, une fois que vous apercevez l’abattoir, il est temps de faire marche arrière. En tant qu’investisseur, trader, personne confrontée à la réalité de la situation, vous devez réagir rapidement.

Ne vous laissez pas submerger par vos émotions lors des investissements

Beaucoup d’entre nous se souviennent encore de notre première grosse transaction réalisée, l’achat d’un contrat à terme avant que le marché n’ait explosé. Que cela nous plaise ou non, nous sommes tous humains dans notre façon de penser. S’il y a un moment et un endroit pour devenir sentimental, ce n’est pas lorsque vous décidez de votre prochaine position de trading !

De nombreux traders accomplis considèrent les contrats à terme, les actions et les autres actifs comme des « boîtes vides ». S’il n’y a rien dans ces boîtes, il n’y a rien de sentimental et rien qui puisse faire fléchir votre instinct naturel de trader. Cela ne signifie pas que vous ne devez pas tirer des leçons de chaque investissement, qu’il soit réussi ou non. Toutefois, ne supposez pas automatiquement que l’histoire se répète. Le moment où vous investissez aveuglément, en croyant que quelque chose est inévitable, est souvent celui où la tendance change de façon irrémédiable.

Comment la psychologie du trading peut vous aider à éviter ces erreurs ?

En résumé, il existe de nombreuses façons dont la psychologie du trading peut vous aider à éviter les erreurs de jugement ci-dessus et empêcher que votre esprit ne s’embrouille :

Examinez les avantages et inconvénients de chaque investissement

Examinez les avantages et les inconvénients de chaque investissement, les raisons potentielles d’acheter et les raisons potentielles de vendre. Vous pourrez ainsi adopter une approche équilibrée et non biaisée par votre façon de penser. Il est important de ne pas chercher des faits et des chiffres soutenant vos idées préconçues. Cela est très dangereux !

Ne laissez pas les pertes dicter vos décisions futures

Réduisez vos pertes et faites fonctionner vos valeurs en hausse. Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, nous irons plus loin avec ce commentaire particulier. Ne laissez pas les pertes du passé, expériences souvent inconfortables, vous faire perdre de vue votre ratio risque/récompense. Les traders accomplis n’oublieront pas leurs pertes, mais ils ne les laisseront pas obscurcir leur jugement à l’avenir. Pensez à faire table rase après chaque transaction.

Le cerveau est un organe puissant

L’esprit sur la matière, l’histoire qui se répète ; ce sont des pensées communes tourbillonnant dans nos esprits. Un trader accompli développera une opinion équilibrée sur une position particulière, en assumant les avantages et les inconvénients qui lui sont présentés aujourd’hui. Un trader qui échoue ne tiendra pas compte des faits et des chiffres qu’il a devant lui. Il reviendra sur les expériences anecdotiques des années passées et donnera plus de poids à ces réflexions. Dites-vous simplement que les souvenirs que vous avez d’incidents survenus il y a des semaines, des mois ou des années deviennent souvent flous. En effet, à l’occasion, il est facile de réécrire l’histoire dans votre propre esprit, ce qui, encore une fois, est très dangereux en tant que trader.

La tendance est votre amie jusqu’à ce qu’elle change

C’est vrai ce qu’on dit ; la tendance est votre amie quand il s’agit des marchés d’investissement. Cependant, à l’instar de l’agneau intelligent qui fait demi-tour, qui va dans la direction opposée, dès qu’il aperçoit l’abattoir, ne vous laissez pas aspirer. La puissance du momentum peut créer une énorme volatilité à court terme dans les indices du marché, les contrats à terme et tout autre type d’investissement.

Cependant, une fois que le ratio offre/demande s’équilibre, les choses peuvent être très différentes. Beaucoup de gens pensent que la décision la plus difficile à prendre est de savoir quand acheter des contrats à terme. À bien des égards, la décision la plus difficile est de savoir quand les vendre et fermer sa position.

11 astuces de psychologie du trading pour vous redonner le bon état d’esprit

Nous allons maintenant examiner plusieurs astuces pour vous redonner le bon état d’esprit et commencer à encaisser des bénéfices de trading. Bien que plusieurs de ces astuces semblent « évidentes », soyez honnêtes, les suivez-vous ?

