Earn2Trade Blog
Spéculateur

Les spéculateurs – Leurs définitions et occupations

L’immense nombre de transactions effectuées chaque jour entre acheteurs et vendeurs constitue le pilier des marchés financiers. C’est la source de toutes leurs fluctuations de prix. Les deux parties peuvent avoir des raisons différentes pour justifier leur activité, mais la plupart, sinon toutes, sont basées sur la spéculation. Qu’est-ce qu’un spéculateur ? Comment les spéculateurs gagnent-ils de l’argent ? En quoi diffèrent-ils des opérateurs en couverture et des investisseurs ? Plus important encore, quels rôles jouent-ils sur les marchés financiers ? Ce sont quelques-unes des questions que nous allons aborder dans cet article.

Qu’est-ce qu’un spéculateur ?

Il existe plusieurs définitions différentes de ce qu’est un spéculateur. Dans les termes les plus simples, un spéculateur est une personne achetant des titres pour les revendre à l’avenir avec un bon bénéfice.

Vous pourriez penser qu’il s’agit de la même chose qu’un investisseur.

Oui, d’une certaine manière. La différence essentielle est que dans le cas des spéculateurs, ils n’ont pas d’intérêt à conserver les titres pendant une période plus longue. Contrairement aux investisseurs, leur principale raison d’acheter des titres est de les vendre au lieu de les conserver.

Comme pour toute autre forme de trading, un spéculateur cherche à faire des prédictions sur l’évolution future des prix sur un marché particulier, mais il ne s’intéresse qu’aux écarts de prix.

En réalité, personne n’est un spéculateur ou investisseur à 100 %. Dans une certaine mesure, chaque investisseur est un spéculateur, et chaque spéculateur est un investisseur. En tant que telle, la différence entre les deux se résume à une question de degré relatif uniquement.

Vous pourriez aussi apprécier :

Que fait un spéculateur ?

Un spéculateur utilise des stratégies bien pensées, généralement sur une période plus courte, pour obtenir des bénéfices plus élevés que les investisseurs traditionnels à plus long terme. Pour cette raison, les spéculateurs prennent généralement plus de risques, notamment lorsqu’il s’agit d’anticiper les mouvements de prix futurs. Ils le font pour réaliser un bénéfice suffisamment important pour compenser le risque.

Vous trouverez principalement des spéculateurs sur les marchés volatils où les fluctuations de prix sont fréquentes. Ils tentent de prévoir les changements de prix et de tirer profit de ces mouvements. Les spéculateurs peuvent même utiliser l’effet de levier pour augmenter les rendements (et les pertes) potentiels. Cependant, il s’agit généralement d’un choix personnel et pas nécessairement d’une stratégie de spéculation.

Les raisons évoquées ci-dessus expliquent pourquoi les spéculateurs jouent un rôle crucial en absorbant les risques excessifs. Ils injectent également des liquidités dans le marché en achetant et en vendant. De plus, ils le font, même lorsque les investisseurs et les autres acteurs du marché n’y participent pas.

Par exemple, après l’effondrement des marchés financiers suite à la pandémie de COVID-19, de nombreux investisseurs ont cessé de participer à des transactions. Au lieu de cela, ils ont attendu que les choses se calment avant de revenir sur le marché. Les spéculateurs, quant à eux, s’en donnaient à cœur joie avec toute cette volatilité. Ils ont réalisé leurs bénéfices (ou leurs pertes) tout en veillant à ce qu’il y ait suffisamment de liquidités sur les marchés.

Comment les spéculateurs gagnent-ils de l’argent ?

Étant donné que les spéculateurs prennent généralement des risques excessifs sur une courte période, ils doivent être en mesure d’exercer une certaine forme de “contrôle” sur le momentum et la direction des prix. Pour ce faire, ils utilisent diverses stratégies telles que les ordres de vente stop et le dimensionnement des positions. En général, leur approche consiste également à suivre de près les statistiques de leurs performances de trading.

Les spéculateurs sont généralement des individus sophistiqués prenant des risques. Malgré cela, ils sont souvent confondus avec les parieurs. Cependant, il existe une distinction importante. Les acteurs du marché utilisant des méthodes non testées ou exécutant des transactions sur la base d’intuitions ou de sentiments sont très probablement des parieurs. En revanche, une spéculation rentable exige beaucoup de travail et des stratégies bien exécutées et éprouvées pour gagner de l’argent. C’est ainsi qu’ils obtiennent un avantage décisif sur le marché.

