Earn2Trade Blog
Retracements de Fibonacci

Que sont les retracements de Fibonacci et comment les utiliser ?

Le concept des retracements de Fibonacci est simple. Il s’agit d’un indicateur technique ajoutant des lignes horizontales à votre graphique pour indiquer les niveaux notables de support et de résistance. Vous pouvez les utiliser sur n’importe quel indice, graphique de contrats à terme, graphique de devises, etc. De nombreux traders considèrent les retracements de Fibonacci comme une source fiable de signaux d’achat et de vente. Ces signaux sont basés sur divers retracements progressifs entre le swing low et le swing high du graphique. De nombreux traders croient tellement en ces signaux qu’ils finissent souvent par devenir une prophétie auto-réalisatrice. D’autres traders utilisent les retracements de Fibonacci avec d’autres formes d’analyse technique. Dans cet article, nous allons examiner de plus près l’outil des retracements de Fibonacci.

Que sont les retracements de Fibonacci ?

Commençons par un bref rappel historique. À en croire son nom, on pourrait penser que Fibonacci était un célèbre artiste ou musicien italien. En réalité, il n’était ni l’un ni l’autre. Il s’agit en fait d’un mathématicien né en 1170. Son nom d’origine était Léonard de Pise. Il n’a obtenu le nom de Fibonacci qu’après son décès, souvent attribuée à l’historien Guillaume Libri. Le nom était un portemanteau de filius Bonacci, qui signifie fils de Bonacci.

Il est juste de dire que la théorie des nombres de Fibonacci suscite une grande controverse parmi les traders. Ceux qui la défendent affirment que ces nombres se reproduisent spontanément dans la nature, l’architecture et de nombreux autres domaines de l’existence. Cela suggère que les modèles qu’ils forment ont une signification inhérente que nous pouvons également appliquer au trading. Le contre-argument typique est que ceci est simplement une fonction de la psychologie des foules. Lorsqu’un nombre suffisant de traders pensent que ces chiffres sont significatifs, cela peut faire bouger l’ensemble du marché s’ils agissent simultanément.

Vous pourriez aussi apprécier :

La séquence de Fibonacci

La séquence de Fibonacci réelle est 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89 et ainsi de suite. En gros, chaque nouveau nombre est la somme des deux nombres précédents. Alors comment ces nombres nous donnent-ils les niveaux de retracement de Fibonacci ? Au fur et à mesure de la séquence, chaque nombre se rapproche de plus en plus de 61,8 % du nombre suivant. C’est ainsi que l’on obtient le premier niveau de retracement : 55/89 = 61,8 %. Le deuxième niveau est un nombre quelconque divisé par le deuxième nombre à droite. Par exemple, 34/89 = 38,2 %. Le troisième niveau correspond à la division par le troisième nombre à droite, c’est-à-dire 21/89 = 23,6 %.

En suivant cette logique, diviser 1 par 1 vous donne 100 %, et 1 par 2 est 50 %. Cela donne également des niveaux de retracement relatifs de 100 % et 50 %. Lorsque vous alignez les chiffres, vous voyez une séquence presque symétrique. Cependant, il manque quelque chose.

23,6 %
38,2 %
50 %
61,8 %
100 %

Pour la rendre complètement symétrique, nous devons ajouter un niveau de retracement supplémentaire. Soustrayez 23,6 % de 100 % pour obtenir notre niveau de retracement final à 76,4 %. La séquence finale devrait ressembler à ceci :

23,6 %
38,2 %
50 %
61,8 %
76,4 %
100 %

Maintenant que la séquence est terminée, il est temps de se demander si ces pourcentages ont une valeur réelle. Que vous observiez la forme de la coquille d’un escargot, les pétales d’une fleur, les feuilles ou les branches d’un arbre ou même le schéma reproductif des lapins, vous trouverez la séquence de Fibonacci qui se répète sans cesse. Puisqu’elle est si courante, pourquoi ne pas essayer de l’appliquer au trading ?

Comment fonctionnent les retracements de Fibonacci ?

