Earn2Trade Blog
Trader les contrats à terme

Comment trader les contrats à terme – Le guide complet étape par étape

Apprendre à trader des contrats à terme en théorie et le faire en pratique sont deux compétences très différentes mais complémentaires. Contrairement à ce que l’on croit, le trading de contrats à terme ne consiste pas à parier sur l’orientation future d’un indice. Cela peut en fait être intégré à votre portefeuille d’investissements traditionnels. Couvrir vos paris, limiter vos pertes tout en maximisant vos gains, voilà autant d’expressions entrant en jeu lorsque vous envisagez de trader des contrats à terme. Par où commencer ?

Que sont les contrats à terme ?

Tandis que Michael J Fox, alias Marty McFly, a peut-être effectué un « Retour vers le futur », nous essayons de nous tourner vers le futur. L’objectif des contrats à terme est d’essayer de prédire l’évolution d’un indice, d’un actif ou d’une matière première. Bien que nous ayons assisté à l’émergence de différents types de contrats à terme, les marchés à terme, sous une forme ou une autre, existent depuis des centaines d’années. Oui, des centaines d’années !

Imaginons que l’on saute dans une machine à remonter le temps pour se projeter quelques siècles en arrière. À l’époque, les marchands devaient prendre le risque d’expédier des céréales à travers le monde sans en connaître le prix à l’atterrissage. Comment fixer le prix des marchandises si l’on ne connaissait pas le montant que l’on allait payer pour notre principal ingrédient ? La possibilité de vendre notre produit avant la livraison est une aide précieuse. D’un autre côté, garantir la réception de produits à un prix spécifique permet aux entreprises de planifier à l’avance. Même dans les années 1800, le concept de marge était un sujet de discussion. Si l’on avait payé d’avance la totalité du prix et que la marchandise n’arrivait pas, on avait tout perdu. Ainsi, le paiement d’un pourcentage de la valeur totale à l’avance (marge) et du solde à la livraison incitait chacun à faire fonctionner le système.

Vous pourriez aussi apprécier

Qu’est-ce que le marché des contrats à terme ?

Dans sa forme la plus basique, un contrat à terme est un accord pour acheter/vendre un actif particulier à une date spécifique et à un prix particulier. L’intégrité des marchés de contrats à terme repose sur les participants et, à l’époque moderne, sur les chambres de compensation. La meilleure façon de décrire une chambre de compensation est de la considérer comme un intermédiaire positionné entre les acheteurs et les vendeurs de tous types d’instruments financiers. Leurs diverses responsabilités comprennent le règlement des comptes de trading, le maintien des obligations de marge, la déclaration des transactions, la régulation de la livraison et, en fin de compte, la compensation des transactions.

Le fait que toutes les transactions soient effectuées par l’intermédiaire d’une chambre de compensation donne confiance aux investisseurs de chaque côté de la transaction. C’est cette confiance qui encourage l’immense volume de contrats à terme sur indices changeant régulièrement de mains. Certains investisseurs couvrent leurs paris, d’autres achètent à terme pour leurs entreprises, et d’autres encore optent pour des investissements spéculatifs purs et simples. Certains achètent et vendent des contrats individuels simultanément pour créer des stratégies de spread trading. Cela leur permet de maximiser leurs gains tout en limitant leurs pertes.

Comment fonctionnent les contrats à terme ?

La meilleure manière de démontrer comment fonctionnent les contrats à terme est de vous donner un exemple. Dans ce dernier, nous utiliserons les contrats à terme de l’E-mini S&P 500 Index (ES) :

Comme son nom l’indique, l’ES est une version réduite de l’indice S&P 500 tradée électroniquement. Lorsqu’on regarde les contrats à terme, chaque contrat sur l’indice S&P 500 est évalué à :

Niveau de l’indice x 250 $

En observant le graphique ci-dessus, et notre niveau d’entrée, à 3205,50, chaque contrat a une valeur de 801 375 $.

Bien sûr, peu d’investisseurs pouvaient se permettre de trader régulièrement plusieurs contrats sur l’indice S&P 500. C’est pourquoi le CME a introduit l’E-mini S&P 500. Il s’agissait pour eux d’attirer et de faciliter le trading de l’ES pour les traders de détail. Le mini-descripteur fait référence au fait que chaque contrat a une valeur de 20 % de l’indice original.