Pour rester rentables, les spéculateurs recherchent généralement des schémas récurrents dans les mouvements du marché. Ils recherchent les points communs entre la hausse et la baisse des prix au cours d’une période donnée. Ils utilisent ensuite ces informations pour tirer profit des futures fluctuations de prix.

Le trading est un travail minutieux, d’autant plus que les prix sont toujours en mouvement et que les variables à prendre en compte ne manquent pas. C’est pourquoi chaque spéculateur doit d’abord développer sa propre méthode de trading, ayant fait ses preuves, avant de se lancer.

Comment les spéculateurs impactent-ils le marché ?

Imaginons qu’un spéculateur pense que le prix d’un actif particulier va augmenter. Il peut choisir d’acquérir autant d’exemplaires de l’actif que possible. Cela aura pour effet de faire monter le prix. D’autres acteurs du marché pourraient considérer cette activité comme un signe positif. Cela pourrait conduire à d’autres achats de l’actif par d’autres spéculateurs, ce qui ferait grimper le prix encore plus.

Si elle n’est pas maîtrisée, l’activité des spéculateurs peut faire monter le prix d’un actif bien au-delà de sa valeur réelle. Le résultat est une bulle spéculative.

On peut observer la même chose de l’autre côté de la transaction. Lorsqu’un spéculateur pense que la valeur d’un actif va bientôt baisser ou qu’elle est actuellement surévaluée, il vend autant d’exemplaires de l’actif que possible pendant que les prix sont encore élevés.

Cet acte peut faire baisser davantage le prix de l’actif, ce que les autres traders peuvent considérer comme le début d’une baisse. S’ils agissent de la même manière, le prix continuera à baisser jusqu’à ce que le marché se stabilise.

C’est via ce processus que de nombreux investisseurs deviennent essentiellement des spéculateurs. Bien que ce ne soit parfois que temporaire. Le fait est qu’ils sont tellement pris par les fluctuations sauvages des prix. Même s’ils ont pris leur position avec l’intention de la conserver à long terme, ils peuvent hésiter dès qu’ils pensent que d’autres personnes achètent ou vendent. C’est ainsi qu’ils peuvent entrer dans le domaine de la spéculation, parfois même à la limite du jeu de hasard.

Les types de spéculateurs

Les spéculateurs ont tendance à se spécialiser dans des marchés particuliers. Par exemple, un spéculateur pourrait se spécialiser dans les matières premières et ne trader que sur les marchés des matières premières, jour après jour.

En outre, chaque spéculateur trade selon son style. Certains sont des scalpers qui achètent et vendent rapidement lorsque les prix bougent, ne serait-ce que d’une fraction de cent. D’autres sont des spéculateurs sur séance qui cherchent à acheter et à vendre tout au long de la journée. Enfin, il y a les traders de positions qui choisissent de conserver leurs positions pendant plusieurs jours, semaines, voire mois, avant d’en sortir.

Avec cela à l’esprit, il y a cinq catégories principales de spéculateurs :

Les spéculateurs haussiers

Comme leur nom l’indique, ce sont des spéculateurs optimistes. Ils entrent sur le marché en s’attendant à ce que le prix des titres augmente, et achètent donc maintenant pour les revendre à profit dans le futur. Si leurs attentes se concrétisent, ils profitent de la différence de prix et sortent de leur position.

Les spéculateurs baissiers

Ce type de spéculateur est l’opposé des spéculateurs plus optimistes. Un spéculateur baissier est pessimiste et s’attend à une forte baisse des prix d’un titre tradé. Il entre dans la transaction en vendant à découvert les actifs à un prix élevé afin de s’assurer des bénéfices contre la baisse de prix attendue. Si la valeur du titre baisse comme prévu, il récolte ses gains sur la différence de prix.

Les spéculateurs stag (cerf)

Un spéculateur stag est généralement prudent, surtout par rapport aux spéculateurs haussiers ou baissiers. Habituellement, ils se concentrent davantage sur la demande de nouvelles actions dans de nouvelles sociétés. Puis, lorsque les actions décollent, ils les vendent avec une prime ou un bénéfice.