Nous avons ajouté les différentes lignes de retracement de Fibonacci au graphique ci-dessous. Comme vous le verrez bientôt, il y a une méthode derrière cette folie. L’idée est simple : à la baisse, les lignes de retracement de Fibonacci agissent comme des lignes de support. À l’inverse, à la hausse, elles constituent une forme de résistance. Imaginons, par exemple, que le prix s’écrase sur le support de la ligne de retracement de 23,6 %. La prochaine ligne de support puissante sera la ligne de retracement de 38,2 %. Ensuite, c’est 50 % jusqu’au retracement complet jusqu’au niveau bas de l’oscillation originale. Comme vous le verrez sur le graphique de l’indice E-Mini S&P 500, la ligne de support de la tendance ne s’élargit pas. Au contraire, elle diminue. Ce que nous finissons par observer, c’est la tendance devenant de plus en plus forte.

Il y aura évidemment des occasions où une chute sera temporaire et ne constituera qu’un rééquilibrage entre les périodes baissières et haussières. C’est un peu comme lorsque vous versez davantage d’eau dans un récipient et que la surface ondule puis se calme. Il s’agit d’un mélange naturel de différents investisseurs. D’un côté, vous avez ceux qui prennent leurs bénéfices sur les investissements aux niveaux inférieurs. De l’autre, il y a ceux qui cherchent à tirer avantage de la tendance haussière mais qui attendent toujours un retracement à court terme. De nombreux traders utilisent également les différents niveaux de retracement de Fibonacci comme limites stop-loss ou comme un moyen de protéger les bénéfices. En général, la tendance semble changer.

Comment calculer les retracements de Fibonacci ?

Utilisons le graphique ci-dessus comme base pour analyser l’outil de retracement de Fibonacci. Comme vous pouvez le constater, tout est basé sur le swing low et le swing high. Dans l’exemple ci-dessus, le swing low de l’indice E-Mini S&P 500 est de 3126,25. Le swing high est de 3169.25. Ces deux chiffres sont indiqués dans les cases blanches. Les facteurs de retracement pour la théorie de Fibonacci sont les suivants :-

  • 23,6 %
  • 38,2 %
  • 61,8 %
  • 76,4 %

Si nous prenons la différence entre le swing high et le swing low (3169,25-3126,25), nous obtenons un écart de 43. C’est à ce moment-là que nous nous tournons vers notre fidèle tableur pour qu’il réalise les calculs pour nous. Appliquons simplement les lignes de retracement de tout à l’heure au graphique ci-dessus. Cela nous donne les chiffres suivants :

  • 3159,00
  • 3152,50
  • 3142,50
  • 3136,25

À ce stade, nous pouvons reconnaître que le graphique commence à être un peu encombré. Malgré cela, de nombreux traders ajoutent une ligne de tendance supplémentaire à 50 %. Dans cet exemple, il s’agit de 3147,75. Tout cela semble très technique. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Devrions-nous acheter à la ligne de tendance ou vendre à la ligne de tendance ? Peut-être surveiller son prix jusqu’à ce que d’autres dictent la direction ? C’est là que tout le concept de la théorie des retracements de Fibonacci est remis en question.

Comment utiliser les retracements de Fibonacci

Le graphique de l’indice E-Mini S&P 500 illustre parfaitement comment utiliser les retracements de Fibonacci pour améliorer vos stratégies de trading. Il convient de mentionner que si de nombreux traders utilisent les niveaux de Fibonacci pour envisager leur prochaine action, ils ne s’arrêtent pas là. Ils peuvent également prendre en compte les tendances à plus long terme. Celles-ci peuvent dans certains cas renforcer l’argument en faveur de l’utilisation des retracements de Fibonacci. Voyons donc comment les traders ont pu tirer leur épingle du jeu pendant la période de volatilité relative mentionnée ci-dessus.

L’appliquer en pratique

Dans ce cas, vous pouvez voir le niveau de swing low à 3126,25. Puis, le swing high à 3169.25. Cela nous donne notre fourchette actuelle de 43. Lorsque l’indice atteint le sommet à court terme, nous calculons immédiatement les différents niveaux de retracements de Fibonacci. Il est intéressant de mentionner qu’il existe un fort support au niveau de retracement de 23,6 %. Cela conduit à une fourchette de trading relativement étroite lors des premiers jours suivant le sommet. Vous pouvez voir des occasions où l’indice a plongé sous ce niveau de support, mais il a ensuite rebondi sur la ligne de tendance de retracement de 38,2 %. Jusqu’à présent, tout va bien.

