Earn2Trade Blog
types d'ordres de bourse

Les types d’ordres de bourse – Comprendre comment et quand les utiliser

Se familiariser avec les différents types d’ordres de bourse est le premier point sur lequel tout trader devrait commencer son parcours. Il est essentiel de savoir comment fonctionne un ordre à cours limité ou quels types d’ordres stop vous pouvez utiliser pour atténuer vos pertes. C’est une base solide sur laquelle vous pourrez construire votre stratégie de trading.

Dans ce guide, nous couvrirons tous les détails importants concernant les différents types d’ordres de bourse. Qu’est-ce qu’un ordre au marché, un ordre stop ou un ordre à cours limité, quand les utiliser et quels sont leurs avantages et inconvénients ? Nous examinerons également comment les traders utilisent les différents ordres de bourse pour améliorer leur efficacité de trading et leurs stratégies de gestion des risques.

Alors mettez-vous à l’aise et explorons l’un des sujets les plus importants du monde du trading !

Les ordres au marché

Si vous avez déjà expérimenté le trading sous quelque forme que ce soit, vous avez peut-être déjà fait l’expérience des ordres au marché. Que ce soit avec de l’argent réel ou par le biais d’un simulateur.

Un ordre au marché est le type le plus élémentaire d’ordre de bourse. Le trader achète ou vend un instrument instantanément, sans délai et à un prix proche de son cours actuel. Si vous achetez une action, vous paierez un montant similaire au chiffre affiché comme “cours vendeur”. En revanche, si vous vendez, vous recevrez un montant proche du chiffre affiché comme “cours acheteur”.

Le cours vendeur indique le montant le plus bas que les vendeurs accepteront pour ce titre particulier. Le cours acheteur, quant à lui, indique le prix le plus élevé que les acheteurs sont prêts à payer pour ce titre. La différence entre les deux est appelée écart entre le cours acheteur et le cours vendeur ou simplement écart. Plus l’écart est grand, plus le marché est sain.

D’accord, mais pourquoi parlons-nous d’exécution proche du cours plutôt qu’au cours exact ?

La comptabilité & volatilité des ordres de bourse

La raison en est que les marchés sont aujourd’hui assez complexes. Les transactions se réalisent à une vitesse extrêmement élevée. La volatilité est souvent élevée, et le prix affiché parvient rarement à refléter tout ce qui se passe “en coulisses.”

Sur des marchés volatils ou instables, par exemple, le dernier prix tradé que vous voyez à l’écran sera très probablement différent du prix auquel votre ordre au marché sera exécuté. Bien que cet écart ne soit peut-être pas trop important, il peut se produire, et cela ne devrait pas vous surprendre. C’est tout simplement la façon dont l’infrastructure du marché fonctionne de nos jours.

C’est pourquoi il est préférable de dire que les ordres au marché ne bloquent pas nécessairement un prix d’achat/de vente. En revanche, ils garantissent une exécution immédiate.

Cependant, il est juste de dire que pour les marchés les plus liquides, le prix auquel votre ordre au marché sera exécuté sera assez proche de celui que vous voyez à l’écran. Un marché liquide est un marché où les instruments sont tradés par dizaines de milliers par jour.

Vous pourriez aussi apprécier :

Quand utiliser un ordre au marché ?

Vous devriez utiliser un ordre au marché lorsque vous devez acheter/vendre un instrument instantanément. Par exemple, si vous tradez sur la base d’actualités en temps réel ou à des fréquences excessivement élevées. Ou, en d’autres termes – si vous utilisez une stratégie de trading sensible au temps.

Les traders passent généralement des ordres au marché lorsqu’ils veulent avoir la garantie que l’ordre de bourse sera exécuté. Bien qu’ils ne connaissent pas le prix exact auquel cela se produira, ils savent qu’ils pourront acheter/vendre sans délai. Cela leur permet de profiter du momentum et de capitaliser sur les changements de prix attendus.

Les ordres à cours limité

Les ordres à cours limité permettent aux traders d’acheter/vendre à un prix spécifique. Cependant, cela ne garantit pas le moment exact où l’ordre sera exécuté. Lorsque vous passez un ordre à cours limité, vous devez définir les prix maximum et minimum auxquels vous êtes prêt à acheter ou à vendre. Les ordres limités ne sont exécutés que lorsqu’ils atteignent les niveaux de prix prédéfinis. Si le prix n’atteint pas le niveau spécifique, l’ordre à cours limité ne sera pas exécuté.