1. Ne cessez jamais d’apprendre

Que vous veniez d’entrer dans l’arène du trading des investissements ou que vous ayez des décennies d’expérience, ne cessez jamais d’apprendre. Le moment où vous pensez « tout savoir » est celui où le marché vous poignardera dans le dos et vous laissera dans la misère. Après tout, même Warren Buffett ne cesse d’apprendre. Il admet volontiers qu’il ne comprend pas la nouvelle vague technologique mais que ses collègues la comprennent.

2. Croyez en vous

Si vous ne croyez pas à vos propres recherches, à votre instinct et à vos propres idées, pourquoi investissez-vous ? Pourquoi ne pas simplement donner votre argent à une société d’investissement tierce, la laisser facturer des frais de gestion et le lui laisser ? Si vous vous contentez de « suivre la tendance », quand savez-vous quel est le bon moment pour entrer et le bon moment pour sortir, si vous ne faites pas confiance à votre propre jugement ?

3. Les erreurs se produisent

Si vous vous tournez vers le trading d’investissements avec l’idée que vous ne ferez jamais d’erreur, vous vivez dans un monde imaginaire. Si vous ne parvenez pas à accumuler des pertes, soit vous réalisez peu de transactions, soit vous travaillez sur un ratio risque/récompense très bas. Sur le plan psychologique, il est prouvé que les pertes vous frappent plus durement que les bénéfices. La psychologie du trading ne vous aidera pas à éviter complètement les erreurs. Il est donc inestimable d’en tirer des leçons.

4. Évoluez avec votre temps

Les dinosaures ont disparu pour une raison. La même chose vous arrivera si vous n’apprenez pas à évoluer avec votre temps. Le marché des contrats à terme s’avère particulièrement populaire auprès des spéculateurs sur séance et de ceux cherchant à réaliser des bénéfices à court terme. Il n’y a rien de mal à soutenir vos propres recherches, vos propres idées, et si les lignes de tendance et les schémas des graphiques le confirment, alors c’est encore mieux. Utilisez tous les outils à votre disposition.

5. Visualisez votre trading

Il n’y a pas de meilleur sentiment que de réaliser un bénéfice, bien qu’éviter de grosses pertes ne soit pas loin derrière ! Alors, que vous ayez une position longue ou courte sur les contrats à terme, visualisez votre trading, comment vous imaginez l’évolution de votre position et le niveau de bénéfices dont vous seriez satisfait. Lorsque vous imaginez que votre transaction est en train de se dérouler, souvenez-vous de ce sentiment de joie lorsque vous réalisez ce « bénéfice ». Concentrez-vous sur ce sentiment, ressentez-le et faites-en votre cible.

6. Ne rejetez pas les opinions alternatives

Bien que cela puisse avoir le même aspect et la même impression que « Ne cessez jamais d’apprendre », cela est très différent. Vous pouvez chercher à être long sur une position de contrat à terme alors que d’autres peuvent voir apparaître une position courte. Ne négligez pas leurs autres opinions. Lisez-les, écoutez-les, prenez-les en compte et présentez ensuite vos propres arguments sur papier ou dans votre esprit. Si vous croyez toujours vraiment à votre argument, foncez !

7. Faites fonctionner vos valeurs en hausse, réduisez vos pertes

Qu’il s’agisse d’actions, de contrats à terme ou de tout autre type d’investissement, il est conseillé de faire fonctionner vos valeurs en hausse et de réduire vos valeurs en baisse. Bizarrement, beaucoup de gens font exactement le contraire parce qu’ils paniquent et vendent trop tôt tout en laissant leurs pertes s’accroître de façon incontrôlée. Si vous réussissez à faire fonctionner vos valeurs en hausse et à réduire vos valeurs en baisse, vous devriez avoir une carrière exceptionnelle de trader !

8. Ne misez jamais tout sur une « certitude absolue »

S’il y a un rendement important à obtenir, alors, par définition, il y a un risque important – c’est la base de l’investissement. De nombreux traders sont tentés de tout miser sur quelque chose auquel ils croient avec une certitude absolue, surtout lorsqu’ils essaient de se remettre de leurs récentes pertes. Il n’existe pas de « certitude absolue ». Une partie importante de la psychologie du trading consiste à s’abstenir d’augmenter son profil de risque en période de difficultés. Vous ne jouez pas au poker !

