Earn2Trade Blog
Indicateur SAR parabolique

Les paramètres et stratégies de l’indicateur SAR parabolique

L’indicateur SAR parabolique fait partie des outils de trading technique les plus populaires. Il aide les traders en mettant en évidence la direction dans laquelle évolue le prix d’un actif et identifie les points d’entrée et de sortie parfaits. Dans cet article, nous couvrirons tout ce qui concerne l’indicateur, y compris comment le calculer, les meilleurs paramètres, les stratégies de trading les plus populaires, comment l’incorporer dans votre plan de trading, ses inconvénients et, surtout, comment les traders peuvent l’utiliser pour identifier les signaux d’achat et de vente.

Qu’est-ce que l’indicateur SAR parabolique ?

Le SAR parabolique est un indicateur de temps et de prix dans le trading technique. Il est utilisé pour identifier la direction du prix de l’actif et les meilleurs points d’entrée et de sortie. Il est également utilisé pour mettre en évidence les arrêts et les renversements (c’est-à-dire lorsque la direction du prix de l’actif est susceptible de changer). SAR est l’abréviation de « stop and reversal system ». Il a été développé par J. Welles Wilder Jr, que vous connaissez peut-être grâce à notre article sur le Relative Strength Index (RSI).

Sur un graphique, le SAR parabolique se visualise comme une séquence de points à côté des barres de prix. La raison pour laquelle il est appelé « parabolique » est que les points qui en résultent ont tendance à former une parabole. Le type de tendance détermine l’emplacement de la parabole. Elle se situe en dessous du prix pendant les tendances haussières, tandis que pendant les tendances baissières, elle se trouve au-dessus.

Comme tout autre indicateur technique, l’arrêt et le renversement parabolique doivent être utilisés en complément d’autres indicateurs. Souvent, les signaux de trading qu’ils génèrent ne sont pas suffisants pour confirmer le potentiel d’un mouvement particulier. C’est pourquoi il est complété par la moyenne mobile, le stochastique, l’ADX ou d’autres indicateurs.

Avant de nous plonger dans l’exploration des signaux d’achat et de vente générés par l’indicateur, il est important de mentionner que le SAR parabolique fonctionne principalement dans les marchés en tendance. Selon son père, J. Welles Wilder Jr, les traders devraient utiliser l’indicateur pour identifier la direction de la tendance, puis passer à des alternatives pour les aider à mesurer sa force.

Les signaux d’achat

Les signaux d’achat du SAR parabolique sont générés lorsque les points se situent sous les barres de prix. Cependant, l’indicateur ne génère pas seulement des signaux lorsqu’il est statique (se déplaçant continuellement sous le prix), mais aussi lorsqu’il change de position. Par exemple, si les points sont au-dessus du prix (tendance baissière) et basculent en dessous, cela signifie que vous pouvez vous attendre à un changement potentiel de la direction du prix.

Dans l’exemple ci-dessous, vous pouvez voir une zone où un croisement a lieu. Le SAR baissier change d’emplacement, et les points basculent en dessous des barres de prix. Cela signifie qu’un renversement de prix est imminent et vous pouvez le considérer comme un signal d’achat.

N’oubliez pas non plus que le mouvement des points est également lié à celui du prix. S’il monte, les points suivent. Ce qui est intéressant ici, c’est que le mouvement des points est lent, au début, mais à mesure que la tendance se développe, il s’accélère et rattrape bientôt le prix.

Toutefois, assurez-vous d’utiliser le SAR parabolique en plus d’autres indicateurs. Dans le graphique ci-dessous, vous trouverez une combinaison de l’arrêt et renversement (stop and reverse) parabolique et de la moyenne mobile sur 200 jours. Lorsque le prix de l’instrument évolue au-dessus de la moyenne mobile sur 200 jours, les signaux d’achat générés par le SAR sont considérés comme fiables.

Vous pouvez utiliser l’indicateur pour savoir où placer votre ordre de vente stop. La meilleure chose à faire lorsque la tendance est haussière est de faire correspondre votre ordre de vente stop avec la position du SAR parabolique.

Les signaux de vente

Les signaux de vente sont générés lorsque les points sont situés au-dessus des barres de prix. Plus le momentum est attrapé tôt, meilleur est le prix auquel vous pouvez vendre. Pour saisir le momentum et maximiser vos rendements, assurez-vous de garder un œil sur le moment où les points basculent. Dès que l’indicateur passe à une position au-dessus du prix, considérez-le comme une indication d’un changement de tendance. C’est généralement le meilleur moment pour vendre vos actifs.