Le temps que vous devrez peut-être attendre jusqu’à ce que votre ordre à cours limité soit exécuté dépend de plusieurs facteurs. Il s’agit notamment de l’endroit où vous le placez, de la distance qui le sépare du cours acheteur ou vendeur, de la volatilité de l’instrument concerné, de l’état actuel du marché, etc.

Les ordres à cours limité sont également connus sous le nom d'”ordres en attente” car ils peuvent rester non exécutés pendant une période prolongée ou jusqu’à leur annulation.

Les ordres de bourse en attente simplifiés

Comparez les ordres à cours limité à un achat au supermarché local. Bien que cette analogie soit trop simpliste, elle devrait vous permettre de mieux comprendre. Supposons que le prix d’une bouteille d’eau soit fixé à X $. Vous savez que vous allez payer exactement le même montant pour l’obtenir. Cependant, le problème est que vous devez faire la queue jusqu’à la caisse. Vous n’avez aucune idée du temps que cela va prendre. Ce dont vous êtes sûr, en revanche, c’est que, le moment venu, vous paierez le prix affiché.

Voyons comment cela fonctionne en pratique lors du trading d’actions. Imaginons que vous souhaitiez acheter des actions de la société ABC qui se trade actuellement à 10,80 $ par action. Vous définissez un ordre d’achat à cours limité de 10,50 $ par action. Cela vous garantit que vous ne paierez pas un centime de plus que ce prix. Dès que les actions descendent à 10,50 $, votre ordre de bourse est exécuté. Toutefois, si elles ne descendent pas aussi bas, l’ordre restera en suspens.

Il y a deux types principaux d’ordres à cours limité :

  • Avec limite d’achat – un ordre de bourse pour acheter un instrument spécifique au cours acheteur actuel ou en dessous ;
  • Avec limite de vente – un ordre de bourse pour vendre un instrument spécifique au cours vendeur actuel ou au-dessus ;

Cependant, il existe également des ordres à cours limité de type “arrêt d’achat” et “arrêt de vente”, mais nous en parlerons dans un moment, lorsque nous nous concentrerons sur les ordres stop.

Quand utiliser un ordre à cours limité ?

Utilisez un ordre à cours limité lorsque votre stratégie de trading n’est pas sensible au temps et que votre objectif principal est d’acheter/vendre à un prix donné. Par exemple, si vous avez clairement l’intention d’être haussier ou baissier et que vous souhaitez trader en grandes quantités une fois qu’un niveau de prix spécifique est atteint.

Toutefois, cela ne signifie pas que les traders à court terme n’utilisent pas les ordres à cours limité. Au contraire, les traders désireux de saisir les variations de prix à court terme et qui connaissent bien les caractéristiques de l’instrument qu’ils tradent et la probabilité que son prix atteigne un niveau particulier tirent souvent parti des ordres à cours limité pour augmenter leurs bénéfices.

Les traders utilisent également les ordres à cours limité lorsqu’ils tradent plusieurs instruments et ne peuvent pas garder un œil sur chacun d’eux en permanence. Pour automatiser un peu le processus, ils peuvent placer des ordres à cours limité à des niveaux clés de support/résistance, de manière à pouvoir vendre ou acheter immédiatement lorsqu’ils sont franchis.

De même, ceux qui tradent des instruments ou des actifs illiquides dont les écarts entre les cours acheteur et vendeur sont particulièrement importants peuvent également tirer parti des ordres à cours limité pour réaliser de meilleures transactions.

Les ordres stop

Les ordres stop vous permettent d’acheter/vendre un instrument à son prix de marché une fois qu’il a atteint un cours de déclenchement initialement fixé. Une fois que le prix atteint le cours de déclenchement, l’ordre stop se convertit en un ordre au marché.

Les ordres stop sont semblables aux ordres à cours limité dans le sens que leur objectif principal est d’acheter/vendre au meilleur prix possible.

Examinons maintenant les ordres stop d’achat et de vente. Un ordre stop d’achat est généralement placé au-dessus de l’offre actuelle du marché et ne devient actif que lorsque ce niveau est atteint. Dès lors, l’ordre de bourse est converti en un ordre au marché ou un ordre à cours limité. L’ordre stop de vente, quant à lui, est placé en dessous du cours actuel du marché et devient actif lorsque ce niveau est atteint.