9. Soyez flexible, rien n’est gravé dans le marbre

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, il y a un certain degré de satisfaction à visualiser une transaction de contrat à terme se déroulant parfaitement comme prévu. Cependant, les choses changent, d’autres opportunités apparaissent et il est donc important d’être flexible. Nous ne suggérons pas de sauter entre différents contrats à terme pour le plaisir, mais rien ne doit être gravé dans le marbre. Restez ouvert d’esprit à tout moment !

10. Ne prenez que des risques calculés

Il existe une idée fausse courante selon laquelle le risque élevé est un élément central de la psychologie du trading. Si certaines transactions peuvent sembler risquées, vous devez prendre en compte les deux côtés du calcul. Si le risque est important, le trader a décidé qu’il peut y avoir une hausse encore plus importante. Si le risque est plus grand que les gains potentiels, cela n’a pas de sens. Vous ne « soutiendrez jamais le gagnant » à chaque fois, mais vous pouvez réduire le nombre de duds en surveillant et en comprenant la formule risque/récompense.

11. Contrôlez vos émotions

Enfin et surtout, tous les traders accomplis maîtriseront leurs émotions tout en étant flexibles et réalistes. Ils peuvent utiliser des limites de stop-loss pour réduire les risques mais ils ne paniqueront jamais par rapport à une position sans y avoir réfléchi. Comme on dit, « agissez dans la précipitation, repentez-vous à loisir » – une chose que de nombreux traders doivent se rappeler.

Si cela permet d’évacuer d’autres émotions, considérez chaque investissement comme une boîte vide. Il n’y a rien dans la boîte, donc vous n’aurez pas d’opinion, et vous ne pourrez pas faire le lien avec les investissements historiques. Il y a une différence entre utiliser vos émotions comme outil d’investissement et contrôler vos émotions.

Une comparaison entre les gagnants et les perdants dans le trading

Il existe de nombreux comportements où l’on distingue les gagnants des perdants et les rêveurs des réalistes. Deux éléments principaux ressortent de cet article, la nécessité de contrôler ses émotions et de comprendre les différentes opinions et les différents contre-arguments.

Les gagnantsLes perdants
N’ont pas de lien émotionnel vis-à-vis d’un investissementFont de l’investissement une affaire trop personnelle et émotionnelle
Visualisent le dénouement pour chaque transactionNe parviennent pas à reconnaître les stratégies d’entrée/de sortie
Prennent les opinions des autres en compteCroient fermement qu’ils savent tout
Sont assez courageux pour réduire leurs pertesNe peuvent pas accepter qu’ils se soient « trompés 
Ne laissent pas la panique pénétrer leur espritAgissent dans la précipitation, se repentent à loisir
Envisagent la diversification et les optionsS’investissent pleinement dans quelque chose avec une « certitude absolue »
Ont le courage de suivre leurs propres convictionsSe laissent trop influencer par des tiers
S’en tiennent à ce qu’ils saventSuivent aveuglément la tendance
Maximisent les bénéfices sans être cupidesPourchassent continuellement ce dernier dollar de bénéfice
Adoptent une approche réaliste par rapport aux retours d’investissementS’attendent à des rendements irréalistes

En réalité, les comportements dans la colonne de gauche sont exactement à l’opposé de ceux de droite. Ainsi, dans les premiers temps, vous remarquerez probablement un certain nombre de vos comportements de chaque côté du tableau. Si vous pouvez faire passer les arguments de la colonne des perdants à celle des gagnants, cela aura un impact énorme sur le rendement de vos investissements à long terme.

Conclusion sur la psychologie du trading

Tout comme certaines personnes sont douées pour diriger de grands conglomérats ou représenter leur pays aux Jeux olympiques, beaucoup de gens ont des affinités avec la psychologie du trading. Ils peuvent ne pas le savoir au début, ils peuvent avoir besoin d’un élément de formation, mais certaines personnes ont une compétence inestimable pour repérer les déséquilibres du ratio risque/récompense.

Ces traders peuvent sembler arrogants et peu enclins à écouter le point de vue des autres au premier abord. En réalité, ils sont constamment à la recherche d’opinions alternatives pour remettre en question leurs propres idées d’investissement. Les rouages de la psychologie du trading tournent autour des émotions et de la capacité à entretenir des pensées alternatives. Cependant, tous les traders accomplis auront également un degré élevé de confiance en eux.

Après tout, si vous ne croyez pas en vos idées d’investissement, pourquoi envisagez-vous de devenir un trader ?