Niveau de l’indice x 50 $

En observant le graphique ci-dessus et notre niveau d’entrée, à 3205,50, chaque contrat a une valeur de 160 275 $.

Pour la plupart des traders de détail, la valeur totale de l’indice E-mini S&P 500 réduit est encore un peu juste. C’est pourquoi, comme pour les marchés de contrats à terme traditionnels d’il y a plusieurs années, les investisseurs peuvent trader sur marge. Cela signifie que vous investissez un pourcentage relativement faible de la valeur du contrat. Tout ajustement potentiel dépendra des mouvements du marché.

À titre d’exemple, imaginons que nous ayons acheté un contrat pour l’indice E-mini S&P 500 lorsque l’indice était de 3205,50 et que nous l’ayons vendu lorsque l’indice a atteint 3267,50. Le calcul pour cette transaction est le suivant:-

Achat : 3205,50 x 50 $ = 160 275 $

Appel de marge : valeur de contrat x 10 % = 16 027,50

Vente : 3267,50 x 50 $ = 163 375 $

Profit : 163 375 $ – 160 275 $ = 3100

Mouvement de l’indice : 62/3205,50 = 1,93 %

Retour d’investissement : 3100 $/16 027,50 $ = 19,3 %

Dans ce cas, l’appel de marge n’était que de 10% de la valeur de l’indice. Cela vous donne donc un effet de levier de 10 fois. Il peut toutefois varier d’un contrat à l’autre et d’un environnement de trading à l’autre. Par conséquent, une variation de 1,93 % de l’indice a créé un rendement de 19,3 % sur un investissement initial de 16 027,50 $. Imaginez si nous avions tradé 5 contrats, 10 contrats ou même 20 contrats. C’est le pouvoir de l’effet de levier !

Les risques à trader les contrats à terme

Comme nous l’avons démontré ci-dessus, si vous avez un bon timing et un bon effet de levier, vous pouvez réaliser des bénéfices importants sur des fluctuations de prix relativement faibles. En revanche, si vous vous trompez dans votre timing et que le marché évolue en votre défaveur, l’effet de levier se retournera contre vous.

L’effet de levier

Lorsque l’on observe les contrats à terme, le degré d’effet de levier est directement lié à la marge liée. Par exemple :

Appel de margeEffet de levier
5 %x 20
10 %x 10
15 %x 6,7
20 %x 5

En termes simples, si votre appel de marge est de 10 %, vous ne payez que 10 $ pour un investissement de 100 $. Cela fonctionne parfaitement si votre timing est bon et que les marchés évoluent comme vous le souhaitez. Malheureusement, si votre timing est mauvais et que les marchés évoluent contre vous, une variation de 1 % de l’indice S&P 500 entraînera une perte de 10 %. Il est essentiel d’utiliser des limites stop-loss lorsque vous tradez des contrats à terme. Sinon, votre position nette peut rapidement se retourner contre vous.

La marge

Le coût d’acquisition de votre position initiale d’investissement en contrats à terme est connu sous le nom de marge initiale. Lorsque vous avez une position active, votre courtier en bourse calcule également ce que l’on appelle la marge de maintien. Il s’agit du solde minimum requis pour maintenir votre position ouverte. Il comprend la valeur de votre investissement en contrats à terme et tous les fonds supplémentaires détenus en dépôt. Dans l’exemple ci-dessus, l’appel de marge initial était légèrement supérieur à 16 000 $. Donc, à quelques dollars près, la marge de maintien pourrait être fixée à environ 14 400 $. C’est 10% de moins que la marge initiale. Si la valeur de votre contrat à terme tombait à 14 000 $, vous devrez injecter des fonds supplémentaires pour la faire remonter à 16 000 $. Si vous ne déposez pas de fonds supplémentaires, la position sera probablement fermée et la perte sera imputée à votre compte.