Les traders placent généralement leurs ordres stop du côté opposé à celui où ils espèrent que le prix évoluera. Par exemple, les traders haussiers placeront leurs ordres stop sur un niveau de prix inférieur tandis que les traders baissiers placeront leurs ordres stop sur un niveau de prix supérieur. L’idée est d’éviter ou de minimiser leurs pertes. C’est la raison pour laquelle les ordres stop sont souvent appelés ordres “de vente stop”.

Les ordres stop en pratique

Voici comment fonctionnent les ordres stop en pratique. Imaginons que vous ayez une exposition importante aux actions d’une marque de consommation haut de gamme. Cependant, une série d’événements déclenche une récession mondiale, et vous prévoyez une diminution de la capacité de dépense des consommateurs. Vos prévisions montrent que la société va subir une baisse importante de ses bénéfices, et vous voulez vendre les actions que vous détenez pour atténuer vos pertes. Vous vous attendez à ce que ses actions baissent, mais vous n’êtes pas sûr de l’ampleur de cette baisse.

Imaginons que les actions se tradent à 50 $. Vous pouvez placer un ordre stop pour vendre à 45 $, par exemple. Si le cours descend à ce niveau, votre ordre stop devient immédiatement un ordre au marché et vos actions seront vendues au meilleur prix possible. Si vos craintes ne se concrétisent pas et que le cours n’atteint pas la barre des 45 $, vos actions ne seront pas vendues.

Les types d’ordres stop

Il existe trois principaux types d’ordres stop : l’ordre stop au marché, l’ordre stop à cours limité et l’ordre stop suiveur. La différence entre ces trois types d’ordres réside dans leur mode de fonctionnement et dans l’aide qu’ils peuvent apporter au trader.

L’ordre stop au marché

Les ordres stop au marché, également appelés ordres “de vente stop”, sont parmi les plus utilisés. Contrairement aux ordres à cours limité et au marché, les ordres stop au marché ne sont activés que lorsqu’un niveau de prix particulier est atteint. Une fois ce seuil atteint, l’ordre de bourse est converti en ordre au marché, et la transaction est exécutée au prix du marché.

Voici un exemple. Imaginons que vous souhaitiez trader l’action AAPL. Si vous placez un ordre de vente stop-loss à 450 $, par exemple, il restera inactif jusqu’à ce que le niveau particulier soit atteint. Lorsque le prix atteindra 450 $, votre ordre de vente sera exécuté et les actions seront vendues au meilleur prix possible.

Les traders utilisent des ordres stop lorsqu’ils ne sont pas en mesure de surveiller le marché de manière constante. Dans ces cas, ils ont besoin d’une garantie qu’ils peuvent protéger leur investissement. Un trader peut simplement placer un ordre stop sur le marché et vaquer à d’autres occupations car l’ordre de bourse peut rester actif jusqu’à 60 jours civils (davantage dans certains cas ).

L’ordre stop limite

Les ordres stop à cours limité sont très similaires aux ordres de vente stop. Cependant, ici, nous avons une limite sur le prix auquel la transaction sera exécutée.

Ainsi, la principale différence ici est qu’au lieu de devenir un ordre de vente sur le marché, l’ordre stop à cours limité devient effectivement un ordre à cours limité qui n’est exécuté que lorsque la limite ou un meilleur prix est atteint.

En dehors de cela, les ordres stop limite combinent en fait le meilleur des deux mondes (ordres stop et à cours limité). Ils assurent un prix particulier mais ne garantissent pas du tout l’exécution de l’ordre si les prix n’atteignent pas la limite.

Les ordres stop limite se composent de deux prix – un cours de déclenchement et un prix à cours limité. Pour comprendre la différence, prenons un exemple simple. Imaginons que vous décidiez de placer un ordre de vente stop-limite avec un prix stop de 100 $ et un prix limite de 99 $. Dans ce cas, dès que le prix baisse à 100 $, l’ordre à cours limité sera activé. Cependant, les instruments ne vendront pas à moins de pouvoir garantir un prix d’au moins 99 $ ou mieux. Donc, dans ce cas, vous vendrez pour tout ce qui est inférieur à 100 $, mais supérieur à 99 $.