A relatively short period of stagnation between the first/second trendlines, then suddenly, it Il y a eu une période relativement courte de stagnation entre la première et la deuxième ligne de tendance, puis soudainement, elle s’est transformée en une tendance haussière. L’indice a franchi le niveau de retracement de 23,6 % (initialement une ligne de support) qui était devenu une résistance. Ce que beaucoup décriraient comme une période de consolidation s’est ensuite transformé en une reprise de la tendance haussière précédente. Où s’arrêterait-elle ? Il est fascinant de constater qu’une fois le sommet de 3169,25 atteint, l’appétit de pousser l’indice vers de nouveaux territoires était limité. L’indice a commencé à baisser, la tendance était en train de changer et il a très rapidement commencé à s’écraser sur les niveaux de support. Il y avait un degré limité de support entre les premier et deuxième niveaux de retracements de Fibonacci. Malgré tout, il s’agissait d’une puissante tendance baissière. Nous avons pu voir l’indice s’écraser sur les divers niveaux de support.

Le retracement complet

Bien que cela ne soit pas aussi rare que beaucoup de gens le supposent, nous avons assisté à un retracement complet jusqu’au swing low précédent, voire en dessous (retracement de 100 %). Les fondamentaux avaient manifestement changé et les investisseurs ont pris leurs jambes à leur cou. La raison en est qu’il n’y avait qu’un support minimal sur le chemin de la baisse, même après avoir franchi avec fracas le niveau de retracement de 100 %. Regardez à droite du graphique. Vous constaterez éventuellement une reprise partielle. Nous pouvons observer une forte évidence que les niveaux de retracements de Fibonacci se sont avérés être à la fois une résistance et un support. C’est fascinant !

Comment utiliser les retracements de Fibonacci avec l’action des prix

L’incorporation des niveaux de retracement de Fibonacci dans l’action des prix s’est avérée extrêmement lucrative pour de nombreux traders. En termes simples, les investisseurs se concentrent d’abord de façon très poussée sur les niveaux de retracement de Fibonacci. Ensuite, ils incorporent leur propre opinion. Dans de nombreux cas, ils se basent sur les mouvements historiques des prix, la résistance et le support. Quelle que soit la technicité de votre stratégie de trading, il est difficile d’éviter complètement d’impliquer votre ego.

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte lors de l’utilisation de l’action des prix. En particulier lorsque l’on analyse les nombreuses tendances, que nous voyons se répéter encore et encore. L’une des tendances les plus courantes tourne autour du niveau de retracement de 50 %, pouvant se produire pour plusieurs raisons :

  • L’indice est simplement suracheté
  • Les preneurs de bénéfices prennent le contrôle et entraînent l’indice à la baisse
  • Une sur-exubérance
  • Les acheteurs prennent le contrôle au niveau de retracement de 50 %

Beaucoup d’entre vous liront ce passage avec un certain scepticisme. Vous serez peut-être même carrément incrédules. Si vous avez encore des doutes, jetons un coup d’œil au graphique suivant :

Le retracement de 50 %

Examinons le point où l’indice a rebondi. Il s’est produit au niveau du retracement de 50 % entre le swing low initial à 3035,25 et le swing high à 3074,75. En évoluant vers de nouveaux niveaux plus élevés, le swing high est très vite devenu un niveau de support. L’ensemble du concept de la théorie des retracements de Fibonacci est basé sur le maintien de la tendance. Si vous voyez un indice progresser très rapidement, il y a de fortes chances que vous assistiez à un retracement naturel à un moment donné. Cependant, la tendance pourrait être encore intacte. La nature humaine suggère, comme nous l’avons mentionné plus haut, que ceux ayant de gros bénéfices sur papier chercheront à protéger ces bénéfices. D’un autre côté, ceux ayant manqué la tendance haussière initiale peuvent penser que le retracement de 50 % leur offre une occasion d’achat parfaite. Ils ne veulent pas rater à nouveau et dans ce cas, c’est le bon choix.