Imaginons que votre prédiction à long terme sur l’évolution du marché soit correcte. Cependant, vous devez quand même faire face à la volatilité à court terme. Que se passe-t-il si vous ne pouvez pas vous permettre d’injecter les paiements de marge supplémentaires ? C’est là que les limites stop/loss entrent en jeu. Les traders doivent être très attentifs aux ressources financières nécessaires pour gérer des positions à terme sur des marchés volatils.

Le risque de liquidité

Si vous traitez avec des marchés de contrats à terme tels que l’indice E-mini S&P 500, la liquidité ne sera pas un problème. Il s’agit d’un marché tradant des contrats à terme d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars par jour. Cela permet non seulement d’assurer la liquidité, mais aussi de créer des prix serrés sur la cotation d’achat/de vente.

Bien que l’ES ait été créé en pensant aux investisseurs de détails, de nombreux investisseurs institutionnels le tradent aussi activement. Leur nombre n’a fait qu’augmenter au fur et à mesure que la valeur des contrats à terme originaux s’envolait. Lorsque vous tradez des contrats à terme sur indices avec une liquidité réduite tout en détenant une position relativement élevée, vous pouvez parfois avoir du mal à vendre. Même si vous pouvez exécuter la vente, il se peut que vous deviez vendre par petits paquets. Dans ces cas, chaque transaction peut entraîner une baisse de la valeur de l’indice. Si vous voulez vous assurer un marché liquide, et des acheteurs et des vendeurs prêts, alors tenez-vous-en aux contrats à terme liquides.

Le risque opérationnel

Le risque opérationnel est le plus souvent décrit comme une erreur humaine. En théorie, ce type de risque existe pour tout type d’investissement ou d’entreprise. Maintenant, si nous creusons un peu plus, nous pouvons découvrir que cette erreur humaine s’est produite à la suite d’une formation inadéquate du personnel ou du placement de personnel à des postes pour lesquels ils n’avaient pas l’expérience nécessaire. La meilleure façon d’atténuer le risque opérationnel est de s’en tenir à des courtiers en bourse bien financés et jouissant d’une bonne réputation. De cette façon, vous réduirez, sans jamais l’éliminer, le risque opérationnel.

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant de trader des contrats à terme ?

Vous entendrez sans doute parler de rendements très intéressants sur les contrats à terme. Des histoires de spéculateurs sur séance transformant quelques milliers de dollars en centaines de milliers de dollars en utilisant la marge. N’oubliez pas que lorsque les investisseurs vous racontent leurs transactions, ils ne vous parlent que des bonnes !

Il y a plusieurs questions à prendre en compte avant de commencer à trader des contrats à terme :

Les dates d’expiration

Acquérir un contrat à terme est très différent de l’achat d’actions et de parts. Vous pouvez détenir ces deux dernières indéfiniment jusqu’à ce qu’elles « tombent à pic ». Tous les contrats à terme ont une date d’expiration. Cela signifie que vous disposez d’une échéance d’investissement limitée. La majorité des contrats à terme auront trois séries mensuelles. Par exemple, les contrats à terme peuvent expirer en mars, juin, septembre et décembre. Cela signifie que si vous achetez la série de mars en janvier, le contrat expirera à la fin du mois de mars et un règlement sera nécessaire.

L’effet de levier fonctionne dans les deux sens

C’est très bien d’avoir un effet de levier de 10 à 20 fois la valeur de la transaction. Du moins, tant que la transaction évolue dans votre sens. Pas lorsque le marché décide d’évoluer contre vous. Dans ce cas, l’effet de levier augmentera de manière disproportionnée vos pertes, même en cas de mouvements minimes du marché. La meilleure façon de faire face à des fluctuations relativement importantes de votre position nette est d’envisager des stratégies telles que les limites stop-loss.

Les opérations de couverture

Nous nous concentrons souvent uniquement sur l’achat pur et simple de contrats à terme comme pure spéculation sur l’orientation à court ou moyen terme d’un indice. Cependant, n’oublions pas que vous pouvez également les utiliser comme outil de couverture. Cela signifie que vous pouvez protéger un portefeuille d’investissement existant des fluctuations du marché en vendant un contrat à terme. Ou bien, si vous attendez des fonds d’investissement importants au cours des deux prochains mois mais que vous pensez que le marché aura progressé avant que vous n’ayez le temps d’investir, vous pourriez couvrir vos paris et acquérir des contrats à terme. Ainsi, si le marché devait progresser avant que vous ne receviez vos fonds d’investissement, vous bénéficierez de l’augmentation de la valeur des contrats à terme.