Les spéculateurs canard boiteux

Le terme “canards boiteux” décrit les spéculateurs incapables de couvrir leurs pertes de trading. Cela est dû à l’inefficacité de leurs stratégies de trading. Ce type de spéculateur comprend également les traders n’ayant pas remboursé une dette et étant virtuellement en faillite. L’expression provient de l’idée que les traders n’étant pas en mesure de respecter leurs engagements et subissant des pertes financières massives doivent se dandiner loin du marché.

Les jobbers

Un jobber est un spéculateur professionnel qui est également membre de la bourse et remplit plusieurs fonctions essentielles. Ils sont des traders indépendants en actifs tradés et exécutent généralement les transactions en leur propre nom. Ils réalisent des bénéfices grâce à leurs activités de spéculation et n’interagissent qu’avec les autres jobbers ou le courtier en bourse, jamais avec un non-membre.

Comment spécule-t-on ?

Les transactions spéculatives portent souvent sur des titres présentant un profil risque/récompense élevé. Les marchés évoluent en permanence en fonction des fluctuations constantes des prix.

L’une des principales raisons de ces fluctuations est le jeu de l’offre et de la demande. Si vous vouliez spéculer avec des actions, vous pourriez simplement acheter autant d’actions que possible lorsque vous vous attendez à ce que le prix augmente.

Comme l’offre d’actions est limitée, vos achats agressifs peuvent augmenter la demande d’actions, ce qui fait monter le prix encore plus haut.

La spéculation rentable couvre un large éventail de stratégies de trading, telles que le swing trading, le trading par paires, l’utilisation de modèles de graphiques et même l’emploi de diverses stratégies de couverture.

Les spéculateurs sont souvent doués dans l’analyse fondamentale

Les spéculateurs ne sont pas nécessairement concernés par les activités d’une entreprise mais doivent rester informés quant à ses fondamentaux. Ils excellent dans l’exécution d’analyses fondamentales détaillées pour déterminer si le titre est surévalué ou sous-évalué, ce qui éclaire ensuite leurs décisions de trading.

Un spéculateur doué sait également comment les événements mondiaux, tels que la pandémie actuelle de COVID-19 et d’autres situations d’agitation mondiale, peuvent influencer les fluctuations de prix à court terme sur les marchés. Par exemple, en raison des effets de confinement à travers le monde en avril 2020, le prix du pétrole est passé sous la barre des 0 $, la demande s’étant tarie.

Exemples de spéculation

L’activité spéculative est présente sur différents marchés. Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux pour vous donner une image plus claire :

La spéculation sur le marché boursier

Les actions présentant un profil de risque élevé sont appelées actions spéculatives. Les actions cotées en cents en sont un bon exemple. Elles ont un prix d’action modeste et offrent des rendements potentiellement élevés pour compenser le risque élevé qui leur est associé. La spéculation sur le marché boursier est assez simple — vous achetez ou vendez les actions en fonction de vos prévisions de hausse ou de baisse des cours et vous en tirez profit.

La spéculation sur le marché des devises (Forex)

Les spéculateurs ont tendance à fréquenter le marché Forex en raison des fluctuations constantes des taux de change entre les devises tradées. De plus, le marché permet un trading fréquent grâce aux nombreuses paires de devises différentes pouvant être achetées et vendues au cours d’une période donnée.

Par exemple, vous pouvez trader le dollar américain contre plus d’une dizaine d’autres devises dans le monde. Si vous vous attendez à ce que le dollar américain monte en flèche par rapport au yen japonais, vous en achèterez davantage et vendrez à profit.

Enfin, l’effet de levier disponible sur le marché Forex est souvent élevé. Les spéculateurs peuvent l’utiliser pour accumuler des bénéfices substantiels avec seulement un petit montant de capital initial.

La spéculation sur le marché des matières premières

La spéculation peut aider à contrôler la volatilité des prix sur les marchés des matières premières. C’est parce que les matières premières sont beaucoup moins tradées que les actions et les devises étrangères. Les marchés des contrats à terme des options sont particulièrement populaires parmi les spéculateurs parce que ces marchés sont essentiellement spéculatifs.