Les ordres stop limite aident les traders à surmonter le problème d’être déclenchés inutilement en raison de krachs éclairs ou de chutes soudaines du marché corrigées par la suite.

L’ordre stop suiveur

Considérez les ordres stop suiveurs comme une forme plus avancée des ordres stop traditionnels. Ils vous permettent de donner des instructions pour que l’ordre évolue en fonction du prix du marché. Cela offre aux traders une certaine flexibilité et leur permet de protéger et d’augmenter leurs bénéfices sans avoir à surveiller le marché 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les ordres stop suiveurs sont en fait des ordres stop limite ou stop au marché automatisés. Vous pouvez définir le prix de déclenchement sous la forme d’un montant en dollars ou d’un pourcentage, mais toujours par rapport au cours du marché. Par exemple : vendre l’instrument si son prix baisse de 5 $ ou de 3 %.

Exemple

Imaginons que vous achetiez une action à 50 $. Deux semaines plus tard, le cours de l’action bondit à 55 $. Vous pouvez définir un ordre stop suiveur qui vendra l’action immédiatement si elle passe 2 $ sous le prix du marché. Si, par exemple, quelques jours plus tard, le cours tombe à 53 $, l’ordre stop suiveur devient un ordre de vente au marché. En revanche, si l’instrument grimpe à 60 $, le niveau de l’ordre stop suiveur devient effectivement 58 $.

Cela signifie que l’ordre stop suiveur suit vos instructions et suit le cours du marché. Il fonctionne essentiellement comme un filet de sécurité pour vous rassurer sur vos positions, sans avoir à surveiller le marché en permanence.

Quand utiliser un ordre stop ?

Une bonne situation pour utiliser un ordre stop est quand les actifs de votre portefeuille augmentent. De cette façon, vous pouvez essayer de protéger vos bénéfices d’une correction immédiate. Vous pouvez placer un ordre stop à un niveau qui est proche du prix du marché auquel les instruments se tradent à l’instant donné. Si leur prix continue à augmenter, vous pouvez faire remonter votre ordre d’achat simplement en utilisant un ordre stop suiveur.

Vous pouvez également profiter d’un ordre stop pour acheter/vendre dans des scénarios où le prix de l’instrument qui vous intéresse franchit certains niveaux de résistance/support, et vous pensez qu’il va continuer à monter/descendre.

Les autres types d’ordres de bourse

Outre les ordres au marché, les ordres à cours limité et les ordres stop, il existe d’autres types d’ordres de bourse méritant d’être connus et pouvant potentiellement vous aider à optimiser votre stratégie de trading.

L’ordre à révocation (Good-till-Canceled – GTC)

L’ordre GTC est l’un des ordres de bourse les plus populaires parmi les traders avancés. Grâce au GTC, les traders peuvent fixer une restriction temporelle sur leurs positions ouvertes. Comme son nom l’indique, l’ordre à révocation reste actif jusqu’à ce que le trader l’annule. En fonction de la plateforme de trading ou de la société de courtage avec laquelle vous traitez, les GTC peuvent avoir une limite de temps maximale, pouvant aller jusqu’à 90 jours, pour maintenir vos ordres actifs.

L’ordre tout ou rien (All-or-None – AON)

L’ordre AON est un ordre à cours limité utilisé principalement par les traders d’actions cotées en cents car il permet de s’assurer qu’ils traderont soit la totalité de la quantité demandée, soit rien du tout. Une grande partie des actions cotées en cents manque de liquidité, ce qui signifie souvent que le trader ne sera pas en mesure de prendre une position importante. S’il est fermement décidé à exécuter son ordre de bourse pour son montant total, plutôt que partiel, il peut profiter de l’ordre AON.

Par exemple, s’il veut acheter 5 000 actions mais que seulement 3 000 sont disponibles à son prix préféré, avec l’ordre AON, l’ordre ne sera pas du tout exécuté. Sans l’ordre AON, il achètera les 3 000 disponibles.