Les stratégies de trading/la liquidité

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, lorsque vous cherchez à trader des contrats à terme, vous devez avoir une stratégie de trading en tête. Celle-ci sera liée à votre objectif à long terme et à votre situation financière actuelle. Il est inutile de vous surmener pour une seule transaction et de risquer tout votre avenir. La nécessité de se concentrer sur les contrats à terme liquides doit aller de pair avec votre stratégie de trading. L’avantage est que vous pouvez acheter et vendre relativement rapidement sans perturber le marché.

La diversification

La diversification est également essentielle en matière d’investissement. Vous ne devriez jamais mettre tous vos œufs dans le même panier. Le chiffre d’affaires des contrats à terme éclipse celui des marchés boursiers traditionnels. Ils offrent également un moyen instantané d’exposer votre portefeuille à la diversification. Que vous recherchiez des indices, des pays ou même des secteurs spécifiques, il y aura un contrat à terme quelque part !

Le trading de contrats à terme est un emploi à temps plein

Lorsqu’il s’agit de trader des contrats à terme, vous devez avoir l’œil sur la balle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 (ou 24 heures sur 5 jours si vous vous accordez le week-end). Cela est très différent des actions traditionnelles, pour lesquelles vous pouvez littéralement acheter des actions aujourd’hui, les mettre de côté et les revoir à la fin de chaque journée de trading. De nombreux marchés de contrats à terme proposent du trading après les heures de bureau. Cela signifie que les contrats à terme se tradent en dehors des heures traditionnelles de trading des indices. Au moment de la réouverture du marché, vous aurez déjà une idée très précise de l’évolution du jour au lendemain, sur la base des prix des contrats à terme. Vous devriez donc adopter une approche professionnelle de vos contrats à terme et de votre trading. Si vous n’en avez pas le temps, devriez-vous les trader ?

Laissez votre ego à la porte

Les contrats à terme évoluent si rapidement qu’ils peuvent faire basculer votre investissement du positif au négatif, du négatif au positif, en quelques secondes seulement. Suivez l’argent, protégez vos fonds, et laissez votre ego à la porte. La peur et la cupidité sont les deux émotions les plus dangereuses auxquelles les traders, en particulier ceux s’intéressant aux contrats à terme, peuvent être confrontés.

Comment trader les contrats à terme

Si vous voulez savoir comment trader les contrats à terme, nous avons créé un guide étape par étape. Il couvre tout, de la recherche d’une maison de courtage ou d’une société de prop trading aux indicateurs d’analyse technique, en passant par l’élaboration d’un plan de trading, la pratique avec de l’argent réel et l’étape finale, la date de règlement de votre ordre.

Choisir une maison de courtage ou une société de prop trading

Il y a deux façons principales de trader des contrats à terme. Soit par l’intermédiaire d’une société de courtage, soit par l’intermédiaire d’une société de prop trading. Il existe des différences importantes entre ces deux méthodes de trading de contrats à terme, que nous abordons ci-dessous.

Investir via une maison de courtage

Le concept de l’utilisation d’un courtier en bourse est très simple : pour ouvrir un compte, un investisseur s’adresse à un courtier en bourse, dépose de l’argent et investit ensuite dans des contrats à terme. Toutes les transactions sont effectuées par le courtier sur les instructions du client, qui bénéficie des profits ou des pertes qui en résultent.

Investir via une société de prop trading

Le trading pour compte propre, ou prop trading en abrégé, implique un trader rémunéré par une société de prop trading soit par un salaire, une commission ou un mélange des deux. Les transactions sont effectuées pour des comptes internes personnels/de la maison et le trader est employé au profit de la société.

Ici sur Earn2Trade, nous fournissons un éventail de leçons sur l’analyse technique, les stratégies de trading et une opportunité excitante sous la forme du programme The Gauntlet Mini. Inscrivez-vous pour un test de 60 jours de vos capacités de trading, prouvez vos qualifications dans un monde virtuel et obtenez un financement de la part d’une société de trading pour compte propre pour mettre vos compétences à l’épreuve.