Par exemple, imaginons que vous pensiez que le prix de l’argent va augmenter dans les six prochains mois. Vous pourriez conclure un contrat à terme avec une société minière d’argent pour livrer 1000 onces d’argent dans six mois, mais vous le payez au prix d’aujourd’hui. Après six mois, si le prix de l’argent a effectivement augmenté, vous pourrez vendre vos 1000 onces avec un bénéfice.

La meilleure partie du trading de contrats à terme est que vous n’avez même pas besoin de prendre possession physiquement de l’actif qu’ils tradent avant de le revendre. Les marchés des matières premières offrent également un effet de levier important, ce qui rend la spéculation encore plus attrayante.

Les spéculateurs contre les opérateurs en couverture

La principale différence entre les spéculateurs et les opérateurs en couverture est leur approche par rapport au risque. Les spéculateurs prospèrent sur l’incertitude et cherchent à faire le plus de bénéfices possible pour compenser ce risque. Quant aux opérateurs en couverture, ils cherchent à limiter leur exposition au risque en prenant une position compensatoire dans un autre titre.

Les avantages et inconvénients

Comme toute approche des marchés financiers, le statut de spéculateur présente des avantages et des inconvénients uniques. Cela inclut notamment :

Les avantages

1. Le bien-être économique – Les spéculateurs fournissent aux jeunes entreprises les capitaux dont elles ont tant besoin pour se développer et s’étendre. Au minimum, ils offrent un support des prix pour les actifs qui ne sont temporairement pas en faveur parmi les autres traders. Ce faisant, ils contribuent à faire progresser l’économie.

2. Une liquidité du marché accrue – Puisque les spéculateurs tradent activement, leurs actions injectent des liquidités dans les marchés auxquels ils participent. Personne ne veut acheter ou vendre sur un marché illiquide. Les caractéristiques de ce type de marché comprennent de grands écarts entre les cours acheteur et vendeur et l’incapacité d’effectuer des transactions à un juste prix de marché.

3. Un support du risque – Comme les spéculateurs ont une plus grande tolérance au risque, ils représentent souvent une bonne source de financement pour les entreprises.

Les inconvénients

1. Un risque de prix déraisonnables – Les activités spéculatives peuvent parfois pousser les prix bien au-dessus ou en dessous de leur juste valeur. Ces fluctuations de prix peuvent n’être que de courte durée, mais elles peuvent souvent avoir des répercussions à long terme.

2. Un risque de bulles économiques – Ceci est lié au risque de prix déraisonnables. Au fil du temps, les bulles spéculatives peuvent commencer à avoir un impact sur l’ensemble de l’économie, en particulier dans des secteurs critiques comme le logement, la monnaie et le commerce en général.

Comment réduire les risques en tant que spéculateur ?

Bien que les spéculateurs prospèrent sur le risque, il est toutefois essentiel d’atténuer leur exposition, afin qu’ils n’utilisent pas tous leurs bénéfices pour compenser les risques. C’est pourquoi ils doivent d’abord exceller dans la lecture du marché avant d’initier une position. Ils doivent être suffisamment doués en matière d’analyse fondamentale et technique pour s’assurer que le prix du titre qu’ils tradent évolue comme prévu.

En outre, les spéculateurs peuvent couvrir leurs positions pour atténuer les répercussions potentielles d’un investissement. C’est ce qui leur permet d’éviter une perte totale grâce au bénéfice potentiel d’un actif compensatoire. Par exemple, ils peuvent diversifier leurs investissements pour limiter les risques d’une perte totale.

Conclusion

Les spéculateurs sont souvent les boucs émissaires des krachs boursiers. Ils sont accusés de pousser les prix à l’extrême, voire de manipuler les marchés. Mais en réalité, l’activité spéculative est plus susceptible de protéger contre les extrêmes du marché que de les provoquer. En plus de la liquidité du marché qu’ils fournissent, leurs achats et ventes actifs peuvent contribuer à empêcher les prix des actifs de fluctuer de manière trop brutale.

Il est préférable de laisser la spéculation à ceux ayant une grande tolérance au risque et le savoir-faire technique nécessaire pour naviguer sur le marché de leur choix. Un spéculateur potentiel devrait également avoir les moyens financiers de supporter des pertes dans sa recherche de bénéfices.