Vous êtes-vous déjà demandé combien d’autres traders attendent d’acheter le même niveau de prix que vous ? Imaginons, par exemple, la situation d’un retracement de 50 % à partir d’un pic à relativement court terme dans n’importe quel actif/contrat. Observez le cas ci-dessus. Une fois le retracement de 50 % achevé, les haussiers ont pris le dessus, et il y a eu une forte hausse relativement courte. Il s’agissait d’un déluge d’ordres d’achat, d’une demande contenue, ou de tout autre nom que vous voulez lui donner. Le fait est que le rebond à partir de ce niveau de support a été robuste. Il ne s’est pas contenté de poursuivre la tendance haussière initiale. Elle s’est même renforcée une fois que les preneurs de bénéfices ont été écartés.

Comment utiliser les retracements de Fibonacci avec des lignes de tendance à long terme

Il existe de nombreuses façons d’intégrer la théorie des retracements de Fibonacci à d’autres types d’analyses techniques/de graphiques. L’utilisation d’une ligne de tendance à long terme avec différents niveaux de retracement de Fibonacci peut créer des signaux puissants. Comme vous le verrez ci-dessous, dans ce scénario, il s’agit d’un signal de vente.

Comme vous pouvez le constater, nous avons tracé une ligne de tendance à partir du niveau de swing low traversant le niveau de retracement de Fibonacci à 23,6 %. À ce stade, il était évident que la ligne de support était sur le point de se rompre. La tendance haussière qui avait débuté au niveau du swing low était également en danger en raison de la chute soudaine du marché. Cela a conduit à un retracement de 76,4 %. Ensuite, un degré de support jusqu’à ce que cela échoue et que nous assistions à un retracement de 100 % de la hausse.

Si vous êtes encore sceptique, vous pourriez invoquer le fait que nous prouvons un point avec du recul. Malgré tout, il est évident que la tendance haussière a pris fin lorsque l’indice s’est écrasé sur le niveau de support initial et la ligne de tendance à long terme. Vous pourriez débattre de la viabilité de ces lignes dans le cadre d’un trading en temps réel. Néanmoins, il y a une chose qu’il faut garder à l’esprit. La majorité des traders auront les yeux rivés non seulement sur les niveaux de retracement de Fibonacci mais aussi sur les tendances à long terme.

À vous de décider s’il s’agit d’une prophétie auto-réalisatrice ou simplement d’une situation où l’histoire se répète.

Les avantages et inconvénients de l’outil des retracements de Fibonacci

Il y a de nombreux aspects différents à prendre en considération lorsque que l’on observe la théorie des retracements de Fibonacci. Tels que :-

Est-ce que la théorie fonctionne ?

Que les gens défendent ou critiquent la théorie de Fibonacci, le fait est qu’elle apparaît de manière répétée dans la nature. Cela est indéniable. La question de savoir si ce modèle peut être traduit en tendances d’évaluation des actifs, en stratégies d’investissement et, surtout, en nature humaine est discutable. Sommes-nous simplement en train d’utiliser la plus ancienne stratégie de tendance au monde ? Ou le soutien des traders est-il si intense qu’il détermine la tendance elle-même ? En fin de compte, si elle vous aide à faire des bénéfices ou à réduire vos pertes, est-ce vraiment important ?

Le timing est la clé

Avez-vous une longueur d’avance sur la foule, sachant que d’autres traders attendent que le niveau de support/résistance soit franchi ? Ou bien attendez-vous qu’une tendance ferme se dessine ? C’est là que des facteurs supplémentaires, tels que les lignes de tendance à long terme et les stratégies d’action des prix, entrent en jeu. Ils peuvent confirmer ou infirmer l’argument de base du niveau de retracement de Fibonacci.

Vendre trop tôt

Pour reprendre les paroles de JPMorgan :-

“J’ai fait fortune en me retirant trop tôt”

Qu’est-ce que cela signifie et comment pouvez-vous l’utiliser ? Suivre une tendance haussière est relativement facile en théorie. Il peut y avoir des hauts, des bas et des fluctuations, mais si la tendance reste intacte, vous pouvez faire fonctionner vos valeurs en hausse. Cependant, que se passe-t-il si vous vendez lors du premier retracement, une fois qu’il s’écrase sur le niveau de retracement de Fibonacci à 23,6 % ? Eh bien, dans le pire des cas, vous réalisez un bénéfice et restez en lice. Le meilleur scénario est que la percée a été un véritable changement de tendance. Cela signifie que la ligne de support de 23,6 % était un précurseur de la faiblesse à venir.