Apprenez au sujet des événements économiques

Lorsque vous tradez des contrats tels que les contrats à terme sur l’indice E-mini S&P 500, vous tradez très souvent sur des événements économiques plutôt que sur les fondamentaux individuels de chaque entreprise. Vous découvrirez que divers événements économiques peuvent avoir un impact énorme sur les indices et par définition sur les contrats à terme. Voici quelques-uns des principaux événements économiques :

  • Les chiffres du PIB
  • Les chiffres de l’emploi
  • Les mouvements de taux d’intérêt
  • Les changements de gouvernements
  • Les affaires commerciales/conflits internationaux
  • Les changements de politiques économiques

Découvrez les indicateurs d’analyse technique

La puissance du trading de contrats à terme ne tardera pas à vous frapper lorsque vous commencerez à examiner en profondeur ce qui fait bouger les marchés, l’analyse technique et les différentes stratégies de trading. Vous pourriez penser que les contrats à terme suivent le marché. Cependant, en réalité, ce sont les contrats à terme qui font monter ou descendre les marchés.

Investir dans un indice

Chaque fois qu’il y a une annonce positive sur l’économie, cela devrait créer un meilleur environnement pour les entreprises, l’emploi et la croissance globale du PIB. Par conséquent, vous décidez d’investir dans l’indice S&P 500 en tant qu’indicateur général des perspectives commerciales et économiques à venir. Plutôt que d’acheter une action de chaque composant de l’indice, vous achetez simplement un contrat à terme sur l’indice S&P 500, le contrat à terme de l’indice E-mini S&P 500, plus abordable et très liquide. En fait, vous achetez une exposition aux composants sous-jacents de l’indice S&P 500 en une seule transaction.

Les contrats à terme peuvent être volatils et évoluer rapidement. Il existe de nombreux indicateurs d’analyse technique pouvant vous aider à vous concentrer sur les marchés surachetés et survendus. L’un de ces indicateurs est le Relative Strength Index (RSI). Il compare la force d’un indice, d’une action ou d’une matière première les jours de hausse et les jours de baisse. Cette comparaison se traduit par une note d’indice comprise entre 0 et 100, 50 reflétant une valeur équilibrée. Une note de RSI de 70 pourrait refléter une position de surachat à court terme, potentiellement dans le cadre d’une nouvelle phase haussière. En revanche, une note de RSI de 30 suggère une position de survente ou une phase baissière émergente.

Différents traders examineront différents types d’indicateurs d’analyse technique et prendront les mesures appropriées. Cependant, comme nous l’avons montré ci-dessus, l’utilisation isolée d’un indicateur peut laisser beaucoup de place à l’interprétation individuelle.

Apprenez-en à propos de la gestion des risques

Pour réussir en tant que trader de contrats à terme (ou pour tout autre type de trading), vous devez comprendre et mettre en place une stratégie de gestion des risques. En substance, cela permet de s’assurer que votre cœur ne domine jamais votre tête : cela vous aide à chercher à maximiser vos profits ; vous êtes alors également capable de minimiser vos pertes. Il est aussi essentiel de minimiser vos pertes que de faire fructifier vos gains !

Revenons à notre précédent exemple de machine à remonter le temps et revenons aux années 1800. Pour un producteur de grains expédiant ses marchandises à l’autre bout du monde, il est logique de connaître le prix de vente avant de livrer en vrai. On peut alors calculer les coûts et les bénéfices. De cette façon, l’acheteur est en mesure d’ajouter un degré de stabilité à la structure de prix de son entreprise. L’alternative est de charger son navire, de naviguer à l’autre bout du monde pour découvrir que le prix des grains s’est effondré et que l’on perd de l’argent !

Il existe de nombreuses stratégies de gestion des risques que vous pouvez mettre en place lorsque vous tradez des contrats à terme. Celles-ci comprennent la fixation de limites stop-loss, l’utilisation de contrats à terme pour protéger un portefeuille d’investissement sous-jacent et la mise en place de limites d’exposition maximale. Le moment où l’on laisse le cœur prendre le dessus sur la tête peut être très dangereux pour un trader/investisseur, en particulier pour ceux exposés au monde en évolution rapide des contrats à terme.