Dans l’exemple ci-dessous, vous verrez les situations exactes où un tel changement de position de l’indicateur se produit. Les croisements en vert visualisent les moments où la tendance haussière se transforme en tendance baissière. Le meilleur moment pour vendre vos actifs est généralement au début du changement. Après cela, le momentum haussier s’accélère, et les bénéfices commencent à diminuer.

Les signaux de vente générés par le SAR parabolique sont plus convaincants lorsque le prix est inférieur à une moyenne mobile à long terme. Cela signifie que les mouvements baissiers contrôlent le marché, et que l’orientation attendue du marché à court terme est propice à la vente de vos actifs.

Lorsqu’il s’agit de positionner vos ordres de vente stop, gardez à l’esprit qu’à mesure que le prix baisse, il en sera de même pour l’indicateur. C’est pourquoi vous devriez vous assurer de déplacer votre ordre de vente stop pour qu’il corresponde au niveau du SAR parabolique après chaque barre de prix.

Vous pourriez aussi apprécier :

La formule et le calcul du SAR parabolique

L’indicateur SAR parabolique est calculé différemment selon le type de la tendance en cours. Cependant, ce qui est commun dans les deux situations, c’est que l’indicateur utilise les prix les plus bas et les plus hauts en combinaison avec le facteur d’accélération pour estimer la position de l’indicateur.

Voici les variantes de la formule SAR parabolique, utilisées sur les deux marchés. Les constituants des formules mentionnées ci-dessus sont :

  • EP (extreme point-point extrême) – pendant une tendance haussière, il s’agit du point le plus haut atteint par le prix, tandis qu’au cours d’une tendance baissière, il s’agit du point le plus bas ;
  • AF (acceleration factor-facteur d’accélération) – décrit le taux d’accélération de l’indicateur et peut influencer son degré de ressemblance avec la fluctuation du prix ;

Ne vous inquiétez pas si vous trouvez d’autres interprétations de la formule. Vous pouvez la voir présentée de la manière suivante :

Idem que ci-dessus, sauf la façon dont les constituants sont nommés. Le facteur d’accélération, par exemple, est marqué par α.

L’idée est simple. Les valeurs du premier jour (inversion de tendance ou entrée sur le marché) sont celles de l’EP précédent (point le plus haut ou le plus bas, selon la tendance). Si le trader entre dans une tendance haussière, alors l’EP est le point de prix le plus bas atteint lors de la précédente transaction courte. En revanche, s’il entre dans une tendance baissière, alors l’EP est le point le plus haut atteint lors de la dernière transaction longue. Le calcul pour le deuxième jour se fait via la formule correspondante, en fonction du type de tendance.

Les paramètres du SAR parabolique

Les paramètres standard de l’indicateur comprennent une Step value de 0,02 et un Max Step de 0,2. Sur la plateforme Finamark, les traders sont également libres de modifier le style des points pour les faire ressortir facilement lorsqu’ils regardent le graphique.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de la manière dont se présente un SAR parabolique avec des paramètres standard sur un graphique de 15 minutes de l’E-mini S&P 500.

Ces paramètres sont recommandés pour tous ceux qui débutent ou qui n’ont pas de stratégie de trading spécifique et éprouvée qui nécessite autre chose.

Cependant, en fonction de leur style, de l’intervalle de trading ou de l’instrument, certains traders utilisent des paramètres personnalisés. L’objectif est d’ajuster la sensibilité de l’indicateur et de le rapprocher de celle des actifs qu’ils tradent.

Par exemple, lorsque l’actif est plus volatil, la sensibilité du SAR peut être augmentée en augmentant la valeur du Step. Cela rapprochera l’indicateur de l’action du prix, et lui permettra de capturer plus de renversements. Cependant, si la valeur du Step est trop élevée, l’indicateur s’inversera trop souvent, ce qui créera des va-et-vient et des faux signaux.

En revanche, pour diminuer la sensibilité, le trader devrait réduire la valeur du Step.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de l’indicateur avec une valeur Step de 0,08 et une valeur Max standard. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une augmentation massive et qu’elle est faite uniquement pour mieux visualiser les points et la façon dont leur position se rapproche des barres de prix.

La sensibilité de l’indicateur peut également être personnalisée grâce à la valeur Maximum. Si cette valeur est abaissée, l’indicateur détectera moins de renversements.