Bien que nous ayons mentionné le retracement naturel de 50%, il n’y a aucune garantie que l’indice rebondisse vers ses précédents sommets. En effet, la précédente ligne de support à 23,6 % pourrait se transformer en une forte résistance.

Comment l’outil de retracement de Fibonacci peut vous aider

Une simple lecture de la théorie derrière l’outil de retracement de Fibonacci vous donnera une idée des tendances naturelles. Il est également évident qu’un grand nombre de traders prennent en compte cette stratégie d’investissement particulière. On pourrait même dire que, de ce fait, elle devient une prophétie auto-réalisatrice. Malgré tout, elle doit être incluse dans votre arsenal d’outils de trading.

L’opinion la moins charitable est que les traders utilisant le Fibonacci ne sont rien d’autre que des moutons suivant le troupeau. Malgré tout, il est utile de savoir dans quelle direction va le troupeau. Il est donc logique d’intégrer au moins un élément de la théorie de Fibonacci dans votre stratégie d’investissement. Si les lignes de support indiquent une rupture ou une chute de la résistance, cela peut attirer votre attention. Cependant, que se passe-t-il si les lignes de tendance à long terme ont également été brisées ? Vous avez maintenant deux indicateurs très forts suggérant que la tendance est en train de changer. Il pourrait y avoir une percée haussière ou une baisse significative à court terme. Vous pouvez maintenant investir avec un peu plus de confiance.

Comme tant de stratégies d’investissement, faire fonctionner le principe des retracements de Fibonacci exige que vous respectiez rigoureusement les fondamentaux.

F.A.Q.

Quelles sont les utilisations les plus courantes pour les retracements de Fibonacci ?


La théorie des retracements de Fibonacci constitue un excellent moyen de mettre en évidence les lignes de support/résistance sur un graphique de devises/indices. Tout mouvement à travers ces lignes de support/résistance peut indiquer au pire un changement à court terme de la tendance et au mieux, du point de vue d’un trader, un changement fondamental de la tendance. Dans tous les cas, il est possible de trader la tendance.

Quels sont les ratios de Fibonacci les plus courants ?

Les ratios de Fibonacci les plus courants sont 23,6 %, 38,2 %, 61,8 %, auxquels s’ajoutent 76,4 % et ce que beaucoup considèrent comme un niveau de retracement naturel de 50 %. Nous savons comment ces chiffres sont calculés, nous savons d’où ils viennent et cela offre un certain degré de confiance. Qu’ils soient pertinents et dictent les fluctuations de prix ou qu’ils soient simplement une prophétie auto-réalisatrice, si vous pouvez suivre la tendance et en sortir au bon moment, ils ont sûrement servi leur objectif.

Sur quels prix les retracements de Fibonacci sont-ils utilisés

Qu’il s’agisse de contrats à terme, d’indices, d’actions, de devises ou de tout autre actif/investissement ayant un prix au comptant, le principe des retracements de Fibonacci est une considération valable. Le fait que l’ensemble du principe soit basé sur la nature et la reproduction des calculs sous-jacents démontre la polyvalence de la théorie.

Quand entrer sur des actions via les retracements de Fibonacci

Il existe deux concepts très intéressants en ce qui concerne la théorie des retracements de Fibonacci, le retracement naturel de 50 % d’un pic de la valeur d’un indice/devise/contrat à terme et une indication de l’émergence d’une tendance haussière. L’incorporation d’autres tendances, de fondamentaux et d’une bonne vieille intuition peut également être utile. Toutefois, nombreux sont ceux qui affirment que les fondamentaux sont déjà présents dans le prix de l’indice/du contrat et qu’il suffit de se concentrer sur les tendances récurrentes et l’intuition.

Pourquoi les retracements de Fibonacci ne fonctionnent pas avec les cryptomonnaies

La réalité est qu’aucune stratégie d’analyse graphique n’est parfaite et cela s’applique certainement à la théorie des retracements de Fibonacci. Elle peut ne pas fonctionner lorsqu’il s’agit de cryptomonnaies par exemple si nous ne voyons pas l’émergence d’un swing low ou d’un swing high – il n’y a rien sur quoi se baser pour déterminer le degré de swing. C’est également au trader de repérer ces swing lows et ces swing highs car il est parfois tentant de “voir ce que l’on veut voir” au lieu de voir la réalité. L’émotion est souvent l’ennemi juré des traders !