Élaborez un plan de trading

L’élaboration de votre propre plan de trading est d’une importance vitale. Si vous n’avez pas de point d’arrivée, comment pouvez-vous planifier la manière d’y parvenir ? Les plans de trading individuels sont très différents, très personnels et ne sont pas nécessairement gravés dans le marbre – vous devez toujours être flexible. Il y a de nombreuses questions à prendre en considération, telles que:-

  • Quelle est votre motivation et quels sont vos objectifs ?
  • Quel niveau de risques êtes-vous prêt à envisager ?
  • Quel est le montant de capital investissement disponible ?
  • Avez-vous une échéance d’investissement ?
  • Sur quels marchés cherchez-vous à trader ?

Si vous visualisez votre plan de trading comme les racines/fondations d’un arbre, vous obtenez ensuite les ramifications des stratégies de trading individuelles. Tout est soutenu par et s’appuie sur le concept de votre plan de trading.

Choisissez un contrat à trader

La tentation est grande de devenir un « touche-à-tout et bon à rien ». Cependant, la plupart du temps, il est préférable de se concentrer sur un seul marché et un seul type de contrat à terme (du moins dans les premiers temps). Avec le temps, vous constaterez très souvent que les compétences/expériences acquises sont en fait transférables à d’autres marchés et à d’autres investissements. Dans le cas présent, examinons l’indice S&P 500, pour lequel nous disposons à la fois des contrats à terme originaux et des contrats à terme E-mini sur l’indice S&P 500. La valeur de ces contrats à terme est très différente :-

Le contrat à terme de l’indice S&P 500 : 3272,97 x 250 $ = 818 242,50 $

Le contrat à terme de l’indice E-mini S&P 500 : 3272,97 x 50 $ = 163 648,50 $

Il est également judicieux de prendre en compte les exigences de marge des différents contrats à terme. Cela déterminera vos dépenses d’investissement et votre stratégie globale. Choisissez donc un marché d’investissement qui vous intéresse et des contrats à terme que vous pouvez vous permettre. Maintenant, passons à la partie amusante…..

Entraînez-vous avec de l’argent papier

Vous avez donc pris en compte les caractéristiques individuelles des maisons de courtage/sociétés de prop trading, vous avez étudié les événements économiques qui auront un impact sur vos investissements, vous avez étudié l’analyse technique, la gestion des risques et vous avez finalement élaboré un plan de trading. Tout d’abord, choisissez votre marché et le type de contrats qui vous intéressent/qui correspondent à votre stratégie d’investissement. Après cela, il est temps de s’entraîner avec de l’argent papier !

La clé pour maximiser les avantages de l’entraînement avec de l' »argent papier » est de rester fidèle à votre plan de trading, à vos stratégies de trading et à votre attitude face au risque. Le moment où vous considérez qu’il ne s’agit que d’ »argent papier » est l’instant où vous devez vous éloigner du trading de contrats à terme ; repenser vos perspectives et votre aptitude à investir/trader des contrats à terme. C’est l’environnement idéal pour apprendre de vos erreurs. Apprenez à lire les marchés et à ressentir le lien avec un profit comme avec une perte.

Si vous décidez d’utiliser The Gauntlet, il surveillera vos performances comme s’il s’agissait de transactions sur le marché. Ce n’est pas l’environnement pour prendre un risque énorme dans le but d’obtenir un rendement énorme. Contrairement à la croyance populaire, le trading de contrats à terme ne consiste pas à prendre ces risques majeurs. Il existe un équilibre évident entre un trader conservateur et un trader spéculateur. Il y a des moments où il faut être prudent et d’autres où il faut être plus aventureux. En fin de compte, quelle que soit la décision que vous prenez, vous devez garder le contrôle.