L’ordre IOC (Immediate-or-Cancel)

À l’inverse, l’ordre IOC est un ordre de bourse, conçu pour ceux voulant entrer dans une transaction et capturer un momentum particulier, quelle que soit la quantité disponible sur le marché au prix souhaité. Cela signifie que dans le cas où le trader souhaite acheter 1 000 actions au départ, par exemple, même si seulement 200 sont disponibles, l’ordre sera exécuté. Cela annule aussi automatiquement l’ordre d’achat pour les 800 autres.

L’ordre IOC est habituellement préféré par ceux voulant saisir un très court intervalle de temps (quelques secondes ou moins).

L’ordre «l’un annule l’autre» (One-Cancels-Other – OCO)

Lorsqu’il utilise l’ordre OCO, le trader passe deux ordres de bourse distincts. Dès que l’un d’eux est exécuté, l’autre est annulé. Pour comprendre comment cet ordre conditionnel fonctionne en pratique, prenons un exemple.

Imaginons que vous achetiez une action à 50 $ et que vous ayez un objectif de bénéfice de 20 %. Vous ne voulez pas non plus perdre plus de 5 % de votre position. Dans ce scénario, vous pouvez placer un ordre OCO consistant en un ordre de prise de bénéfices à 60 $ et un ordre de vente stop à 47,5 $.

L’ordre OCO sera exécuté soit lorsque le prix atteindra 60 $, soit lorsqu’il tombera à 47,5 $. Quoi qu’il arrive, le premier annule l’autre.

L’ordre de prise de bénéfices

Ce type d’ordre est conçu pour aider les traders à clôturer une transaction lorsqu’un certain niveau de bénéfice est atteint. Également appelé “ordre à objectif de profit”, il se ferme essentiellement lorsque l’objectif de bénéfice est atteint. Cet ordre fonctionne généralement en complément d’un ordre en attente.

L’ordre «exécuter sinon annuler» (Fill-or-Kill – FOK)

Le type d’ordre FOK est à mi-chemin entre l’ordre AON et l’ordre IOC. Lorsqu’il est appliqué, il exige que le montant total de l’ordre de bourse soit exécuté dans un court laps de temps, généralement moins de quelques secondes.

Si la transaction ne peut pas être réglée en une fois sous un intervalle spécifique, elle est annulée.

Les ordres jours

Les ordres jours impliquent qu’une position donnée expire à la fin de la journée de trading sauf instruction contraire (par exemple, si vous l’avez défini comme un ordre à révocation ou comme devant être exécuté dans un délai d’expiration particulier). Si l’ordre n’est pas exécuté au cours de la journée, vous devrez le configurer à nouveau le jour de trading suivant.

Les différences entre les types d’ordres de bourse

La principale différence entre tous les ordres de bourse est leur popularité auprès des traders. Naturellement, les plus populaires sont les ordres traditionnels au marché, à court limité et stop.

Observons un tableau de comparaison et découvrons ce qui les différencie :

 Ordre au marchéOrdre à cours limitéOrdre stop
DéfinitionOrdre de trader au meilleur prix disponibleOrdre de trader à un prix spécifiqueOrdre de trader au meilleur prix disponible après qu’un prix spécifique soit déclenché
Quand l’utiliserQuand vous voulez une exécution immédiateQuand vous voulez une exécution à un prix spécifiqueQuand vous ne pouvez pas surveiller le marché et voulez trader sous des règles spécifiques
Qui l’utiliseSurtout les débutantsTous les tradersSurtout les traders avancés
CoûtsFaiblesPlus élevésPas de coûts si pas d’exécution. Sinon – de faibles coûts
Contrôle des prixAucunTotalAucun une fois que le cours de déclenchement a été déclenché
Prix de trading au coursActuel (proche de ce dernier)SpécifiqueActuel (proche de ce dernier), après qu’un prix spécifique soit atteint
ComplexitéSimpleMoyenneAvancée

Il convient de souligner que la plupart des traders considèrent des ordres comme l’ordre FOK, l’ordre AON ou l’ordre IOC, par exemple, comme un peu archaïques aujourd’hui. L’ordre AON et l’ordre IOC ne sont pas si largement utilisés par les traders de détail car une grande partie d’entre eux tradent des actions cotées en cents où ces ordres sont les plus efficaces. Dans le cas de l’ordre FOK, l’ordre est entièrement conditionnel, ce qui peut souvent conduire à ne pas “exécuter” et à “annuler” (c’est-à-dire à ne pas exécuter).