Les avantages et inconvénients du SAR parabolique

Comme tout autre indicateur de trading, le SAR parabolique n’est pas parfait. Il a ses défauts, ainsi que ses avantages. Voici une liste des principaux avantages et inconvénients :

Les avantages

  • Une solution parfaite pour les tendances stables – l’indicateur peut être d’une grande aide sur les marchés stables car les signaux qu’il génère peuvent être pertinents, surtout lorsqu’il est associé à l’indicateur de momentum ADX ;
  • Une excellente visualisation de la force de la tendance – grâce à la distance entre ses points, l’indicateur aide les traders à mesurer la force de la tendance. Lorsque l’écart s’élargit, la tendance se renforce. Lorsqu’il se rétrécit, la tendance s’affaiblit ;
  • Un excellent choix pour les traders actifs – le SAR parabolique est très sensible, ce qui signifie qu’il peut identifier de nombreuses opportunités de trading. Il est donc parfait pour les traders actifs, notamment les spéculateurs sur séance, qui s’efforcent de saisir les mouvements à fort momentum et d’effectuer des sorties immédiates pour réaliser des bénéfices réguliers.

Les inconvénients

  • Ne devrait pas être utilisé seul – bien que ce ne soit pas quelque chose de nouveau pour les indicateurs techniques, dans le cas du SAR parabolique, cela revêt une importance encore plus grande. Assurez-vous de le combiner avec une moyenne mobile à long terme, un stochastique, un ADX, etc.
  • Peut créer de faux signaux – en raison de sa nature, l’indicateur peut souvent créer des signaux prématurés. Avant de réaliser une opération, il est conseillé aux traders d’attendre une confirmation. Sinon, ils risquent d’ouvrir des positions dont les chances de réussite sont faibles.
  • N’est pas efficace sur les marchés latéraux – l’indicateur n’est pas d’une grande aide lorsque le marché est agité ou évolue latéralement. Cela peut entraîner des signaux d’achat/de vente trompeurs et maintenir le trader dans une transaction alors qu’il aurait dû la fermer ou vice-versa.

F.A.Q

Comment utiliser efficacement le SAR parabolique ?

Pour utiliser efficacement le SAR parabolique, vous devriez tout d’abord savoir quels sont les meilleurs paramètres. Il est conseillé aux traders débutants d’utiliser les valeurs par défaut du facteur d’accélération (valeur initiale de 0,02 ; valeur maximale de 0,2). Les traders expérimentés peuvent modifier ces paramètres en fonction de leur style de trading ou des spécificités de l’actif tradé.
L’étape suivante consiste à surveiller de près les signaux d’achat et de vente. Assurez-vous de n’y donner suite que lorsqu’il existe une tendance claire et stable (et pas de mouvements latéraux du marché) ou lorsque vous combinez le SAR parabolique avec d’autres indicateurs pour renforcer la précision des signaux générés.

Où obtenir des données du SAR parabolique ?

Il n’existe pas d’instructions spécifiques sur l’endroit où obtenir les données de l’indicateur de la première barre de prix, pas même dans le livre de Wilder « New Concepts in Technical Trading Systems », où il a été introduit en 1978. Par conséquent, les praticiens ont décidé de supposer que les données de la première barre ne peuvent pas être calculées car il n’y a pas d’information préalable.
L’indicateur se calcule une période à l’avance. Cela signifie que pour chaque barre suivante, la tendance est définie comme haussière ou baissière en étant comparée aux valeurs de la barre précédente. Ensuite, l’estimation du SAR parabolique est faite sur la base de la formule décrite ci-dessus. En un mot, le SAR de demain est basé sur les données d’aujourd’hui.

Quand est-ce que la tendance change dans le SAR parabolique ?

La tendance change lorsque les points du SAR parabolique changent de position. Par exemple, si l’indicateur est en dessous des barres de prix et passe au-dessus, cela indique une tendance baissière. Au contraire, si l’indicateur est au-dessus des barres de prix et bascule en dessous, alors la tendance attendue est haussière.

Conclusion

En résumé, le SAR parabolique est un excellent indicateur qui aide les traders à évaluer le prix d’un instrument particulier et à trouver le meilleur emplacement pour placer leurs ordres de vente stop. Il est d’une grande aide sur les marchés forts et peut être très utile aux traders actifs recherchant un indicateur très sensible capable de générer plusieurs signaux d’achat et de vente par session de trading.

Maintenant que vous savez ce qu’est cet indicateur, comment le calculer, quels sont ses meilleurs paramètres, et quels sont ses inconvénients et ses avantages, vous pouvez l’intégrer à votre arsenal d’outils de trading. Surtout, n’hésitez pas à combiner le SAR parabolique avec d’autres indicateurs comme la MM, le stochastique ou l’indice directionnel moyen (average directional index-ADX), afin de maximiser l’efficacité de votre stratégie de trading.