Placez et surveillez votre ordre

Si l’on considère que les contrats à terme tels que l’indice E-mini S&P 500 sont également tradables « en dehors des heures de bureau », il devient vite évident que le trading de contrats à terme n’est pas un hobby à temps partiel. La clé des contrats à terme tels que l’indice E-mini S&P 500 réside dans le fait qu’ils sont tradables en ligne. Vous pouvez passer votre ordre et suivre les cours sur votre ordinateur portable, votre ordinateur de bureau et même via des applications pour téléphone portable. Définissez des alertes de limite, des mises à jour régulières, tout ce qu’il faut pour garder un œil sur vos positions ouvertes. Ne tournez jamais le dos aux positions ouvertes sur le marché !

Surveillez les dates d’expiration et de règlement

Le fonctionnement du trading de contrats à terme est relativement simple : chaque contrat à terme dispose d’une date d’expiration/de règlement de trois mois au moment de son lancement. Vous pourriez donc avoir des contrats à échéance de mars, juin, septembre et décembre. Il y a évidemment l’ajustement quotidien pour les appels de marge, mais c’est autre chose.

Ainsi, alors que la grande majorité des contrats à terme sont fermés avant la date d’expiration/de règlement, il peut arriver qu’un contrat soit conservé jusqu’à son expiration. Les contrats à terme sont généralement assortis d’un règlement physique (matières premières, métaux, etc.) ou d’un règlement en espèces, selon la configuration appropriée. Dans l’exemple du contrat à terme de l’indice E-mini S&P 500, il s’agit d’un règlement en espèces. Le montant est basé sur la valeur de l’indice à la date de règlement du contrat.

Il est très important de surveiller les dates d’expiration/de règlement des contrats à terme. Principalement parce que si vous les conservez pendant toute la durée du contrat, vous devrez prendre en compte des coûts supplémentaires. En outre, vos fonds d’investissement seront immobilisés jusqu’à ce que le règlement soit effectué.

Qui utilise les contrats à terme ?

Les transactions quotidiennes sur l’E-mini S&P 500 dépassent les 100 milliards de dollars. C’est une preuve solide que les contrats à terme sont un composant très important du paysage de l’investissement. Il existe de nombreux types de parties actives sur le marché des contrats à terme. Il s’agit notamment des spéculateurs, des fonds spéculatifs et de ceux traitant de matières premières physiques telles que les céréales, le pétrole, etc. L’impact cumulé de ces différentes parties fait que les marchés de contrats à terme les plus populaires sont extrêmement liquides.

L’introduction de l’indice E-mini S&P 500 a été un coup de génie. Il s’est rapidement imposé comme le contrat à terme le plus populaire du marché. Il s’agit essentiellement d’une version réduite de l’indice original S&P 500. Le contrat à terme de l’indice E-Mini S&P 500 ne représente que 20 % du contrat complet. Cela le rend beaucoup plus abordable pour l’investisseur de détail moyen. D’autres types de contrats à terme populaires comprennent les bons du Trésor, le pétrole brut, l’or et divers taux de change.

Nous avons ensuite les marchés de matières premières couvrant l’agriculture, l’énergie et divers métaux précieux. Cela peut inclure le café, le maïs, l’essence, le gaz naturel, l’argent, le cuivre et bien plus !

F.A.Q.

De combien avez-vous besoin pour trader les contrats à terme ?

Vous pouvez commencer à trader des contrats à terme avec seulement quelques milliers de dollars, bien que cela dépende de la marge par contrat à terme individuel. Comme les appels de marge peuvent varier entre 3 % et 12 % de la valeur du contrat sous-jacent, il existe un potentiel d’effet de levier énorme. Cependant, l’effet de levier fonctionne dans les deux sens, il multipliera vos profits mais aussi vos pertes.

Où peut-on apprendre à trader les contrats à terme ?

Consultez notre cours intensif pour débutants, comprenant une série de vidéos éducatives et de webinaires approfondis, ainsi que des tests continus pour contrôler et renforcer vos connaissances du marché. Le cours vous permettra d’acquérir des bases solides sur le trading de contrats à terme, d’élargir et de développer votre base de connaissances jusqu’à des sujets professionnels tels que l’analyse technique, les stratégies de trading et la gestion des risques. Il y a beaucoup à apprendre, quel meilleur moment pour commencer ?