Les avantages et inconvénients des types d’ordres de bourse

Résumons à présent les avantages principaux que les types d’ordres de bourse apportent et vérifions s’ils ont des inconvénients.

Les avantages des ordres de bourse

Ils sont faciles à comprendre même pour les débutants

Même les types d’ordres avancés ont des principes fondamentaux clairs que vous pouvez facilement comprendre. Même si vous n’en êtes qu’à vos premiers pas sur les marchés financiers. Il est facile d’apprendre les caractéristiques de base des différents types d’ordres. Il s’agit notamment de savoir comment ils fonctionnent, quand les choisir et comment les appliquer. Les choses sont toutefois bien différentes lorsqu’il s’agit d’une application réelle.

La flexibilité

La grande variété de types d’ordres de bourse disponibles pour les traders signifie qu’il existe un outil adapté à chaque stratégie ou situation. Les types d’ordres de bourse sont ce qui se rapproche le plus de l’automatisation du trading. Si vous apprenez à les utiliser, vous aurez la garantie de disposer d’un assistant de trading fiable et éprouvé pour vous aider à améliorer votre efficacité.

Cela vous permet également de gagner du temps pour vous concentrer sur l’analyse des graphiques, la recherche, l’apprentissage ou tout ce que vous préférez, sans avoir à vous soucier de votre portefeuille.

Le contrôle des prix et du momentum

Selon le type d’ordre utilisé, vous pouvez vous assurer d’un contrôle total du prix d’exécution. Cela signifie que vous savez où vous achetez et vendez avant même que cela ne se produise. En outre, les traders peuvent également spécifier combien de temps l’ordre reste actif, sous quelles conditions il s’exécute, si une exécution partielle ou complète est préférable, etc.

De grands outils de couverture

Les traders peuvent tirer parti de différents types d’ordres de bourse pour minimiser le risque auquel est confronté leur portefeuille pendant les jours de volatilité, lorsque le prix oscille rapidement et de façon sauvage. Pour les débutants, c’est un excellent moyen de s’assurer la tranquillité d’esprit, tandis que pour les traders avancés, cela leur donne plus de liberté pour essayer des stratégies risquées sans avoir à s’inquiéter pour leur portefeuille.

Les inconvénients des ordres de bourse

Peuvent être difficiles à maîtriser

Bien que la plupart des types d’ordres, en particulier les ordres au marché et les ordres à cours limité, soient simples à comprendre, il faut du temps pour apprendre à les appliquer de la manière la plus efficace possible. Le plus compliqué ici est d’apprendre quel type d’ordre utiliser en fonction de la situation et comment les combiner.

C’est pourquoi la meilleure chose à faire est de commencer par un compte de démo et d’apprendre comment les types d’ordres de bourse fonctionnent dans la pratique sans risquer de l’argent réel. Une fois que vous maîtriserez les mécanismes, vous pourrez les essayer dans le monde réel.

Peuvent compliquer votre stratégie de trading s’ils sont mal utilisés

N’oubliez pas que les ordres servent à simplifier votre stratégie de trading, pas à la compliquer. Souvent, les traders débutants se concentrent trop sur l’utilisation de différents types d’ordres de bourse, alors qu’en fait, ils n’en ont peut-être pas besoin. Par exemple, si vous achetez un instrument à long terme et que vous avez le temps de surveiller le marché, un simple ordre au marché peut faire l’affaire.

Ne vous plongez pas trop dans l’utilisation des ordres avancés dans votre stratégie de trading. Surtout pas si vous n’êtes pas sûr à 100 % d’en avoir besoin ou d’avoir l’expertise nécessaire pour les utiliser. Alignez toujours les types d’ordres de bourse sur votre stratégie et non l’inverse.

Même avec eux, il n’y a pas de garanties

Les différents types d’ordres de bourse ont pour but de simplifier et d’améliorer votre trading. Cependant, ils ne peuvent pas garantir que les choses se passeront exactement comme sur le papier. Même les ordres de bourse de base ne peuvent pas garantir que vous pourrez exécuter la transaction au prix exact que vous voyez. Ce rythme de fonctionnement rapide est la nature même des marchés financiers.

C’est pourquoi vous devez vous assurer de n’utiliser les types d’ordres de bourse que si vous êtes sûr de les comprendre en détail et que vous les avez essayés avec votre compte de démo.